09.10.2013

La commission du patrimoine recadre l'adjointe à la culture

 

Claude Codorniou , 1er adjoint en charge du patrimoine communique:
''Dans l'article de presse paru le 29 septembre dernier, il est mentionné que Mme Pascale Mariot , maire adjoint à la culture, reproche à la commission du patrimoine et donc à son responsable Claude Codorniou , son absence de participation aux journées européennes du patrimoine. Etrange reproche quand on sait que c'est Mme Pascale Mariot , elle même qui a exclu la commission du patrimoine de cette manifestation, qu'elle a voulu préparer toute seule. Je t'exclus et je te reproche ton absence...! Drôle d'attitude, ou l'on veut travailler avec ses collègues du conseil municipal, ou bien on les jette mais alors, on ne vient pas le leur reprocher. Ajoutons à cela qu'à l'exception de Mme Mariot , le maire et les autres élus du conseil municipal  brillaient également par leur absence ce jour là! Pourquoi donc reprocher aux uns ce que l'on excuse chez les autres?
A propos de cette méthode d'exclusion, digne de Machiavel, observons que cela fait plusieurs fois qu'elle est appliquée et notamment à propos du lavoir municipal dont le nettoyage a été interdit à la commission patrimoine sous de faux prétextes , puisque maintenant , ce sont les proches du maire qui se sont emparés de l'opération: ôte toi de là que je m'y mette , autre bon principe de gouvernance de l'équipe au pouvoir!
Il est vrai que les échéances électorales approchent et qu'il faut préparer la suite des inaugurations électoralistes par le tandem Schembri Mariot  auxquelles nous avons déjà droit  presque tous les jours dans la presse locale''.

Les commentaires sont fermés.