28.10.2012

De l'Ermite au bout du monde pour le ''Soleil Moussanais''

Moussan rando Saint Guilhem.JPG 

Pour sa sortie dominicale , le ''Soleil Moussanais'' avait choisi un petit coin de nature chargé d'histoires et de mystères. Les randonneurs ont été une vingtaine à répondre à l'invitation. Saint Guilhem le désert  est un village rue, édifié au IXème siècle, tout le long du Verdus, petit affluent de l'Hérault. Il est une étape du pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle ( voie d'Arles). Son abbaye est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1999 au titre des chemins de Saint Jacques de Compostelle.
Le groupe s'est peu attardé là , car le guide devait les amener au ''bout du monde'' et ce n'est pas peu dire . Le temps est relativement beau . A la sortie du village, par la rue du Four, ils prennent un chemin empierré qui grimpe sur la droite. Ils passent non loin du château du Géant où vivait il y a très longtemps un géant sanguinaire qui fut tué par Guilhem et qui avait pour seule compagne une pie malicieuse. Une vue splendide sur le cirque de l'Infernet s'offre alors aux randonneurs. Ils passent le col de la croix et se dirigent vers la forêt domaniale de Saint Guilhem. La montagne devient plus accidentée; vallons capricieux, escarpements fantastiques mais surtout des pins de Salzmann verdoyants, vigoureux, éparpillés sur les pentes , nombreux et serrés sur les terrasses. Dans une petite reculée, le groupe arrive après une belle montée à l'ermitage de lieu plaisant; sanctuaire, dissimulé au sein d'un pays de garrigues agrestes, il est propice à la méditation. Une pancarte à l'entrée invite au respect des lieux et des personnes. Un ermite y serait installé. Les randonneurs profitent de l'ombre des pions pour pique-niquer. Repus, ils reprennent le sentier qui passe dans une véritable forêt et rejoint un chemin forestier. Un petit détour par le col de Pousterle d'où ils aperçoivent le mont Saint Clerc et ils atteignent le roc de Candelle qui domine toute la vallée . Ils descendent dans la combe du ruisseau de Verdus et rejoignent un sentier qui passe par le cirque de bout du monde. Ils débouchent au bord de la falaise; la vue du cirque est superbe.
Sous les pieds des randonneurs, la vallée du bout du monde , avec à leur gauche des terrasses jadis cultivées et sur leur droite, la grande falaise du ric de la Bisssonne. Le groupe emprunte les lacets du sentier qui les amènent au pied de la falaise puis au fond de la vallée et enfin à Saint Guilhem. La journée est finie, l'orage n'est pas encore là. Une bien belle journée faite de découvertes et de convivialité.
La prochaine sortie amènera le groupe dans les hautes Corbières à Albières.

15:12 Publié dans aventure | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.