31.07.2009

Incendie à "Taillevent"

incendie 12.JPGincendie 15.JPGMoussan a frolé la catastrophe. En effet le transformateur EDF situé à "Taillevent" a explosé et littéralement fondu en quelques secondes ce vendredi 24 juillet en début de matinée. Le transformateur complètement détruit est la preuve de la violence de cet incendie. Chance inouie, l'absence de vent, la rapidité d'intervention des pompiers qui étaient en surveillance sur notre territoire, la vigne qui a servi de coupe feu ont épargné notre magnifique pinède. Au pied de la tour de Lebrettes on a évité le feu de forêt de justesse.

Les pompiers de Narbonne, Saint-Nazaireincendie 8.JPG et d'autres compagnies ont d'abord oeuvré afin que le feu ne se propage dincendie 7.JPG'avantage dans le domicile de Marie-France Montosson, pendant ce temps d'autres soldats du feu luttaient pour protéger notre environnement. Au bout d'une paire d'heures l'incendie était maitrisé, les pompiers ont ensuite sécurisé les abords.

La seule ombre au tableau se situera dans la maison de Marie-France Montosson qui a subi d'énormes dégats, le tableau électrique extérieur a pris feu, chez elle toute l'installation électrique a fondu provoquant des dommages importants tant au niveau électrique que dans son domicile. Marie-France et son fils Camille, tous deux témoins de la scène ont été et restent très affectés par cet incendie ; ils ont imaginé un instant voir les flammes détruire tout autour d'eux.

Heureusement, plus de peur que de mal ; les dégats matériels sont importants, les dégats économiques aussi. Marie-France subit une perte d'activité importante car elle a dû annuler des stages d'équitation programmés pour cet été ; mais cet incendie n'aura pas plus de conséquences.

Claude Codorniou, l'adjoint s'est immédiatement rendu sur place pour constater les dégats et apporter son soutien à Marie-France. Les hommes du feu ont rempli leur mission avec succés, la gendarmerie de Narbonne était aussitôt sur les lieux, ces deux corps sont à féliciter pour leur rapidité et leur compétence.

La vigne qui joue encore un rôle économique sur notre région, a cette fois ci joué un rôle de préservation de l'environnement comme coupe feu. Qu'adviendra-t-il de nos pinèdes le jour où les "bartàs" remplaceront les ceps ?

24.07.2009

A la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites

juste 5.JPGjuste 3.JPGLa municipalité  avait convié la population moussanaise à la journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites  et d'hommage aux "justes" de France.

juste 4.JPGCette commémoration a eu lieu ce dimanche 19 juillet au monument aux morts devant seulement une dizaine de Moussanais. Après le dépôt de gerbe,devant les deux porte-drapeaux André Tourtrol et Rémy Fabre c'est Claude Codorniou adjoint au maire qui lut le message du secrétaire d'Etat. Il excusa le maire et les élus absents puis reprit : « 11 500 enfants juifs moururent en déportation. Chiffre ô combien terrible ; mais n'oublions pas que grâce à la chaine de la solidarité qui s'était constituée, plus de 85%  des enfants juifs échappèrent à cette déportation. Il est indispensable de ne jamais oublier les "justes" de France qui se sont dressés contre cette barbarie. »

La cérémonie se termina par la minute de recueillement suivie de l'hymne national.

22.07.2009

La Fête nationale célébrée en fanfare

C'est avec une démonstration et une invitation à la danse country que la fête a commencé lundi soir au parc Rouaix. Animés par les Calamity Country Gang de Saint-Marcel, de nombreux Moussanais ont envahi la piste pour ébaucher les premiers pas  de cette danse venue d'ailleurs. Après une délicieuse grillade concoctée par les perniflars, la retraite aux flambeaux a ravi petits et grands dans les rues du village chauffées à blanc par les bandas des troubadours de l'an 2000. Enfin le bal animé par le sympathique Gyuru a tenu éveillé tous les fêtards jusqu'à tartd dans la nuit.

Le jour de la Fête nationale, après le traditionnel défilé, toute la population a été invitée par la municipalité à un apéritif guinguette, concocté par Nathalie Lagoda. Le parc Rouaix était magnifique paré de bleu,  blanc, rouge par Ginou, Chantal et tous les bénévoles. Les danseurs ont pu apprécier les airs  entrainants de l'accordéon.

