10.08.2012

Des noces d'or pour Marthe et Louis!

Moussan noces d'or.JPG 

Nos deux sympathiques concitoyens Louis et Marthe Saint Lèbes avaient réuni leur grande famille pour fêter leurs noces d'or. En effet, il y a maintenant un demi siècle , le 28 juillet 1962, ils se disaient oui devant Mr Bedos, 1er magistrat de notre village et Mlle Rosette Barthe secrétaire de mairie. C'est l'abbé Vayssière qui officia lors de la cérémonie religieuse, ce jour là ce fut un mariage ''du tonnerre'' car la foudre tomba sur le clocher de l'église de Moussan entraînant la chute d'ardoises sur les toits des véhicules du mariage. Une anecdote que Louis et Marthe ne sont pas près d'oublier.
Félicitation à ce couple très apprécié et investi dans la vie du village, Marthe a été directrice d'école à Moussan de 77 à 92, Louis quant à lui a passé de nombreuses années au lycée Diderot comme enseignant , il est président actif aux anciens combattants .Moussan noces d'or 2.JPG
Les toujours jeunes mariés étaient heureux de réunir toute la famille pour fêter cet événement , leurs 4 enfants Marc, Frédéric, Pierre , Isabelle ainsi que leurs conjoints, mais aussi leurs 9 petits enfants, Florian, Claire, Matthieu, Chloé, Emilie, Jean, Marine, Thomas et Damien.
Et comme un bonheur n'arrive jamais seul , toute la famille a profité de l'occasion pour féliciter Matthieu pour son obtention du baccalauréat scientifique , mention bien et son admission à l'école d'ingénieur(ICAM) de Toulouse .
Après ces noces d'or, toute la population moussanaise souhaite à Louis et à Marthe beaucoup de bonheur, que le voyage continue et en route pour les 50 ans à venir.

10.07.2012

Cérémonie du 14 juillet

Le maire, les membres du conseil municipal ont le plaisir de convier la population à la cérémonie du 14 juillet.

Le programme sera le suivant:
- 11h30  rassemblement devant la mairie
- 11h45 dépôt de gerbe au monument aux morts
- 12h  allocution et hymne national
- 12h15 le verre de la fraternité sera offert au parc Rouaix

06.05.2012

Un premier mai largement suivi sur notre commune

Moussan 1er mai 1.JPG Très nombreux étaient les Moussanais à répondre à l'initiative du maire et du conseil municipal afin de célébrer la fête des travailleurs place du 1er mai.
Après avoir déposé une gerbe, le maire a remercié les quelques 150 personnes de leur présence, il est revenu sur l'historique du 1er mai rappelant entre autre les événements de Fourmies, petite ville du Nord de la France où la troupe avait tiré à bout portant sur la foulMoussan 1er mai 2.JPGe pacifique des ouvriers faisant 10 morts.

Au cours de son allocution, il a précisé : ''Le 1er mai est et restera une grande date dans l'histoire syndicale puisqu'il symbolise les revendications des ouvriers et les acquis sociaux obtenus de grande lutte''. ''Ce sont  les grands conflits sociaux qui ont façonné le paysage de notre pays'' a-t-il ajouté et de conclure :'' Alors que chaque jour sont annoncées des fermetures d'entreprises souvent de manière brutale, nous devons en ce 1er mai 2012 faire entendre les priorités sociales et les préoccupations des salariés, des demandeurs d'emploi, des jeunes et des retraités de France et d'Europe''.

C'est sur l'air du chiffon rouge et temps des cerises  que les élus ont distribué les brins de muguet avant que tous les participants partagent le verre de l'amitié offert par la municipalité et servi bénévolement par Myriam et Francis.

29.04.2012

Célébration de la fête des travailleurs

 

Mardi 1er mai, Jean Paul Schembri maire de Moussan et le conseil municipal invitent la population à célébrer la fête des travailleurs.
Le programme est le suivant:
- 11 heures rassemblement rue du 1er mai
- 11h15 dépôt de gerbe et allocution de Mr le maire
- 11h30 apéritif offert par la municipalité.

