31.01.2011

Concert flûte et harpe en l'église de Moussan

laurence-20--20Anouk.jpg 

Dans le cadre du Grand Narbonne , le conservatoire de musique se délocalise et propose des concerts dans des lieux particuliers de l'Agglomération .
De ce fait  Laurence Fraisse à la flûte et Anouk Solatges à la harpe se produiront en duo en  l'église de Moussan le samedi 5 février 2011 à 18 heures . L'entrée est libre et gratuite; une heure de concert pour écouter et apprendre.
Les concerts de cette série seront organisées tout au long de l'année dans l'auditorium et repris dans les villages de l'agglomération . Ils prennent la forme de concerts expliqués au cours desquels les artistes livrent au public  les éléments sur les compositeurs , les œuvres interprétées et les clefs d'écoute assorties d'exemples musicaux. L'occasion d'en savoir plus et de goûter encore plus savoureusement les œuvres proposées.
Les artistes présentes sont des musiciennes confirmées ainsi :
Laurence Fraisse ; a été élue médaille d'or à l'unanimté de flûte traversière et de musique de chambre du conservatoire national de région de Montpellier en 1990. Celle ci obtient son diplôme d'état en 1995. Tout en menant une carrière de concertiste et e pédagogue, elle se tourne vers la direction d'orchestre  (diplôme d'état de direction d'ensemble d'instruments à vent en 2002). Elle est membre de plusieurs formations de musique de chambre (quatuor de flûtes Jack Leff, Duo Palermo  flûte et guitare et Charming Trio avec le guitariste Bertrand Bayle et le pianiste Georges Tapie, Quatuor le moment musical, l'ensemble Troubadours avec le conteur Jean Marc Vilanova et le luthiste Bertrand Bayle ). Elle est actuellement professeur de flûte au conservatoire de musique et d'art dramatique du Grand Narbonne et dirige les orchestres d'harmonie des villes de Narbonne et d'Ouveillan.
Anouk Solatges a été médaille d'or de harpe et de musique de chambre du conservatoire national de la région de Perpignan Méditerranée en 2001,prix d'excellence (mention très bien) en 2002; Anouk Solatges obtient son diplôme d'état en 2005. Elle a suivi les cours de perfectionnement des harpistes Bernard Andrès et Fabrice Pierre , respectivement harpe solo de l'orchestre philarmonique de Stasbourg et professeur au CNSM de Lyon. Elle collabore régulièrement avec l'orchestre symphonique de Canet en Roussillon, (Michel Lefort), l'orchestre « Ponticello » de Narbonne (Bertrand Bayle) et l'orchestre du Vallespir (Bernard Bonnet). Elle forme un duo de harpes avec Marie Marguerite Cano et un duo basson et harpe avec Jean Charles Viven.Depuis 2006 elle enseigne laharpe dans les écoles de musique de la communauté d'agglomération Arles/Crau/Camargue/Montagnette.
Le progamme sera le suivant
Jean Baptiste Krumpholtz (1742/1790) sonate en fa majeur(1er mouvement)
Giulo Caccini(1551/1618)/ Wladimir Vavilov (1970) Avé Maria
Georges Bizet (1838/1875) menuet extrait de l'Arlésienne
Déborah Henson-Conant (née en 1953) the nightingale et baroque flamenco
Astor Piazzola (1921/1992) Oblivion
Errol Garner(1921/1977) Misty
Jacques Ibert(1890/1962) Entracte.
Devant tant de talent l'église de Moussan devrait se remplir ce samedi 5 février dès 18 heures pour écouter ce concert de qualité , très varié.

 

29.01.2011

L'USMM prête pour le derby de dimanche

 

Après leur dernière victoire au Salagou avec deux superbes essais de Moréno et Banquet , l'Union sportive moussan USMM le groupe.JPGMontredon/Moussan prépare le derby du dimanche 30 janvier avec sérieux . En effet cet excellent résultat à l'extérieur replace l'équipe à la 6ème place de la poule de 2ème série et relance l'USMM  dans la course à la qualification.
La victoire contre les voisins de Névian/Canet est donc impérative dès dimanche, le trio d'entraineurs Dominque Célébrowsky, Jean Pierre Claret et Dominique Bravo ont préparé et motivé le groupe pour cette affiche rugbystique .L'USMM  progresse rencontre après rencontre et attaque les matchs retour de poule sous les meilleurs auspices.
Rendez vous est donc donné aux supporters pour soutenir l'USMM lors de cette rencontre du dimanche 30 janvier 2011 à 15 heures au stade des Cauqueillères de Montredon.

