18.03.2012

Les actes de malveillance auprès des séniors débattus

Moussan gendarmerie 1.JPG 

Le centre communal d'action sociale et l'association ''les amis du  Plana'' avaient invité les seniors à une conférence débat ce lundi 12 mars dans la salle polyvalente de la maison pour tous .
Cette réunion très intéressante sur le thème '' les actes malveillants'' était animée par la gendarmerie de Narbonne. Une cinquantaine de personnes étaient présentes pour cette initiative.
Mr le maire Jean Paul Schembri remercia la gendarmerie de Narbonne pour leur présence aujourd'hui mais aussi tout au long de l'année, il félicita Mr Belzo président des amis du plana qui a pris l'initiative de cette réunion alors que  Mme Salsegnac qui suit aussi ce dossier avait soumis également cette idée. Il insista:'' cette conférence débat concerne le plan de tranquillité senior et la prévention des actes malveillants, ce n'est pas un monologue  il n'y a pas de sujet tabou, n'hésitez pas de poser des questions''.
L'adjudant chef Ferrer, commandant de la brigade de Narbonne , la gendarme Ortiz, référent senior sur la circonscription  présentèrent le but de cette réunion qui est de prévenir les risques de cambriolage, d'agression ,les bons gestes quand on sort de chez soi,...
Le gendarme Ortiz est alors intervenu pour revenir sur les fiches tranquillité senior qui ont été remplies sur notre village, elle souligna:''vous êtes les personnes les plus soumises à la délinquance , les plus de 60 ans
sont victimes des 2/3 des vols et d'un tiers des cambriolages d'habitation, il faut donc aborder les bons gestes à avoir''. Elle énuméra alors les attitudes qui peuvent dissuader le délinquant.
L'adjudant chef revint alors sur les cambriolages en donnant des conseils parfois simples mais très utiles; porte fermée, clef sur la porte, mur de clôture haut qui empêche de voir ce qui se passe  ,une échelle sous un arbre qui aide souvent le malfrat,.. il souligna:'' cela n'arrive pas qu'aux autres il faut être vigilant, en effet on doit être à 30 cambriolages sur le secteur et une dizaine sur Moussan ''.
Le gendarme énuméra les principaux pièges tendus aux seniors avec de nombreux exemples à la clef; la fausse identité au niveau notamment des administrations, le démarchage à domicilMoussan gendarmerie 2.JPGe, internet, la carte bleue, téléphone portable,vol à l'arraché, ...
Les questions ont alors fusé dans la salle , la gendarmerie nationale a répondu à tous en donnant aussi quelques conseils des plus utiles en cas d'agressions mais aussi  pour éviter celles ci .
Les seniors présents ont beaucoup appris lors de cette conférence débat où les gendarmes ont été de bons pédagogues envers les aînés. On connaissait la fameuse ''peur du gendarme'', on connaît maintenant  grâce à de telles réunions des gendarmes qui rassurent et qui protègent les populations rurales contre la délinquance en tout genre.
Le verre de l'amitié (sans alcool) et un petit goûter permettait à certains de continuer le débat.


 

20:13 Publié dans sécurité | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.