22.01.2015

La jeunesse montre l'exemple!

Moussan mjc 1.JPG

 

Décidément  la MJC de Moussan montre le chemin à suivre lors de  différentes initiatives  .Son animateur Tom n'y est pas étranger et sait motiver nos jeunes qui ont un niveau de réflexion et de conscience très développé.

Dernièrement cette structure s'est totalement associée et investie avec l'association des anciens combattants locaux pour participer activement au centenaire de la grande guerre, c'était déjà prémonitoire de leurs futures initiatives.

Aujourd'hui sur un tout autre sujet et devant les terribles événements qui touchent notre société , ils ont voulu organiser autour d'un café et d'un croissant , un déjeuner débat dès 9h30 ce samedi 10 janvier afin que chacun puisse exprimer son émotion. Pour ces jeunes , il était ultra important d'en parler.

Les anciens combattants étaient présents par l'intermédiaire de son président Louis Saint Lèbes et de Pierre Potas. Les élus avaient également répondu à l'invitation ; M. le maire Claude Codorniou,  M. Jean Paul Schembri,  Mme Christiane Salsegnac rejoints en fin de débat par Mme  Marie France Montosson. La MJC  de Marcorignan avait envoyé une délégation pour ce débat très riche en émotion

 22 personnes étaient présentes pour cette initiative , c'est Tom qui présenta  ce déjeuner convivial:'' au delà de l'âge  on a voulu créer cet espace où l'on peut s'exprimer  car ce sont des valeurs essentielles qui ont été touchées au travers de ce journal populaire qu'est Charlie''.

Les différents intervenants ont pu alors s'exprimer lors du tour de table tout d'abord, Cyril qui s'inquiéta de l'atteinte à la liberté d'expression mais qui est aussi réconforté par cet élan de solidarité national , puis tant et tant de déclarations émouvantes.

Les anciens combattants avec leur vécu ont voulu montrer à ces jeunes que la république était touchée, que ces événements sont très graves mais surtout qu'au delà de ces condamnations il faut féliciter pour cette organisation du déjeuner débat  qui émane d'une jeunesse responsable. Marthe ancienne directrice de l'école primaire était fière d'entendre les propos de cette jeunesse révoltée par ces événements.

Jean Paul Schembri est revenu sur ces actes indignes mais a voulu valoriser la mobilisation immédiate du peuple français, quant au premier magistrat Claude Codorniou  il a avoué que même s'il n'a pas toujours été d'accord avec la rédaction de ce journal , il a cependant été surpris par la qualité de ces journalistes  qu'il a découvert, il témoigna de la compassion pour les familles touchées par ces attentats.

La délégation de Marcorignan a porté le débat  sur quelques points :l' escalade de la violence qui fait peur même si pour le moment cela concerne 3 provocateurs , le monde laissé aux enfants , le remerciement aux forces de l'ordre qui ont payé un lourd tribu, les lieux où l'intégrisme nourrit ses racines ,....

L'assemblée se rendant ensuite à la manifestation à Narbonne c'est Tom  qui eut le mot de la fin en précisant que des jeunes basculent essentiellement dans certaines mosquées ou dans des prisons, Daesch est une entreprise où des gens sont conditionnés et d'autres se goinfrent financièrement, il faut pointer les responsables du doigt  notamment  le Qatar, l'Arabie Saoudite,...

Devant de tels propos notre jeunesse sort grandie, ils montrent à certains adultes la route à suivre et donnent espoir dans l'avenir, déjà l'école primaire a apposé sur sa grille ''nous sommes tous charlie'' , aujourd'hui les plus grands continuent dans ce sens, qu'ils en soient félicités!

 

19:59 Publié dans jeunesse | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.