07:47 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

25.01.2011

Les rois du rince ont été élus

moussan rince 001.JPGTous les mardis et vendredis à 17 heures , les Moussanais adeptes du rince se retrouvent à la maison des associations.
Ce jeu typiquement moussanais, mélange de manille et de la bourre  attire de plus en plus de monde. Ce jeu ancestral n'a jamais pu dépasser les frontières du village, pratiqué depuis plus de 60 ans il connait un succès grandissant à tel point qu'il faudra bientôt pousser les murs de la maison des associations.

Le rince a de l'avenir cela est encourageant car des jeunes viennent pratiquer ce jeu ; ce jeu qui a même séduit nos deux sympathiques nordistes Eric et Francis.

Un vingtaine de « crémeux  » s'étaient donc réunis ce vendredi 21 janvier , sitôt la dernière partie terminée ils ont pu déguster la traditionnelle galette des rois et lever le verre de l'amitié.
Les joueurs du rince ont eu une pensée pour leurs amis Nénou Folquer et Dédé Bataller  qui hospitalisés n'ont pu être présents , ils leurs souhaitent un prompt rétablissement et un rapide retour autour de la table de jeu.

Cette année, ce sont Yvon Garcia, Jeanot Sieurac ,Pierrot Potas et Paul Bonnery qui ont été les rois.Il faut noter une amélioration par rapport à l'an passé, suite à l'article passé dans la presse en 2010, aucun joueur n'a triché et n'a avalé la fêve en 2011. Les « crémeux  » ont apprécié la qualité des galettes de notre boulanger local.

Parmi les assidus de la pratique de ce jeu , on peut noter les deux compères de chasse Jeanot et Pierrot qui occupent le haut du tableau et qui se « tirent la bourre ».

Devant tant d'amitiés et de bonne humeur, il y en avait un qui était fier de voir la salle des associations bondée et qui résonnait d'anecdotes. Il s'agit de Riri Mestre , lui qui a remis à l'ordre du jour, chez lui, le rince , quand celui ci tombait dans l'oubli. 60 ans après sa création ce jeu suscite un intérêt grandissant dans notre village.

24.01.2011

Conseil municipal, mardi 25 janvier , sur fond de démission !

Il est porté à la connaissance de la population qu'un conseil municipal se réunira le mardi 25 janvier 2011 à 18 heures dans la salle de la mairie.
L'ordre du jour sera le suivant:
Approbation du compte rendu des conseils municipaux du 19 octobre et du 14 décembre 2010.
1) Présentation du projet d'investissement « sécurisation du boulevard des remparts: volet pluvial, réseaux secs et voirie » et approbation du D.C.E
2) Intégration du lotissement « Clos Camille » suite à enquête publique.
3) Contrat enfance jeunesse:
                 a) Rétrocession de la compétence Enfance jeunesse à la commune de Moussan et de Marcorignan par le SIVOM.
                 b) Signature par les communes de Moussan et de Marcorignan d'un contrat Enfance Jeunesse 2011/2013 avec la CAF (substitution des deux communes en signataire au lieu du SIVOM initialement).
                 c) Signature d'une convention de partenariat avec la FRMJC (substitution de la commune en signataire au lieu du SIVOM  initialement).
4) Création d'un CDD besoin occasionnel de 3 mois en soutien du service technique.
5) Election d'un nouveau délégué du Conseil municipal  au Grand Narbonne , communauté d'agglomération (suite à la démission d'Henri Azéma ).
6) Questions diverses.

22.01.2011

Assemblée générale des anciens combattants : le devoir de mémoire avant tout!

Les anciens combattants de Moussan tenaient leur 33e assemblée générale dans la salle polyvalente  ce dimanche 16 janvier. Une trentaine de participants ont répondu présent pour cette réunion très constructive.

