31.10.2011

La marche des ''Amis du Plana''

Moussan marche 1.JPG

Les ''Amis du Plana'', qui d'habitude font parler d'eux pour leurs repas, leurs voyages ... , se sont mobilisés ce dimanche 23 octobre pour marcher à Ouveillan.

Le ralliement a été sonné par le président Guy Belzo pour marcher au profit des enfants déficients visuels et force est de constater que son appel a été entendu par les membres de l'association.

Ainsi ils étaient 8 dès 8h30  pour effectuer les 7,3 kilomètres de marche à travers la campagne ouveillanaise.

Ils ont participé, certes, mais ils ont aussi montré leur condition physique en jouant les tout premiers rôles parmi les 123 marcheurs.

En effet bien que le classement et le chrono n'aient pas trop d'importance, la cause défendue étant primordiale , Daniel Hernandez  a impressionné tout le monde , il termine second de l'épreuve derrière un marcheur intouchable. Il franchira la ligne d'arrivée dans temps de 47 minutes  soit uMoussan marche 2.JPGne moyenne de 9,32 kilomètres/heure qui laisse rêveur compte tenu notamment du dénivelé.

Derrière, le groupe amené par le président Guy Belzo et le trésorier Francis Bouchendhomme  qui ont mené un train d'enfer , termine en 3ème position avec un temps de 1h08'. Se trouvaient dans ce peloton ; Martine Fransquin, Betty Latao, Gisèle Padox, François Espi et Henri Galibert.
Les amis du Plana ont apprécié ce parcours , ils félicitent les organisateurs et ont déjà promis de mobiliser encore plus pour l'édition 2012.

Preuve est faite que les amis du plana sont dynamiques et que ce n'est pas le club du 3ème age comme certains le déclarent .

20:50 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

30.10.2011

Les crématistes et la Toussaint 2011

L'antenne de Moussan des crématistes informe la population sur le respect des volontés et la défense des familles.

A la Toussaint, beaucoup de nos concitoyens vont sans doute, tout en rendant hommage à leurs défunts, penser à leur devenir, à leur mode de sépulture.

La progression continue de la crémation en France (plus de 30% des obsèques en 2010) est incontestablement liée à une évolution sociologique( volonté de prévoir et financer ses funérailles, éloignement voire éclatement des familles, distanciation vis à vis du fait religieux...) et à des motivations économiques ou environnementales.

Cependant, dans une société consumériste et de plus en plus individualiste, face aux intérêts mercantiles , il est plus que jamais nécessaire d'agir de manière concrète, bénévole et désintéressée, pour défendre et accompagner les familles confrontées à un deuil et pour faire respecter les volontés du défunt.

C'est tout le sens du rôle citoyen du mouvement crématiste français qui agit, grâce à son réseau associatif ( 150 associations; 80.000 adhérents), pour la liberté, la dignité, la laïcité du choix des obsèques par crémation, dans un esprit de tolérance et de respect, par le dialogue et la solidarité.

En cette Toussaint 2011, la fédération française de crémation rappelle les termes de la loi de 1887: '' tout majeur ou mineur émancipé... peut déterminer librement les conditions de ses funérailles... le caractère civil ou religieux à leur donner et le mode de sa sépulture..'' et reformuler plusieurs exigences:
- Révision de la loi du 19 décembre 2008, en ce qui concerne la restriction de liberté à disposer des cendres et l'atteinte à la laïcité que constitue la possibilité de dépôt de l'urne dans un lieu de culte.
- Sortie des textes d'application de cette loi, concernant le fichier national des contrats obsèques (label à réserver aux contrats avec prestations)
-Mise en place des schémas régionaux d'implantation des crématoriums (régularisation par les pouvoirs publics).
-Obligation d'instaurer, sous la responsabilité des pouvoirs publics, un comité d'éthique (présence de représentants associatifs des familles) dans chaque crématorium.
- Nécessité impérieuse de mettre en place un mécanisme de limitation de l'augmentation des coûts du funéraire (indexation sur l'inflation par exemple)
-Directives sous la protection de l'environnement en ce qui concerne la crémation ( cercueils, vêtements conseillés,objets tolérés, produits employés...)
-Pas de rapport intégral sur les usagers des surcoûts liés aux mesures imposées (système de filtration) dans les crématoriums).
-Obligation d'aménagement d'un site cinéraire dans chaque cimetière communal.

