07.11.2013

Gérard Sabat nous a quittés!

 

Jean Paul Schembri, maire de Moussan communique:
'' Une fois encore un deuil cruel vient de frapper la municipalité et les agents communaux, c'est avec beaucoup de tristesse et d'émotion que nous avons appris la disparition de Gérard Sabat, ancien policier municipal à l'âge de 61 ans à la suite d'une longue maladie.
Mes pensées se portent tout d'abord vers sa famille, son épouse, ses enfants et petits enfants qui pleurent la disparition de celui qu'ils chérissaient . C'est tout un service municipal qui est à nouveau bouleversé par la perte d'un des leurs.
Au nom du conseil municipal, de tout le personnel communal, j'exprime à la famille Sabat le témoignage de notre profond chagrin et notre compassion. Je prend une part toute personnelle à leur peine.
Entré stagiaire comme ouvrier d'entretien sur la voie publique le 1er février 1983, il est titularisé un an plus tard, il est promu au grade de gardien de police après avoir réussi au concours sur épreuves organisé par la commune et titularisé comme gardien de police principal le 27 juillet 1984. Il a terminé sa carrière comme chef de police et a fait valoir ses droits à la retraite le 1er février 2012.Moussan Gérard Sabat.jpg
Homme de terrain, il a mis son intégrité et sa volonté au service de nos concitoyens. Sa détermination d'agir dans un souci constant de proximité, son sens de l'intérêt général et son esprit de responsabilité ont permis de contribuer au bien être et à la qualité de vie de notre commune.
Par son engagement, son dévouement, Gérard restera dans nos mémoires comme un homme d'action et de convictions. Fervent amateur de la pêche et de bateau, il portait une attention particulière à son jardin potager dont il était très fier.
Gérard nous ne vous oublierons pas parce que c'est notre devoir d'honorer votre mémoire. Je sais que rien ne peut réparer la douleur de perdre l'être aimé dans de telles circonstances éminemment injustes. Je sais que les mots peuvent être vains.
Parce que je me fais l'interprète de tous les élus et des agents communaux, je présente mes condoléances à son épouse Odile, ses enfants, ses petits enfants  en les assurant de l'affection que leur porte la municipalité''.

Les commentaires sont fermés.