07.02.2015

Le rince à Moussan: une vieille histoire!

Moussan rince 002.jpg 

 

Une des mémoires de notre village René Rouaix se souvient et témoigne:'' le rince à Moussan , certainement le seul lieu au monde où ce jeu de cartes est encore pratiqué. Qui se souvient de son heure de gloire au lendemain de la dernière guerre où, l'abondance revenue, la télé n'existait pas encore. Les cafés du samedi étaient pleins et l'on se disputait à ce jeu la tarte mille-feuilles, cette pâtisserie introuvable quelques années auparavant. 

Curieusement, des deux cafés du village, le café Batailler et le café de l'union, tous deux également fréquentés, c'était  chez Jules et Gaby  ( café de l'union) que le rince était joué.

Cela dura quelques années encore puis, le modernisme ayant apporté ses nouvelles distractions, les joueurs du samedi disparurent...C'était sans compter avec Henri Mestre.

Vous vous souvenez le ''groupe artistique moussanais'' dont subsiste encore l'esprit, les diverses animations qui le trouvaient toujours très actif, son implication dans la recherche du patrimoine vécu du village , etc..., il était, il est toujours là.

Et , voici quelques années, l'idée lui vint de reconstituer ces fameuses parties du samedi soir dont beaucoup avaient conservé la nostalgie. C'est chez lui que les premiers tournois reprirent, de plus en plus fréquentés. Et finalement, l'engouement fut tel que la mairie accorda un local pour perpétuer ce jeu à la convivialité si particulière. Ce n'est pas prêt de s'arrêter.

Maintenant, l'âge, une moindre présence et un certain oubli, bien humain, atténuent le souvenir des mérites de celui qui est à la base de ce renouveau. Il me revient alors en mémoire cette citation de notre instituteur, Monsieur Ferrier:'' ta grand mère est morte l'autre jour et tu portes encore le chandail qu'elle t'avait tricoté. Heureux les créateurs qu'ils aient crée un chef d'œuvre de l'esprit humain ou un chandail de laine; ils ne se sont pas contenté de vivre et de mourir, ils ont laissé le monde  moins pauvre qu'ils ne l'avaient trouvé. De leurs efforts humbles ou glorieux, l'humanité fait sa richesse'' Merci Henri ''.

 

 

Les commentaires sont fermés.