 

06.04.2012

Cérémonie de la citoyenneté pour les jeunes

Moussan livret citoyen 3.JPG Le maire Jean Paul Schembri et la commission des listes électorales avaient réuni la jeunesse en mairie pour la remise du livret citoyen et de leur première carte électorale. Depuis 2007 un décret de loi rend obligatoire la tenue d'une telle cérémonie de la citoyenneté.

Le premier magistrat a accueilli les jeunes :'' A 18 ans vous êtes juridiquement considéré comme pleinement capable et responsable par la communauté nationale. La majorité que vous venez d'atteindre vous confère des droits mais aussi des devoirs''.

Il revint ensuite sur le droit de vote :'' C'est le plus sûr moyen de faire entendre sa voix et d'exprimer sa colère. Il y dans ce monde des gens qui se battent ou meurent encore pour obtenir ce droit. En votant vous actionnerez les leviers de la démocratie et la démocratie sera alors en marche''.
Angélique remettait alors à chaque jeune la carte d'électeur et le livret citoyen qui rappelle les symboles de la nation.

Le verre de l'amitié, sans alcool, venait ensuite clôturer cette sympathique cérémonie où l'édile rappela aux jeunes présents que le fait d'être là était déjà un premier geste citoyen.

Ont reçu le livret citoyen et la carte d'électeur: Rémi, Deymier, Kévin Bonnet, Jérome Coulon, Mathieu Parry, Ugo Lepoix, Kellyan Sylvestre, Manon Clément, Eva Lejeune, Thomas Palacio, Christophe Février, Marina Brenner, Armand Monié, Maxime Espitaillé, Jordan Kauffmann, Mélissa Valette, Audric Aguilar, Alice Camus, Antoine Depoizier, Manon Lescure, Yoann De San Nicolas; seulement le livret citoyen Clément Mauri, Nicolas Voinier, Kévin Lancezeux et Chloé Lancezeux.

30.03.2012

Les écoliers ont eu une pensée pour les victimes de Toulouse

Moussan minute de silence.JPG

Les enseignants de l'école primaire ont expliqué aux écoliers le terrible attentat contre des enfants qui a eu lieu à Toulouse. Les jeunes  Moussanais ont été sensibles à cette annonce qui endeuille tout un pays et au delà; certains n'ont pu retenir leurs larmes.

Ce mardi matin à 11heures, la directrice Mme Lafforgue avait réuni le personnel enseignant et  les enfants dans la cour de l'école primaire afin de respecter une minute de silence à la mémoire des victimes de cette ignoble tuerie. Le maire Jean Paul Schembri et Mme Salsegnac adjointe en charge des affaires scolaires étaient également présents. Mme Lafforgue appela les enfants à laisser place à la justice et non pas aux sentiments de haine.

Les enfants ont respecté ce recueillement avec d'autant plus de respect que des classes du primaires ont au programme des périodes de l'histoire où la haine et la folie des hommes  l'emportaient la raison et les idées de tolérance.

Au  travers de ce lâche crime, nous revivons une page de notre histoire où certains ''hommes'' ne faisaient pas de différence entre hommes, femmes et enfants devant la barbarie.

Cette minute de silence avait certes une mission de respect envers les victimes mais aussi un rôle éducatif pour appeler à la vigilance afin d'éviter que cela ne se reproduise.

23.03.2012

L'espace du 19 mars 1962 inauguré

Le maire Jean Paul Schembri, le conseil municipal et l'association des anciens combattants avaient convié la population à l'inauguration de la stèle du 19 mars 1962, cessez-le-feu en Algérie, située avenue de Védilhan. Près de 80 personnes avaient répondu à cette invitation. Etaient présents les portes-drapeaux venus de tout l'arrondissement, le sénateur Roland Courteau, la député suppléante Marie Hélène Fabre, le président des anciens combattants Louis Saint Lèbes, le président de la FNACA Gérard Fraticola, le président départemental de l'union fédérale André Varalda.