29.10.2011

L'OM goûte enfin à la victoire

OM 1.JPG 

Après un début de saison difficile avec deux défaites en deux matchs, l'équipe 1 de l'olympique Moussan/Montredon a su se reprendre en remportant une belle victoire 4 à 1 au dépens de Carcassonne Grèzes.
Sur le stade de Montplaisir, les deux équipes démarrent tambour battant. Après quelques minutes Daniel se retrouve seul face au gardien et manque de peu d'accrocher le cadre.
Un instant plus tard rebelote, et c'est alors le gardien qui gagne son duel . Les attaques moussanaises harcèlent  la défense adverse.
Au quart d'heure de jeu, c'est pourtant Julien, latéral gauche, qui reprend de la tête un corner de Yaya, pour trouver la lucarne opposée .
Malgré l'ouverture du score, l'OM reste concentré et bénéficie de plusieurs occasions par Renaud, Germain et François.
Peu avant la mi-temps c'est Daniel qui prend de la profondeur sur un long dégagement du gardien Vincent, et qui parvient à  tromper le gardien du bout du pied; 2/0.OM germain.jpg
Dès le retour des vestiaires, les vagues oranges et noires continuent de déferler sur la défense carcassonnaise. Suite à une touche, Germain hérite du ballon dans la surface adverse . Dos au but, il s'emmène le ballon d'une talonnade pour lui même., enchaîne un petit pont sur le dernier défenseur, puis place une frappe qui va se loger dans le petit filet; 3/0.
Rassuré sur l'issue du match, l'OM se relâche et sur une action litigieuse, l'arbitre désigne le point de pénalty . Vincent est pris à contre pied et ne peut repousser la frappe. A 3/1, les vieux démons de l'OM commencent à montrer le bout de leur nez.. Heureusement à 10 minutes de la fin, Germain excentré, intercepte la passe d'un défenseur pour son gardien et tire au but . Ce dernier détourne le ballon sur Michel, qui aura une frappe lourde et marque le but du break définitif.
Au final l'OM remporte une belle victoire 4 à 1 et remonte à la 8ème place du classement.
Pour le coach Pascal le bilan est positif:'' il s'agit là du match le plus abouti, nous avons été en place et solidaire jusqu'au bout. Une prestation rassurante qui va nous permettre d'emmagasiner de la confiance''.

20:35 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

Le '' multisports'' de plus en plus fréquenté

Moussan multisports 1.JPG 

L'activité '' multisports'' mise en place la saison passée connaît de plus en plus d'adeptes parmi la jeunesse .
Il faut dire que Delphine, la monitrice fait partager sa passion du sport aux enfants . Ainsi de 20 participants en fin de saison dernière, ils sont aujourd'hui près d'une cinquantaine à pratiquer une activité physique dans la salle Pépy .Moussan multisports 2.JPG
34 enfants de l'école primaire qui sont divisés en deux groupes le mardi et le jeudi  et 12 enfants de l'école maternelle, moyenne et grande section qui participent au cours le mercredi matin de 10h30 à 11h30.Moussan multisports 3.JPG
Au programme ; foot, badminton, volley, hand, relaxation, patin à roulette..., tant et tant de sports qui permettent aux enfants de se dépenser.
Delphine prend cette mission à cœur, nul doute que ces jeunes auront ainsi le goût de l'effort, la passion du sport . Devant cette multitude de disciplines les enfants pourront ainsi se découvrir et voir vers où vont leurs choix d'après leurs aptitudes et le bonheur de pratiquer telle activité plutôt qu'une autre .
C'est grâce à cela que plus tard peut être  des sportifs de haut niveau sortiront de Moussan.

14:44 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

28.10.2011

Le ''Soleil '' au cirque de Mourèze

 Le dimanche 16 octobre, par une belle journée ensoleillée, les sociétaires du ''Soleil Moussanais'' se sont retrouvés pour se rendre en pays Clermontais , au cirque de Mourèze.

Ce village très ancien, connu depuis le 10ème siècle est célèbre pour son cirque. Site naturel d'une qualité exceptionnelle, il est constitué par un chaos de roches ruiniformes de calcaire dolmitique.En y regardant de plus près, on peut y voir une tête de mort, un sphynx, des fées,un lion dressé,un cèpe, Quasimodo, une sirène, d'autres moins poètes y ont vu des représentations phalliques...

Après la traversée du village aux rues étroites, le groupe a emprunté un chemin qui passe dans un premier temps au travers du chaos, puis dès la montée, dans une forêt de chênes verts. Les randonneurs ont atteint ainsi le roc de Brunel, puis le mont Liausson qui culmine à plus de 500 mètres. Il constitue une sorte de barrière entre la dolomie du cirque de Mourèze et la ruffe rouge de la vallée du Salagou.Moussan cirque de mourèze.jpg
Le groupe s'est installé là pour déjeuner et surtout pour admirer le paysage qui s'offrait à eux: le lac du Salagou aux couleurs changeantes avec un patchwork que forment les champs qui l'enserrent ; à leurs pieds le petit village de Liausson; un panorama circulaire sur le Larzac  et les Cévennes aux nord, sur le plateau de Gignac à l'est, sur le plateau de l'Hérault jusqu'à la mer au sud.