Le président Louis Saint Lèbes a demandé dès le début de la séance d'observer une minute de recueillement en hommage à notre camarade le général Pierre Baltmigère et à Raymonde Azaïs, veuve de notre ancien porte drapeau, disparus en 2010. A cet hommage, il associa les 16 soldats français tombés en Afghanistan au cours de l'année dernière.
Le président détailla l'ormoussan anciens combattants 002.JPGdre du jour, il fit état ensuite du rapport moral. Il insista : « L'axe principal de notre action c'est la conservation, le partage et la transmission de mémoire ».

Le vice-président, Antoine Batailler revint quant à lui sur le rapport d'activité, il fit un bilan complet des activités qui ont eu lieu en 2010. Il rappela notamment les deux moments forts , les deux expositions  sur la guerre d'Algérie organisée par la FNACA et celle sur les camps de concentration nazis et la conférence appréciée de M. Ayora. Ce rapport a été approuvé à l'unanimité.

Georges Dubois, le trésorier de l'association retraça la situation financière avec détail, cette situation est saine. Le trésorier ironisa : « La trésorerie des anciens combattants est  équilibrée malgré une participation croissante aux cérémomoussan anciens combattants 006.JPGnies patriotiques et les réceptions qui suivent celles-ci ont un coût, on est donc victime du succès ! » Ce rapport est approuvé à l'unanimité. Suite aux frais engagés par l'association, le maire a laissé entendre qu'il sera attentif à la prochaine subvention.

Le président revint ensuite sur les questions d'actualité. Le 1er point examiné a été le budget 2011, en s'inquiétant  que celui-ci soit inférieur de 3,89% par rapport à 2010. Sur ce sujet, il indiqua : « Il serait souhaitable que les sommes libérées chaque année par le décès des camarades, des ayants droit soient reportées pour manifester la reconnaissance de la nation au monde combattant ». Il revint ensuite sur la retraite de ceux-ci où il s'avère que l'objectif affiché des 48 points promis pour 2012 est désormais utopique. Il développa enfin sur la disparition du secrétariat d'Etat, l'association demande le rétablissement de ce poste, c'est une question de reconnaissance envers les anciens combattants. Le président informa sur les conditions d'attribution de la carte du combattant. Le renouvellement du conseil d'administration a eu lieu, les 9 candidats sortants ont été réélus.

Les questions diverses ont été enfin abordées, dans le cadre de la mémoire et des symboles permanents, il a été demandé par l'association la mise en place par la mairie de plaques de rue se référant aux grands conflits du XXe siècle. Un courrier a été envoyé au maire, celui-ci a répondu favorablement à titre personnel. Il s'engage à présenter cette demande au conseil municipal et à étudier avec les AC les modalités pratiques de cette mise en place.

moussan anciens combattants 002 (2).JPGLe président  conclut cette AG. Il fit la synthèse sur les déceptions : « Nous sommes des citoyens responsables et nous savons que la situation actuelle est délicate mais les restrictions budgétaires qui ne s'appliquent pas toujours les élus de la république , nous condamnent à la double peine. On a donné des années de jeunesse à la nation et aujourd'hui celle-ci nous plaint quelques euros sur le droit à réparation ».

Il revint ensuite sur les satisfactions car les commémorations attirent de plus en plus de monde, la jeunesse est associée à ces cérémonies par diverses initiatives, il félicita la chorale du Soleil pour leur participation. Enfin dans le registre des satisfactions, il rappela les deux expos et félicita tous ceux qui ont contribué à ce succès. Il remercia les bénévoles de l'association qui ne comptent ni leur temps ni leur argent, il termina avec la devise de l'UFAC : « servir , sans se servir , ni s'asservir ».

Le maire a conclu cette assemblée générale : « Je voudrais vous féliciter pour l'excellente tenue de cette assemblée. L'objectif premier de votre association c'est de préserver le devoir de mémoire, c'est une chose importante que vous faites très bien. Je voudrais insister sur le rôle pédagogique impulsé lors des cérémonies, à ce titre je félicite le directeur de l'école ».

La 33e assemblée générale se termina par le verre de l'amitié où les petits fours réalisés bénévolement par les épouses des adhérents ont été appréciés.

21.01.2011

La sous-préfète en visite à Moussan

moussan sous préfet 2.JPG Marie Paule Bardèche, sous-préfète s'est rendue ce vendredi 14 janvier dans notre commune répondant ainsi à une invitation deu maire.

