31.07.2010

Encore des incivilités!

INCIVILITES 1.JPGA l'heure où toutes les facilités sont mises en place pour trier et recycler, certains sont refractaires à ces avancées. La nature moussanaise est dégradée par les agissements d'une poignée d'individus peu respectueux des règles de bonne conduite en société.

Ainsi à deux pas de la nouvelle découverte archéologique , l'embarcadère de l'Aude retracé précédemment dans la presse, dépôt de gravats  et déchets viennent joncher le sol.

Le maire Jean Paul Schembri et Henri Olive adjoint venus contempler l'excellent travail des archéologues ont découvert cette incivilié. Force est de constater que sur Moussan, pendant que certains enrichissent notre patrimoine, d'autres le dégradent. Il faut signaler que la déchetterie est située à seulement 1,5 kilomètres du centre de notre village et que l'endroit souillé est bien plus éloigné ; comme quoi l'envie de nuire a prévalu sur la commodité!

Heureusement ce cas isolé ne doit pas perturber le civisme des écocitoyens moussanais majoritaires.

28.07.2010

Histoire d'eau à Moussan

mémoire 3.jpgmémoire 2.jpgL'exposition réalisée sur les "mémoires de l'eau à Moussan" par les élèves de l'école primaire en liaison avec le groupe "mémoires de Moussan" est maintenant visible à la médiathèque du village.

Les heures d'ouverture d'été de celle ci sont les suivants les mercredis et les vendredis de mémoire 1.jpg9h30 à 11h30. Cette exposition avait été présentée le 29 juin au parc Rouaix dans le cadre de la fête de fin d'année scolaire.

Associant photographies, informations et témoignages d'anciens, elle intéressera sans doute de nombreux moussanais durant cette période estivale.

25.07.2010

ERDF enterre les lignes électriques

EDF 3.JPGLundi 19 juillet Joël Grandperrin  de la direction territoriale ERDF de l'Aude était en mairie avec Didier Cavaillés responsable de chantier ERDF , pour présenter les travaux d'enfouissement  des lignes électriques 20.000 volts sur la commune. Ce chantier sera réalisé dès le début 2011.

Jean Paul Schembri  maire et Claude Monié adjoint aux finances  étaient présents, Henri Olive chargé du technique était excusé.

Ces travaux sont très importants puisque ce sont 10 kilomètres de lignes aériennes  20 000 volts qui vont disparaitre du paysage. Ces lignes seront remplacées par 11 kilomètres de cables souterrains et 8 postes électriques seront changés.

Le but est certes de renforcer la capacité en électricité mais aussi de sécuriser l'alimentation du village face aux intempéries, en plus cela apportera une évidente amélioration esthétique du paysage moussanais. Le partenariat entre la mairie et ERDF  sera utile au bon déroulement des travaux.

23.07.2010

Les Justes commémorés

justes 5.JPGLa municipalité et l'association des anciens combattants avaient convié la population à la commémoration de la journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites et d'hommage aux Justes de France. René Fabre et Claude Codorniou ont déposé la gerbe au monument aux morts  devant une quarantaine de participants à cette cérémonie.

Ljustes 1.JPGe maire étant excusé, c'est le premier adjoint Claude Codorniou qui lut le message du secrétaire d'Etat : « Des Français choisirent la voie de l'honneur et de la dignité, dans l'ombre, ils apportèrent un soutien vital aux juifs persécutés. Ils les cachèrent, les aidèrent à fuir, firent ce qu'ils purent pour sauver des innocents de la main du bourreau. Tout comme les résistants surent garder vivante la flamme du pays de la liberté, les Justes de France rendirent son honneur et sa conscience au pays des droits de l'homme. »

justes 6.JPGAntoine Batailler, secrétaire de l'association excusa le président qui était indisponible ce jour. Il félicita les personnes présentes  d'avoir répondu à l'invitation. En effet l'annonce tardive de la part du ministère n'a pas permis de mobiliser au delà.

Après la minute de recueillement , l'hymne national concluait cette cérémonie qui devrait permettre de mettre les faits en accord avec les textes, notamment au regard de ce qui se passe dans le monde en général et dans les territoires occupés en particulier.

22.07.2010

Les festivités du 13 juillet ont séduit le public

usmm 4.JPGfestivités 13 juillet 15.JPGLe parc Rouaix s'est animé le 13 juillet dès 18h30 pour le démarrage de la célébration de notre fête nationale. Sous l'égide de Pascale Mariot, adjointe chargée aux animations, le spectacle a pu commencer. Il faut féliciter les bénévoles du club de rugby de l'USMM qui ont assuré derrière le stand et devant le feu pour proposer des grillades très appréciées. Le président Levavasseur, les membres de l'USMM toujours disponibles pour assurer la bonne santé du club de rugby local ont crée l'animation à tel point que la guinguette n'a pas désempli tout au long de la soirée.

Les écoliers moussanaifestivités 13 juillet 7.JPGs proposaient quant à eux des crêpes avec aux fourneaux les infatigables  festivités 13 juillet 8.JPGMarie Christine Corinne et Karine. Le manège permettait aux enfants de se divertir autant que les adultes.

La fête a débuté par une démonstration, initiation de salsa proposée par l'école de Gina. Quelques Moussanaises et Moussanais se sont précipités sur la piste afin de suivre les conseils et se perfectionner dans cette superbe danse.

