04.11.2014

Référent éthique de la crémation

 

 

L’association crématiste du Coursannais, dont son antenne de Moussan, grâce à la Fédération Française de Crémation, membre du Conseil National des Opérations Funéraires et du Comité National d’Éthique du Funéraire, se positionne comme « référent éthique de la crémation ». Elle constate tous les jours qu’il faut continuer à mener le combat, contre l’obscurantisme, contre les intégrismes (souvent religieux), contre l’intolérance, pour le respect de la liberté de conscience et de la laïcité, pour le respect de la volonté du défunt, pour la défense des intérêts de ses adhérents, pour le conseil et l’accompagnement de leur famille au moment du décès…

Dans une société libérale, où il faut bien parler du «Marché de la mort», il lui importe de maintenir les valeurs mutualistes d’humanisme, de solidarité, d’entraide et de défendre une véritable éthique du respect du défunt, de ses volontés… et de sa famille !

Enfin, en ce qui concerne le rôle et la responsabilité des élus dans le domaine funéraire, le Mouvement crématiste, qui agit de manière «désintéressée, bénévole et citoyenne», souhaite :

au niveau législatif, contribuer à la mise en place de comités d’éthique et de schémas régionaux d’implantation des crématoriums au niveau local, à apporter son conseil pour une bonne gestion des questions concernant la crémation dans les cimetières (règlements, sites cinéraires, dispersion des cendres, évolution des textes législatifs…) et dans les crématoriums, que ceux-ci soient en régie ou en délégation de service public, pour le respect d’ici 2018 des obligations fixées par l’arrêté du 28 janvier 2010, à savoir les quantités maximales de polluants contenus dans les gaz rejetés dans l’atmosphère.

Le bureau de l’antenne de Moussan : Contacts : <TB>Henri Azema  06 20 40 65 14.

Dany Potas  06 74 27 94 56. 

Jean Louis Malves  04 68 93 63 21.

 

 

03.11.2014

Art expo 2014: beaucoup de créativités mais peu de visiteurs!

Moussan art tonique 4.JPGMoussan art tonique 5.JPGMoussan art tonique  2.JPGMoussan art tonique 3.JPGMoussan art tonique  1.JPG 

 

 Les dames du Lézard Tonique qui créent tout au long de l'année de magnifiques peintures sur porcelaine, se sont beaucoup investies pour cette édition 2014 d'art expo qui a eu lieu samedi 25 et dimanche 26 octobre dans la salle Pépy. Ainsi ils étaient une douzaine d'exposants venus du département pour montrer tout leur talent des plus diversifiés.

Au delà de l'association 4 artistes locaux étaient présents, Mmes Fransquin et son club d'encadrement de la MJC d'Armissan, Marco avec ses tableaux, Lemaire avec ses bijoux fantaisie, sculpture et articles amérindiens  puis M.Léori et ses aquarelles, ainsi nos artistes locaux ont du talent et le montrent.

Les rares amateurs d'art qui ont parcouru les allées ont pu apprécier ; le club de la MJC de Narbonne , ''la dentelle au fuseau'' qui sont venues en nombre et ont réalisé des œuvres en direct. Ajoutons à cette diversité Mmes Mancini et sa fabrication de sacs, Orlhac  ses décos patch, tricot main et cartonnage, Muller ses modelages et créations, Blanco confections de sac, porte chéquier, accessoires, Estada de l'atelier mise au point avec la confection de chapeaux et accessoires en laine,  le club de patchwork de Névian,...tant et tant de talents.

Le vernissage a eu lieu le samedi en fin d'après midi autour d'une cinquantaine de personnes . M. le maire Claude Codorniou, représentant la municipalité, est intervenu : ''je félicite  les artistes qui ont exposé des produits exceptionnels lors cette manifestation''.

La présidente Monique Moro a conclu :'' une fois encore, cette exposition met en valeur la créativité et le talent de chacun. Elle est très appréciée de tous; elle est devenue un sympathique rendez vous dans une ambiance conviviale, chaleureuse, riche de diversité, de formes, de matières, de couleurs et de liberté dans la création. Je remercie ce public de leur fidélité, de leur confiance, félicitations à toute mon équipe dynamique qui se dévoue sans compter pour contribuer à la réussite de ces deux journées; longue vie à notre lézard tonic, bien tonique''.

Après ce bilan positif , l'assemblée était invitée à lever le verre de l'amitié offert par l'association.

 

 

15:11 Publié dans art | Lien permanent | Commentaires (0)

02.11.2014

En réponse à l'article de la section PCF , le maire réagit

 

 

M. Claude Codorniou, maire de Moussan communique:

'' Nous tenons à donner au camarade , rédacteur du communiqué de la cellule PCF  de Moussan les précisions suivantes.