Jean Paul Schembri entouré d'une partie du conseil municipal a accueilli la sous-préfète à l'hôtel de ville.
Après un entretien avec le maire en présence de la secrétaire générale, la présentation des élus, c'est dans les rues de notre  village que la visite a commencé.

Les élus ont accompagné et commenté tour à tour la visite sur les sites de l'école élémentaire, l'école maternelle, cantine, parc Rouaix et ateliers municipaux.

Le boulevard des remparts avant travaux a fait l'objet d'une écoute particulière de la part de la sous-préfète notamment sur tout ce qui relève de la sécurité. Enfin pour terminer ce tour à Moussan, les élus se sont rendus au stade municipal pour commenter à la sous-préfète le prochamoussan sous préfet 5.jpgin chantier de réhabilitation du stade, chantier qui a déja reçu une dotation de l'Etat.

De retour à la mairie, au cours de la réunion de travail qui a suivi, le maire commenta les infrastructures existantes et fit part des projets de la municipalité. Puis ce fut un tour d'horizon de tous les personnels travaillant en mairie, aux écoles et aux services techniques.

Les élus ont également fait part à la sous-préfète de leur forte inquiétude quant au devenir des personnels employés actuellement en CAE et des aides de l'Etat de moins en moins conséquentes. Enfin, la discussion a porté sur le futur tracé du TGV, la municipalité restant très vigilante sur ce dossier ; la sous-préfète soulignait quant à elle qu'elle n'avait pas plus d'informations que les élus.

En conclusion la représentante de l'Etat s'est dit très à l'écoute des problèmes des petites communes, elle étudiera avec bienveillance le dossier du boulevard des remparts et essaiera de trouver avec le pôle emploi une solution pour les agents en CAE.
Cette réunion de travail a pris fin autour du traditionnel apéritif.

20.01.2011

Jarmila Vésovic illumine de son talent la médiathèque

moussan vernissage 001.JPG Ce samedi 15 janvier, la médiathèque de Moussan accueillait l'artiste Jarmila Vésovic. Sous le patronage de Pascale Mariot  adjointe chargée des animations , Jarmila formée aux académies des beaux arts de Belgrade et de Paris est venue dans notre village présenter ses toiles mais aussi ses recueils. Une quinzaine de moussanais se sont succédés pour assister à ce vernissage et contempler des œuvres qui ont séduit.

C'est l'examen symbolique des spécificités de la matière en tant que structure qui mène vers la découverte d'une énergie pure que nous reconnaissons dans les traits et dans la touche de Jarmila.Elle utilise des pigments colorés , une toile froissée , une pierre émiettée , des copeaux métalliquemoussan vernissage 008.JPGs, des bouts de papier aluminium , des fils , des membranes en plastique et même des mottes de terre, du sable qui associe encore une fois les vestiges du temps sur les fresques qui sont conservées et les traces du temps sur le parchemin.La lumière dans les peintures de Jarmila Vésovic est complètement inhabituelle, profonde, pénétrante, persistante...

Pascale Mariot remercia l'artiste pour sa disponibilité et sa présence sur notre localité.Mme Jarmila Vésovic présenta son œuvre très variée et remercia son amie Gisèle Dessieux pour son accueil et son invitation à Moussamoussan vernissage 010.JPGn. Elle revint sur ses recueils publiés: « L'émotion et la vérité sur la vie passent mieux avec la poésie qu'avec la peinture c'est pour cela que j'ai écrit et notamment le dernier ouvrage : le nombre d'heures secrètes ».

Le maire  se félicita de cette exposition qui a été possible grâce à l'amitié entre deux femmes Jarmila et Gisèle, il ajouta:«  il n'y a pas de grande et de petite exposition, après le grand palais à Paris, la poudrière à Narbonne c'est la médiathèque de Moussan qui a eu les faveurs de l'artiste Jarmila Vésovic ».

Après le vernissage, la dédicace de ces ouvrages , l'artiste a été très disponible pour commenter et expliquer ses œuvres au public.
Le traditionnel verre de l'amitié cloturait ce vernissage , l'exposition continue cependant d'être visible jusqu'au 15 février à la médiathèque de Moussan.

15:42 Publié dans art | Lien permanent | Commentaires (0)