Un peu plus haut on pouvait voir le Pic de Vissou, l'Espinousse et le Caroux à l'ouest; à vous couper le souffle!
Reprenant le chemin, le groupe passe à proximité du prieuré de Saint Jean d'Aureillan avant d'atteindre le sommet de la Montagne de Liausson.
Au col de Portes, le ''Soleil Moussanais'' a poursuivi la route vers la Combe de Lousses puis le col éponyme pour redescendre vers Mourèze.
En passant le groupe a pu admirer les vestiges du château niché sur un imposant pilier dolomitique.
Que dire de cette journée? Les ''petites nouvelles'' étaient enchantées par ce premier contact, l'amitié, la convivialité qui les unient. La prochaine sortie prévue le 30 octobre aura pour cadre le Gouffre de Cabrespine.

13:04 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0)

Hommage aux victimes de guerre

 

Comme chaque année, l'association des anciens combattants organise le 1er novembre une cérémonie à la mémoire des victimes de toutes les guerres.
Pour celles et ceux qui sont morts ou ont souffert en défendant notre pays et porté haut les valeurs de notre République, nous déposerons des chrysanthèmes au pied de la stèle centrale du cimetière .
Mardi 1er novembre , le rassemblement est prévu devant l'entrée du cimetière à 11h30.

27.10.2011

Mise au point de membres de la commission des finances

 

Messieurs François Chattelard et Michel Nardot , membres permanents de la commission des finances communiquent:
'' Lors du conseil municipal du 21 octobre 2011 appelé à statuer sur une décision modificative du budget 2011, Mr Yvon Garcia, conseiller municipal d'opposition a souhaité prendre connaissance des avis rendus par la commission des finances qui s'était réunie le 14 octobre 2011.
L'adjoint au maire, chargé des finances, Claude Monié, après nous avoir nommément cité, n'a su ou voulu relater explicitement les remarques que nous avons formulées lors de cette réunion. Il fut corrigé en cela par Mr le maire Jean Paul Schembri sur un point: notre préconisation de mettre en place une comptabilité analytique digne de ce nom, outil nécessaire à une meilleure compréhension, par les élus et par les citoyens, des comptes municipaux.
Nous déplorons cependant que, bien que présents dans l'assistance et cités en référence, nous n'ayons pas été autorisés à développer nos avis. Pour cette raison, nous avons décidé de communiquer à l'ensemble des moussanais l'essentiel de nos remarques
1) Avec 1.600.000 euros de dépenses, la décision modificative met en inflation les charges de fonctionnement de presque 200.000 euros par rapport au budget primitif validé par les services préfectoraux( non respect des préconisations préfectorales)
2) Parallèlement, les recettes de fonctionnement diminuent de près de 30.000 euros sur le poste« remboursement sur rémunération du personnel » consécutives à la fin d'emplois aidés de 2010, situation qui était totalement à craindre lors de l'élaboration du budget primitif.
3) La situation au 12 septembre 2011, servant de base d'appui à la décision modificative nous a été déclarée incomplète. Elle ne prend pas en compte un certain nombre de dépenses engagées, certaines mais non mandatées. Une explication sur ces dépenses non comptabilisées, au cas le cas, semble inévitable pour expliquer concrètement la modification apportée à la ligne des dépenses concernée, ce qui ne nous est pas apporté. Ces engagements étaient ils indispensables et prioritaires à 3 mois de la fin de l'exercice?
4) Nous avons aussi exprimer notre sentiment sur la modification inflationniste de certains postes de charges qui semblaient plus répondre à une linéarisation des dépenses des trois premiers trimestres qu'à une véritable étude des besoins à assumer sur le dernier trimestre.
D'après le code général des collectivités territoriales, « les commissions municipales doivent être majoritairement composées d'élus auxquels s'ajoutent des personnes qualifiées extérieures au conseil municipal. Elles instruisent des affaires, donnent des avis et élaborent des rapports ».
Impliqués depuis plusieurs années dans cette commission, nous sommes convaincus que le rôle que nous jouons ne correspond pas à cette définition.
Nous avons plutôt le sentiment d'assurer le formalisme qui sied à une procédure obligée plutôt que d'apporter de manière consultative des appréciations, des aides, des préconisations au conseil municipal afin qu'il puisse délibérer en connaissances de causes''.