-Nul sur notre village ne peut ignorer l'état des finances à notre prise de fonction, nous avons en effet largement communiqué sur le sujet, d'abord pendant la campagne électorale, puis après confirmation de la situation suivant le rapport 2013 de notre comptable du trésor public. Là, pour le coup, il s'agissait bien d'un constat amer.

- Nous héritons aussi de l'accroissement à attendre de la population locale avec les constructions à venir, autorisées par l'ancienne mandature. Cela nécessite inéluctablement une mise à niveau de nos infrastructures avec le financement que cela réclame. En maintenant l'exonération de 2 ans de la taxe sur les nouvelles constructions à usage d'habitation, nous affectons les coûts de cette mise à niveau à la population actuelle seule. Etait ce juste socialement? Pour notre part nous avons considéré qu'une telle décision ne respectait pas le principe d'égalité de traitement due à chaque citoyen, mesure à laquelle nous tenons. Le conseil municipal a donc décidé à l'unanimité, moins deux abstentions, la suppression de l'exonération de 2 ans de la part communale de la taxe foncière sur les nouvelles constructions.

-Pour l'augmentation des tarifs de location des salles, elle se justifie prioritairement par l'augmentation des coûts d'entretien et par, compte tenu de leur état dégradée, les travaux de rénovation, d'insonorisation, d'accessibilité, d'aménagement devenus indispensables. Précisons que ces salles sont utilisées à 80% par les associations moussanaises et cela, gratuitement et que nous avons donc, pour déterminer nos tarifs pris en compte que 20% des coûts qui lui sont affectés.

-Quant à l'agent communal en contrat à durée déterminée non renouvelé; précisons que deux employés étaient dans la même situation de précarité à la fin de la précédente mandature, soit fin mars 2014, pour un seul poste ouvert. Un seul des agents était donc amené à voir son contrat renouvelé. Ce renouvellement a été décidé et concrétisé arbitrairement par l'ex premier magistrat après le résultat des élections mais avant notre prise de fonction, pendant donc la période de transition, nous privant ainsi de notre propre choix et nous déléguant l'ingrate tâche du non renouvellement. Rappelons aussi que nos structures financières ne permettaient pas, avec un  poste frais de personnel anormalement haut, de créer un nouveau poste.

Pour finir à titre personnel, je tiens à rappeler que les membres de mon équipe sont de tous horizons politiques, que ce sont des valeurs communes qui nous ont réunis, l'intérêt pour notre village, la réconciliation, la solidarité, l'égalité de traitement pour tous, la fraternité. Nous souhaitons tous voir note village se développer harmonieusement en respectant la qualité de vie de chaque citoyen. Les décisions à prendre sont travaillées, discutées, amendées si besoin, par l'équipe municipale avec l'aide et le concours des commissions dédiées avant d'être soumises au vote du conseil. Je ne peux accepter ces critiques arbitraires, faites en parfaite méconnaissance des vraies situations et qui ne sont en fait , qu'une basse cour faite aux moussanais dans des buts uniquement politiciens. Il m'est intolérable qu'on puisse affirmer que j'ai pu éjecter un agent que j'ai reçu personnellement et qui m'a exprimé son mécontentement et son étonnement quant à cette interprétation des faits. Il lui avait été promis qu'aucune décision concernant le sort des deux emplois précaires de 2013 ne serait prise avant le changement de mandature, cela n'a pas été le cas, cherchez le responsable?''.

 

 

01.11.2014

Le ''Soleil Moussanais '' chez les Cavistes

Moussan rando caves.jpg

 

Le dimanche 19 octobre une vingtaine de membres du 'Soleil Moussanais'' se sont retrouvés à Caves pour arpenter les sentiers rocailleux de la commune. Janine ne s'y est pas trompée en chaussant les ''bottes de sept lieux''. Le groupe s'est retrouvé dans la garrigue où la végétation est basse: le chêne vert est omniprésent. C'est le domaine du sanglier. En fond on aperçoit ce côté minéral des Corbières où presque rien ne pousse. Les noms donnés au lieu parlent d'eux mêmes: combe des vignes Mons, le Fournas, Roques Nègres, les Luquiés...

Au détour d'un chemin ils découvrent une belle capitelle particulièrement bien restaurée. Quelques murs en pierre, une ou deux bergeries leur font penser que l'endroit fut un haut lieu du pastoralisme. La montée fait souffler  quelques uns. Mais arrivés sur le plateau ils  ont une belle vue sur le littoral. A droite on devine l'avant port de La Nouvelle , puis la Franqui, Leucate et sur la gauche les parcs à huîtres; un vrai régal pour les yeux.

Au retour le groupe a pu admirer une borne militaire romaine rappelant la présence, non loin de là, de la Via Domitia. La journée fut des plus conviviales. Chacun a hâte de se retrouver pour la prochaine randonnée à Saint Laurent de la Cabrerisse.

 

 

11:45 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0)