Moussan inauguration 1.JPGLe maire présenta le déroulement de cette inauguration.
Pierre Revel, ancien combattant d'Algérie doyen de l'association a dévoilé la plaque, alors que Louis Saint Lèbes, Marie Hélène Fabre et Roland Courteau déposaient la gerbe.
Après une minute de silence, la chorale du ''Soleil'' interpréta de façon magistrale '' la Marseillaise''dans son intégralité.

Louis Saint Lèbes  prit alors la parole :'' Le 19 mars 2011, devant le monument aux morts, mon propos se terminait ainsi j'espère que dans un an, avec l'appui de la municipalité, pour ce 50e anniversaire il sera possible d'inaugurer une rue du 19-Mars-62 car nous le devons à toutes les victimes de cette guerre. Et bien c'est chose faite , le maire et son conseil ont  exaucé un vœu que notre association portait en elle depuis fort longtemps''. Il conclut son intervention :'' L'honneur d'une nation c'est d'être en paix avec son histoire, ne pas biaiser, ne pas occulter, ne pas oublier, ce lieu rappellera à tous la réalité de cette guerre''.

Gérard Fraticola, président départemental de la FNACA intervient alors :''Longtemps espéré et salué dans le monde entier, ce cessez-le-feu s'inscrit dans un vaste courant international de décolonisation et ouvre la voie à l'indépendance de l'Algérie, après celle du Maroc et de la Tunisie. Le 19 mars est une date incontournable qui a engagé un irréversible processinauguration plaque 008.JPGus d'une paix voulue par 9 français sur dix. Depuis cette date douloureuse pour certains, mais solution de bon sens et de raison, 3 générations de Français n'ont pas connu la guerre alors que celle-ci sévit encore dans le monde''.

Il termina par un message de paix auprès des nouvelles générations.

Le maire s'est déclaré fier de commémorer cet espace pour ce 50e anniversaire : ''La république française a beaucoup tardé à reconnaître cette guerre, il était temps de prolonger cet acte de mémoire en instaurant une journée du souvenir, nous le devons à ceux qui ont vécu cette période dramatique mais aussi à notre jeunesse. C'est ainsi que sur proposition des anciens combattants de Moussan , le conseil municipal à l'unanimité a délibéré pour baptiser  ''l'espace du 19 mars 1962''pour se souvenir et transmettre cette mémoire ''.

Marie Hélène Fabre, députée suppléante débuta son intervention  par une citation de Churchill :'' Ceux qui ne se souviennent pas du passé sont condamnés à le revivre'', elle argumenta : ''L'histoire prend tout son sens en devenant la mémoire de l'humanité pour que notre futur soit mieux que son passé. Nous avons besoin des anciens combattants pour transmettre les valeurs de la citoyenneté aMoussan inauguration 3.JPGux jeunes générations. Le monde combattant reste bien le socle essentiel de la nation''.

Le sénateur Roland Courteau, après avoir rendu un hommage au monde combattant , félicita la municipalité pour cette cérémonie solennelle :'' Il faut toujours et sans cesse souffler le vent de l'histoire afin que nul n'oublie que ce fut une véritable guerre, afin que nul n'oublie la vérité de l'histoire que vous avez écrite  Mmes , MM les membres du monde combattant''.

Le sénateur dans un discours de paix a tenu à préciser :''J'appelle à la vigilance dans un monde où l'absurdité éclate à tous les carrefours de la planète, les événements mondiaux sont là pour nous rappeler que la guerre broie toujours et encore des milliers de femmes , d'hommes et d'enfants .'' Il rappela qu'il a déposé récemment une proposition de loi au sénat pour que cette journée du 19 mars reste une grande date et qu'elle soit commémorée chaque année.

inauguration plaque 002.JPGLe maire remercia les personnes présentes et les invita à prendre un vin d'honneur à la maison pour tous. Les Moussanais sont partis en cortège jusqu'à ce lieu derrière les portes-drapeaux venus de tout le département.