30.11.2011

Les ''Folies Moussanes'' s'exportent pour le Téléthon

Moussan téléthon 1.JPGMoussan téléthon2.JPG 

La troupe des ''Folies Moussanes'' n'arrête décidément pas d'occuper le devant de la scène. En effet, après s'être produit à Moussan devant près de 300 personnes, en faveur du comité de lutte contre le cancer,avec leur nouveau spectacle ''vive la vigne, vive le vin'', le groupe d'acteurs  va exporter son talent . La troupe va ainsi animer bénévolement la soirée du vendredi 2 décembre dès 21 heures dans la salle des fêtes de Montredon au profit du téléthon 2011.
La cinquantaine d'artistes amateurs  va donc  exposer tout son talent et son dynamisme dans ce village voisin.
Les moussanaises et moussanais qui n'ont pas pu apprécier le spectacle à domicile, pourront donc se déplacer sur le village ami de Montredon, ils pourront ainsi joindre l'utile à l'agréable.

28.11.2011

Budget, ASVP et huis clos ; la coupe est pleine!

 

La cellule Angèle Sarda et Raoul Courounel du PCF informe la population sur les récents événements
Lors du conseil municipal du mois d'octobre , les désaccords ont fusé, notamment sur la 1ère décision modificative du budget qui fait abstraction  des observations de la cour des comptes et du représentant de l'état. Bien au contraire, et la commission des finances s'en est exprimée dernièrement. La crise aurait donc évité Moussan, du moins pour une infime partie d'élus. L'opulence peut continuer et loin de retenir la leçon, Mr le maire et son adjoint au technique partent à Paris pour un nouveau congrès des maires; combien cela va t'il encore nous coûter? Le contribuable moussanais se souvient encore du dernier voyage fin 2010 d'un montant de 1186 euros pour l'édile et son adjoint aux finances . Il faut dire que les deux chambres d'hôtel dans le 12ème avaient coûté à elles seules 736 euros ; heureux les moussanais qui peuvent dormir dans des draps en satin pendant que d'autres sont  quant à eux danmoussan mairie 003.JPGs de ''beaux draps''. Ces voyages ''de remise en forme'' sont ils utiles à notre commune? On peut en douter du fait qu'aucun compte rendu n'est communiqué aux élus et que la grande majorité des achats sont groupés avec Grand Narbonne.
Les affaires moussanaises auraient pu, auraient du en rester là, mais le conseil municipal allait nous dévoiler un grand moment de démocratie participative . A la 4ème question de l'ordre du jour portant sur la création d'un CDD avec promesse d'embauche du jeune qui fait fonction d'ASVP (agent de sécurité de la voie publique) depuis près de 2 ans , le maire décide autoritairement, de sa propre initiative et sans consultation du conseil le huis clos. Le public présent peut en témoigner et l'enregistrement également ; aurait on des choses à cacher? . L'assistance stupéfaite est sommée de quitter les lieux , mieux les portes sont verrouillées, même l'enregistrement sera par la suite coupé, on est bien loin de la maison de verre prônée sur le bulletin de Moussan Alternance.
Devant un tel mépris pour la population , 6 élus décident de quitter également la séance par solidarité. Le huis clos illégal peut alors commencer , Mr le maire et ses 7 serviteurs inconditionnels vont pouvoir prononcer le ''licenciement déguisé '' du jeune , le pôle emploi lui tend maintenant les bras. La promesse d'embauche faite par écrit par Mr le maire le 5 août n'était donc qu'un leurre.
Mr le maire adore les louanges, ceux qui courbent facilement l'échine, il règne en maître et gare à ceux qui sont dans le collimateur. Le 15 août 2011, le jeune Jérémy va payer la saute d'humeur du 1er magistrat . En effet ce jour là,lors du vide grenier de la pétanque une rixe éclate , n'écoutant que son courage et remplissant sa mission de sécurité , le jeune intervient afin de protéger la population. Mal lui en a pris car cette tâche durera et l'obligera de récupérer les petits fours avec un peu de retard à la boulangerie .Il y a quand même des priorités et la garden party du maire et de son équipe en est une apparemment .
L'emploi confirmé est en quelques heures supprimé , le jeune est abattu , détruit moralement, ses projets s'effondrent ,en effet  le jeudi 20 octobre une partie du conseil tranche, le vendredi 21 le jeune est convoqué sans aucun ménagement, aucune diplomatie par le maire et la secrétaire de mairie , '' à 17 heures,  tu rends ton matériel , tu prends tes 15 jours de congé...'', et bonsoir!
Ce sont des actes inqualifiables de mépris envers la jeunesse.
Devant de tels faits , ce système oligarchique où le copinage s'intensifie, la population moussanaise doit s'indigner et réagir.
Notre village n'a plus à ce jour de police municipale, combien de temps cela va t'il durer? pas trop longtemps car le fameux clientélisme semble fonctionner .
Afin de lutter contre toutes ces injustices locales mais aussi nationales , vous pouvez rejoIndre la cellule  du PCF, les camarades moussanais vous y attendent afin de mieux organiser la riposte .

