17.03.2012

Inauguration de l'espace du 19 mars 1962

Le maire, le conseil municipal, le président des anciens combattants invitent la population à l'inauguration de la stèle de "l'espace du 19 mars 1962-cessez le feu en Algérie''.
Cette commémoration se déroulera le dimanche 18 mars à 11 heures sur l'îlot situé à l'entrée du village avenue de Védilhan.
A  l'issue de cette manifestation un apéritif sera offert par la municipalité dans la salle Jean Pierre Pépy de la maison pour tous.

28.01.2012

La magie des voeux ou comment un discours peut en cacher un autre

Les élus Claude Codorniou, Jacques Dauriac, Christine Chorin, Gisèle Dessieux, Marie France Montosson et Marielle Palancade reviennent sur les vœux du maire.

« Pourquoi le premier magistrat n'ose t'il pas communiquer à la presse du moins l'intégralité sinon le contenu de ses propos? La réponse il l'a donnée lui même dans son discours des vœux:''les paroles s'en vont les écrits restent''. Sans doute espère t'il faire aussi oublier les propos blessants et déplacés visant tour à tour ses prédécesseurs et une partie de l'équipe municipale. Le discours aseptisé qu'il a fourni à la presse ne reflète en rien le ton polémique et l'agressivité qui ont surpris l'assemblée.
Nous ne partageons pas les déclarations discourtoises et déplacées qui ont jalonné son allocution et qui n'ont pas leur place lors de la cérémonie de vœux habituellement propice au rassemblement et à la convivialité.

Nous regrettons le décalage entre ses dires et ses actes à dénoncer la précarité des jeunes et la conjoncture économique nationale après avoir lui même jeté notre ASVP âgé de 22 ans dans cette situation!
Nous regrettons une fois de plus les invectives et les critiques injustifiées de M. le Maire, attaquant les compétences de ses prédécesseurs en matière budgétaire.
Nous regrettons une fois de plus son amnésie sur le projet LGV déstructurant pour Moussan!
Nous regrettons que sa lucidité sur la crise ne l'interpelle pas sur la pertinence à démarrer la construction du stade dans l'emprise LGV validée par le préfet!

Nous regrettons une fois de plus que son ''souci d'économie'' l'incite à acheter un terrain 5 fois sa valeur , sans l'aval du conseil municipal et sans aucun projet annoncé et l'incite à offrir aux frais des contribuables un buffet gargantuesque au moment où les restos du cœur lancent un appel de détresse!
Et nous tenons à rappeler que le fait d'apporter une critique constructive et informative aux Moussanais ne fait pas de nous, comme il a su le dire publiquement, des mutins aigris en mal de reconnaissance mais plutôt des conseillers municipaux responsables et déterminés à se mobiliser pour préserver Moussan de toutes les dérives qui se profilent !

Enfin, nous souhaiterions rappeler que le fameux Icare cité et apparemment si cher à Jean Paul Schembri s'est brûlé les ailes en voulant trop s'approcher du soleil .Espérons que notre premier magistrat , à vouloir se mettre trop en lumière , n'amène pas le village à sa perte et que les moussanais n'y laisseront pas des plumes! »

23.01.2012

Les mariages en 2011


L'état civil des mariages pour l'année 2011 est le suivant:
Guy Demelombe et Marie Corinne Soenner le 7 mai Renaud Legrand et Nathalie Bathélémy le 18 mai, Michel Olive et Marie Pierre Henry le 11 juin, Christophe De Bastiani  et Bénédicte Viétri  le 11 juin, Olivier Bourgeois et Laetitia Blanc le 18 juin, David Musato et Gaelle Tébar le 13 juillet, Thomas Glaser et Marie Aude Fayet le 13 juillet, Medhi Bouab et Amandine Tabailloux le 23 juillet, Bruno Fayet et Valérie Sève le 27 août, Bastien Crémausel et Elodie Bascans le 3 septembre , Stéphane Palacio et Jessica Aulnois le 3 septembre

21.01.2012

Voeux de la municipalté à la population

Le maire Jean Paul Schembri et le conseil municipal avaient convié tous les administrés dans la salle Jean Pierre Pépy de la maison pour tous. Ainsi le dimanche 8 janvier  quelques 200 personnes ont répondu à cette invitation . Une partie des élus avait pris place autour du maire alors qu'un diaporama retraçant l'année 2011 a défilé tout au long de cette manifestation.