Sitôt cette démonstration terminée , les jeunes moussanais ont reçu les lampions et se sont rangés derrière la banda " les troubadours de l'an 2000" pour parcourir en musique les rues du village pour une retraite aux flambeaux magnifique .

Dès le retour le groupe "tenue de soirée" animait un bal à papa qu'attendaient avec impatience les danseurs émerites bien connus sur notre village. Une première soirée estivale des plus réussies et qui en appellera d'autres!

21.07.2010

L'embarcadère sorti de l'eau

Notre village n'en finit pas de dévoiler des richesses d'antan, ainsi c'est l'association narbonnaise de travaux et d'études archéologiques subaquatiques (ANTEAS) qui vient de faire une découverte qui récompense des mois et des mois de labeur.

Les Moussanais connaissent bien FOUILLES 2.JPGla maison du passeur et son fameux cable qui servait à faire la liaison d'une berge à l'autre de l'Aude. Voilà qu'aujourd'hui Jean Marie Falguéra, président de l'association et toute son équipe de bénévoles viennent de mettre au jour, dans ce lieu, un embarcadère datant d'avant la Révolution. Après des fouilles réalisées en 2009 sur la rive gauche de l'Aude à Sallèles, un projet s'est concrétisé sur le côté moussanais d'avril à fin juillet 2010. Le but était de rechercher un ouvrage immergé à 2,20 mètres sous le lit du fleuve et qui avait été reconnu  lors des fouilles précédentes.

Après la réalisation d'un sondage subaquatique, le dégagement de la construction de berge du XVIIe et XVIIIe siècle a pu avoir lieu. Ce travail est maintenant visible avec le dégagement total de la chaussée en pavement de galets menant à l'embarcadère et la mise au jour de cet embarcadère avec sa structure en bois encore en parfaite conservation (poutre, longrine et coffrage de bois).

Le maire Jean Paul Schembri et Henri Olive adjoint sont venus rendre visite à M. Falguéra sur le chantier, ils ont pu ainsi constater l'avancement des travaux. Les élus ont tenu à féliciter le groupe pour ce travail énorme qui valorise le patrimoine de notre commune .

M. Falguéra a tenu à préciser : « La poursuite de la fouille consiste au dégagement du bassin juqu'aux niveaux les plus anciens. La rampe d'accés a été dégagée sur plus de 25 mètres de long et 5,50 de large. » Il conclut ses explications en remerciant les services techniques de Moussan pour leur aide.

Cet endroit très stratégique permettait à l'époque de faire passer les hommes mais aussi les chevaux qui tiraient la traille, les chalands sur l'autre berge grâce au bac.

Cette exploration archéologique dévoile une page de l'histoire de notre village, visiter cet endroit c'est imaginer l'activité qui pouvait avoir lieu dans ce site qui parle. Nul doute que bon nombre de moussanais vont se précipiter pour découvrir ce lieu magnifique.

Le maire envisage d'ailleurs une soirée à la rentrée pour expliquer  à la population  cette découverte, l'attrait et la richesse de ce trésor archéologique.

19:39 Publié dans patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0)

19.07.2010

Une commémoration du 14 juillet très suivie par les moussanais

commémo 14 juillet 2.JPGLe maire et le conseil municipal avaient convié la population à la commémoration du 14 juillet. Devant plus de 120 Moussanais, les deux jeunes Camille et Léa ont déposé la gerbe au monument aux morts.

Le maire Jean Paul Schembri retraça alors l'historique de ce 14 juillet 1789 : « Tout le monde ici se souvient de ses cours d'histoire, c'est la prise de la Bastille. Mais se souvient-on du contexte qui a amené une foule de sans culottes à attaquer cette forteresse parisienne? Se souvient-on des jours d'espérane et de terreur qui lui ont succédé? »

commémo 14 juillet 6.JPGIl conclut son intervention : « Aujourd'hui, nous tous rassemblés voulons dire avec force combien il est important de donner corps à cette démocratie pour laquelle beaucoup de sang a été versé. C'est convaincu de ce devoir de solidarité et de fraternité que nous organisons chaque année cette commémo 14 juillet 5.JPGcérémonie symbolique. Elle prend cette année une valeur supplémentaire, car c'est bien de solidarité, de fraternité qu'ont besoin toutes celles et ceux qui sont exclus, qui souffrent dans leur chair. Au delà de ce temps de mémoire, nous devons chacun de nous, nous attacher tous les jours à traduire en actes les idéaux républicains. Faisons en sorte d'écrire ensemble des pages qui consacrent les valeurs que nous ont légués les révolutionnaires de 1789 et ceux dont les noms gravés sont inscrits sur ce monument aux morts. »

commémo 14 juillet 7.JPGAprès l'hymne national et la minute de recueillement , la population fut unvitée à la "garden party" moussanaise dans le parc Rouaix où Ginette et Chantal avaient préparé une décoration de fête nationale. Le service était assuré par les jeunes employés saisonniers Maxime, Nicolas et Alisson, par deux agents communaux bénévoles Myriam et Caroline. Cet apéritif dinatoire était agrémenté par les airs d'accordéon de Maxime  qui a réussi à entrainer certains moussanais sur la piste pour enchainer quelques pas de danse.