27.11.2011

Conseil municipal lundi 28 novembre

 

Il est porté à la connaissance de la population qu'un conseil municipal se réunira le lundi 28 novembre 2011 à 18 heures dans la salle de la mairie.
L'ordre du jour est le suivant:
Approbation du compte rendu du conseil municipal du 29 septembre et du 20 octobre.
Décision sur la base des articles L 2122.22 et L 2122.23. Convention d'utilisation de la piscine communautaire ''Espace Liberté'' de Narbonne pour l'année scolaire 2011/2012 (décision n°2011-08 du 2 novembre 2011)
1) Taxe d'aménagement
2) Parcelle CA 38 (Aussaguel)
3) Congrès des maires 2011
4) 4L Trophy: subvention à l'association ''macar'aile''
5) Mobilisation contre la décision de libéralisation des droits de plantation
6) Questions diverses.

26.11.2011

Marché de Noël à Moussan

Moussan marché de noel 4.JPG 

La ville de Moussan, Pascale Mariot adjointe chargée des animations et Anne Marie Piombo  présidente de l'association ''volons terre'', invitent la population le dimanche 11 décembre au 5ème marché de Noël qui se tiendra sur la place du 1er mai  de 10h à 19h .
Diverses animations destinées aux enfants seront proposées ; Claire maquillera les bambins et si ces derniers se sentent une âme créative , ils pourront se lancer dans la réalisation des santons en argile.
Les associations et les habitants se mobilisent  et présenteront aux visiteurs dans les chalets divers stands pour se rassasier; bar à soupe, vin chaud, grillades, crêpes, châtaignes, chocolats, huîtres et autres pains sMoussan marché de noel 7.JPGpéciaux réalisés pour cette journée.
A 11h30 dans l'église la chorale du ''Soleil Moussanais'' chantera quelques morceaux de leur répertoire, variété, gospel...
Commerçants, artisans, producteurs de la région vous proposeront leur savoir faire: gourmandises, beaux objets et tous ces petits cadeaux qui font la magie de Noël.
Promenades en calèche , musique et bandas animeront les rues du village en présence du père Noël qui distribuera des bonbons.
Nul doute que ce sera une grande journée où petits et grands partageront un moment de bonheur et de convivialité.

25.11.2011

''L'optique''de Pierre Rios

Moussan opticien.JPG 

Pierre Rios du lotissement Jean Moulin, bien connu sur notre village, vient compléter la longue liste des moussanais qui s'illustrent dans le commerce.
En effet, notre concitoyen vient d'ouvrir en plein centre ville de Narbonne , dans la rue Jean Jaurès, au pied de la barrière un magasin de vente de lunettes.
L'opticien moussanais a monté cette boutique du groupement ATOL avec son associé Couteaudoux.
Situé sous les jardins de la cathédrale , le mopticien 002.JPGagasin a tardé à ouvrir car sa façade devait être agrée par les bâtiments de France , aujourd'hui c'est chose faite et Pierre peut dispenser ses conseils en matière d'optique depuis le 2 novembre 2011.
Le moussanais, qui est un passionné de la chasse , membre de l'ACCA du village, n'aura donc plus droit à l'erreur, s'il manque le gibier il ne manquera pas de s'entendre :'' change de lunette!'' de la part de ses copains.
Pierre, très apprécié dans notre village va donc, n'en doutons pas,prospérer et grâce à son professionnalisme faire sa place dans le commerce Narbonnais.

22:54 Publié dans commerce | Lien permanent | Commentaires (0)

23.11.2011

Casse de l'emploi à Moussan!