L'après-midi, c'était au tour des enfants de festoyer, entrainés par Rémy Fabre, ils ont pu se mesurer avec des jeux républicains et tous, après avoir été récompensés, ont pu partager un goûter bien mérité ! Une bien belle fête qui entame, à Moussan la saison estivale.

21.07.2009

Pari gagné pour Guy

Parti sac au dos du Puy-en-Velay rejoindre Saint-Jacques-de-Compostelle notre ami Guy Belzo s'était fixé comme objectif de finir en une seule traite ce pèlerinage. MBELZO_1.JPGalheureusement arrivé après le 550e kilomètre à Nogaro un problème au genou l'oblige à abandonner son rêve.

Déçu il s'était promis que dès que tout serait rentré dans l'ordre il repartirait sur le chemin pour finir son périple. Ce fut donc le 26 mai dernier que ce marcheur émerite reprit la route et que le 27 juin il arriva heureux et fier à Santiago de Compostelle, après avoir parcouru les 1 050 kilomètres restants. Guy a effectué des étapes de 23 kilomètres pour les plus courtes et de 43 pour les plus longues.

Sa réaction est spontanée : « Faire Compostelle m'a permis de faire de nombreuses rencontres enrichissantes, et de revenir la tête pleine d'images pour la rentrée. » Le challenge a été gagné par Guy qui promet déjà de repartir. Son copain, Antoine Batailler, qui est le premier Moussanais à avoir effectué ce périple, à avoir donné envie aux autres de l'imiter, est déjà sur les starting-blocks afin de remettre çà en septembre, affaire à suivre !

13:53 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0)

20.07.2009

Fête nationale du 14 juillet

COMM 14.7 5.JPGCOMM 14.7 7.JPGLe maire Jean-Paul Schembri et le conseil municipal avaient convié la population à la célébration de la Fête nationale. Nathalie Lagoda, conseillère municipale accompagnée des élus, a déposé la gerbe au monument aux morts. C'est devant une soixantaine de Moussanais que cette commémoration a eu lieu.

Le maire prit la parole pour retracer les acquis des différentes républiques : « Ces acquis sociaux inaliénables seraient-ils aujourd'hui les notres, s'il ne s'était trouvé depuis plus de deux siècles des femmes et des hommes qui, sous des gouvernements successifs, n'avaient été si fortement animés de ces idéaux de liberté, d'égalité et de fraternité qui avaient inspiré et guidé nos aïeux de 1789. Sachons nous unir pour mener des combats collectifs et universels, afin de renforcer la paix, la COMM 14.7.JPGdémocratie et le respect des droits de la personne. »

Et le maire d'ajouter ensuite : « Se retrouver et partager les valeurs de la république est un bel exemple d'union nationale et communale. Nos concitoyens ont besoin de projets fédérateurs, de réalisations concrètes, loin de polémiques stériles entretenues par certains en manque de reconnaissance qui détruisent plutôt qu'ils ne construisent. » Après la minute de recueillement, la Marseillaise, le maire et les élus invitaient les personnes présentes au pot de la "fraternité" dans la salle polyvalente.

19.07.2009

Alégria crée l'évènement à Moussan

cheval_danseuse_journal.jpgLa première fête Alégria a illuminé le parc Rouaix  ce samedi 11 juillet. Plus de 200 personnes ont assisté à un spectacle de grande qualité placé sous le signe de la passion et qui a réuni  cheval, danse sévillane et musique. La troupe de Babeth, Jean Pierre, Yoann, Myriam, Jean Martin et Fred ont uni leurs talents respectifs , chacun dans leur domaine pour le plus grand plaisir des spectateurs  en proposant des créations originales, variées et spectaculaires.

Une soirée qui a émerveillé  les personnes présentes; l'association remercie les spectateurs et les donateurs  qui ont contribué à la réussite de cette initiative.

18.07.2009

Nouveau véhicule pour la police municipale

moto.jpgAprès une quinzaine d'année de bons et loyaux services, la moto utilisée par la police municipale a été remplacée.

Des pannes répètées, souvent onéreuses ont incité la municipalité à investir dans un engin neuf. Désormais, c'est un scooter 125 cm³ de marque Daelim qui est mis à disposition de la police municipale.

Le véhicule a été présenté dernièrement dans la cour de la mairie au maire et aux adjoints par l'agent de police municipale Gérard Sabat.