04.12.2014

Les élus ''Moussan c'est avec vous'' réagissent

 

 

En réponse à l'article de Claude Codorniou paru le 29 octobre 2014; Pascale Mariot, Christiane Salsegnac, Henri Olive et Jean Paul Schembri élus d'opposition membres de ''Moussan c'est avec vous'' communiquent:

'' Depuis son arrivée aux affaires, le premier Magistrat nous gratifie d'articles et tracts pour se dédouaner des 6 ans passés dans l'ancienne municipalité, d'agir comme s'il n'avait jamais été élu et n'avait surtout pas participé au fonctionnement de la commune sous l'ancienne mandature.

En premier lieu, il fait une fixation sur les finances qui sont comme dans bon nombre de communes de notre département très serrées et où chaque jour il faut faire attention.

Vous n'avez pas le monopole d'une gestion efficace; nous avons toujours eu le souci de gérer au mieux l'argent public et le sens de l'intérêt général. Si nous avons pu faire de nombreux investissements utiles à notre village ( boulevard des remparts, stade, mairie, médiathèque, jardin Rey ,...) pendant ces 6 dernières années pensez vous que les organismes prêteurs auraient fait confiance à une commune insolvable?

C'est vrai que les temps sont difficiles d'autant plus et nous vous l'accordons que les dotations de l'Etat  vont être réduites handicapant ainsi les communes. Alors afin de trouver une solution nous vous proposons de vous rapprocher de vos amis politiques qui nous gouvernent depuis Paris.

Ensuite il s'en prend à l'ancien Maire  lui reprochant l'embauche d'un agent juste avant les élections laissant entendre qu'il aurait agi autrement. Voudrait il dire par là qu'il aurait choisi une autre personne? Or, il pouvait très bien et il en avait la possibilité, reconduire le contrat du deuxième agent non retenu.

Mais que penser de l'attitude du nouveau premier Magistrat lorsque cet été, il a choisi arbitrairement, sans réunir la commission du personnel les 6 emplois saisonniers. Alors ne reprochez pas aux autres ce que vous faites à merveille. C'est vrai que dans l'ancienne mandature vous n'aviez pas M. le premier Magistrat pour habitude d'être des plus assidus aux réunions de la commission du personnel.

Nous n'avons pas non plus voté l'augmentation de la location des salles municipales pour la simple raison que les moussanais vont être pénalisés 2 fois. La première par le montant de la location et la seconde à travers leurs impôts qui serviront à entretenir les salles.

Vous semblez découvrir  aujourd'hui que notre commune va connaître un accroissement de population, ne souhaitant pas de ce fait d'autres constructions, ce qui au passage fera sans doute plaisir à vos amis qui attendent impatiemment l'ouverture du PLU  pour intégrer des terrains en zone constructible. Nous poserons simplement la question: qui était 1er adjoint chargé de l'urbanisme de mars 2008 à septembre 2013 assisté alors par les actuelles première adjointe et l'adjointe déléguée à l'urbanisme? Le 1er magistrat nous ferait il une crise d'amnésie?

Jusqu'à ce jour nous n'avons pas réagi parce que les moussanaises et les moussanais sont las de vos querelles stériles cependant nous ne pouvons laisser dire tout et n'importe quoi.

Vous M. le premier Magistrat qui vous faites le chantre de la réconciliation, de l'égalité de traitement pour tous, commencez par nous montrer l'exemple.

Vous allez pouvoir disposer de temps supplémentaires à accorder à vos administrés maintenant que vos pairs, amis politiques et militants de votre parti ne vous ont pas accordé leur confiance pour briguer un siège à l'assemblée départementale.''

 

Les commentaires sont fermés.