 

Le syndicat CGT des territoriaux de Moussan et la coordination départementale syndicale informent et dénoncent la précarité sur notre village .
Lors de la dernière assemblée générale qui a eu lieu dans la salle de l'ancienne école maternelle , cette situation était présentée au personnel. Un jeune en C.A.E (contrat aide à l'emploi), depuis deux ans, s'est vu refusé la titularisation ou un renouvellement de contrat sans aucune raison valable, alors que le maire lui avait signé une promesse d'embauche pour le 1er novembre 2011.
Ils dénoncent fortement cette situation et ne laisseront pas faire!  Une délégation de la CGT a rencontré Mr le maire pour trouver une solution, celui ci les a informés  que la décision avait été prise lors du dernier conseil municipal et qu'il ne pouvait revenir dessus.Moussan communaux.JPG
Dans la fonction publique, les contrats précaires pallient à des départs à la retraite non remplacés. Ces agissements participent à la casse du statut des agents de la fonction publique.
Ces emplois ''Kleenex'' sont des emplois qui correspondent à des besoins de la population( école,cantine, sécurité, propreté...) et qui doivent être pérennisés.
Il est inadmissible de traiter ainsi les salariés qui ont droit à voir leur poste titularisé.
La CGT revendique la mise en place d'une police municipale au statut de la fonction publique(actuellement pas de police à Moussan) afin de garantir continuité et qualité du service public.
Les communaux CGT de Moussan restent vigilant et ne manqueront pas d'informer les employés et la population sur les suites à donner pour contrer ces dérives lourdes de conséquence.

22.11.2011

Le ''Soleil Moussanais'' au pays de Paul Riquet

Moussan soleil Béziers.JPG 

Le dimanche après midi du 13 novembre , une vingtaine de sociétaires du Soleil Moussanais se sont retrouvés sur les allées Paul Riquet, non pas pour assister à un match de rugby, mais pour une visite de la vieille ville.
L' amphitryon du groupe parle de l'enfant de Biterre qui joua de toute son influence pour que le canal du Midi passe par la ville .Elle fit ensuite l'historique des allées construites sur les anciens remparts.  Au fond le Soleil Moussanais a aperçu le théatre, construit à moindre frais mais qui accueillait de grands talents.
Flânant dans les rues, le groupe a pu admirer les maisons bourgeoises construites à la fin du XIXème siècle, avec deci delà des tours, marque d'opulence du lieu. La balade a permis d'entrer dans l'histoire; à la chapelle des Recollets , nous sommes au XVIème siècle avec la confrérie des pénitents bleus, à l'église de la Madeleine et à la cathédrale Saint Nazaire, nous entrons dans l'épopée Cathare et le sac de la ville en 1209. Plus de 5000 habitants pour la plupart chrétiens périrent de la main des ''ribauds'' et des croisés. Chacun connaît cette légende qui donne à Arnaud Amaury, le légat du pape Innocent III la fameuse phrase:'' tuez les tous; dieu reconnaîtra bien ceux qui sont à lui''.
La ville fut entièrement rasée et brûlée. Les édifices religieux furent détruits, A l'hôtel de ville, l'histoire défile: Agora, forum, maison communale puis hôtel de ville. La statue de Pepesuc n'est pas loin . Il ne faut pas oublier que Béziers était une cité romaine: Betrerra plus précisément. Dans le quartier, en grande partie restauré de Saint Jacques on peut voir les vestiges d'un cirque romain construit au 1er siècle avant Jésus Christ et qui accueillait dans l'hôtel Fayet, dont le nom est parlant pour l'oreille d'un moussanais et de ses environs. Ce lieu était au départ un lieu de rencontres, un lieu d'échanges pour les artistes, les bien-pensants. Mais une ville a toujours son emblème, le chameau pour Béziers , et il est intéressant d'en connaître sa genèse. Elle repose sur Saint  Aphrodise . Ce premier évêque de Béziers eut, sous Néron, la tête tranchée, place Saint Cyr. Sa tête fut  jetée dans un puits . La volonté divine fit que l'eau du puits monta et le saint put récupérer sa tête, qu'il amena à la basilique Saint  Aphrodise à l'autre bout de la ville...
Mais, et le chameau allez vous dire, on y vient. Saint Aphrodise venait d'Egypte et avait un chameau pour compagnon. A la mort du saint, le chameau fut pris en charge par une famille puis par tout un quartier de la ville.
Pour subvenir à sa garde, on fit des dons. A sa mort la souscription se poursuivit et servit aux pauvres. Depuis le chameau de Saint Aphrodise devint l'emblème de la ville. La visite se termina sur les remparts avec une vue sur la plaine biterroise, le canal du midi, le pont vieux de l'Orb et sur les jardins en encorbellement.
3 heures de marche sur les collines de la ville ont durci les mollets du groupe. C'est à la tombée de la nuit que le soleil moussanais s'est séparé avec une autre image de cette ville.
La prochaine sortie amènera le groupe à Castelnau d'Aude pour une randonnée sur l'après midi .