Dans son discours, le maire a tout d'abord remercié  les élus et bénévoles qui ont contribué à l'organisation de cette cérémonie.

Moussan voeux 1.JPGIl a ensuite souligné :'' Mes souhaits de bonne année, de bonne santé, de réussite dans les projets vont à chacun de vous, à vos familles, vos entreprises ainsi qu'à l'ensemble de la population de notre commune. Comment ne pas penser aux autres qui sont seuls et qui souffrent, privés d'espoir ou de travail, otages, victimes de l'injustice de la vie, à l'injustice des hommes.''

Le maire a par la suite rappelé que l'année 2011 s'était terminée par une crise financière qui a pris le relais d'une crise économique, sociale, environnementale sans pareille qui fragile à la fois notre économie rompant ainsi les équilibres sociaux.

Il a ensuite signalé que notre pays devrait dans quelques semaines élire son président de la République ainsi que ses députés :'' A nous de choisir celui ou celle qui redonnera de l'espoir à la France'' .
Malgré cette crise persistante et les incertitudes, le premier magistrat a invité les administrés à choisir le parti de la confiance et de l'optimisme afin d'agir sur le cours des choses. Pendant son discours le maire est revenu sur les réalisations de 2011, soit à  mi-mandat . Avec des finances saines qui demandent cependant une vigilance de tous les instants, il a annoncé pour 2012 le début des travaux du stade municipal ainsi que ceux du boulevard des remparts, les entreprises ayant été déjà choisies.
L'amélioration de la voirie sera poursuivie par la réfection rue des deux versants, le jardin de ''Moussan voeux 2.JPGRey'' sera quant à lui mis à la disposition des moussanais courant 2012.

Le maire a remercié les élus du conseil municipal, ceux qui par leur implication, leur contribution, leur détermination sous quelque forme que ce soit, participent à ce travail.
Après avoir invité les administrés à mettre toute leur énergie, à défendre des grandes valeurs républicaines, de liberté,  de fraternité, de solidarité et d'égalité des chances. Le maire a conclu par une citation de Jean Jaurès :''Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remord pour le présent et une confiance inébranlable dans l'avenir''.
C'est dans la bonne humeur et la convivialité que la cérémonie s'est poursuivie fort tard par un buffet dînatoire apprécié de tous et servie impeccablement par Myriam, Béatrice, Carole, Karine et Francis.

15.01.2012

Une bénédiction locale

Myriam Bonnet, fille de la défunte tient à préciser :'' Je tiens particulièrement à remercier Mme Bataller et les bénévoles de la paroisse pour avoir pris en charge et célébré au pied levé '' l'office religieux'' d'hommage à Mme Lucette Bonnet en l'église de Moussan le 30 décembre 2011 à 15 heures.

En effet, en l'absence  regrettable, inconcevable et inexpliquée du ''représentant religieux'' , Mme Bataller est à féliciter pour son dévouement, l'accompagnement au cimetière, la bénédiction avant l'inhumation de maman ''.

29.04.2011

Les jeunes Moussanais ont reçu leur livret citoyen

moussan livret citoyen 2.JPG Le maire Jean Paul Schembri  et le conseil municipal avaient réuni à la mairie la jeunesse moussanaise pour la remise du livret citoyen et de leur première carte d'électeur. 20 jeunes étaient conviés pour cette initiative.
Souhaitées par le président de la République, les cérémonies de citoyenneté sont organisées par les maires de toutes les communes de France pour remettre aux jeunes françaises et français qui accèdent à la majorité, leur première carte d'électeur et leur livret du citoyen.

Le maire prit alors la parole :'' Le droit de vote reste encore le plus sur moyen de faire entendre sa voix et d'exprimer sa volonté, c'est un droit acquis de longue lutte, le suffrage universel est aussi un devoir. Vous ne pouvez pas laisser les autres décider à votre place.''

Angélique remit ensuite à chaque jeune le livret citoyen qui rappelle les symboles de la nation.
Le premier magistrat félicita les jeunes qui ont répondu à l'invitation:'' merci encore pour votre présence qui est déjà un geste citoyen!''

Le verre de l'amitié, sans alcool, est venu clôturer cette sympathique cérémonie.

14.01.2011

Voeux municipaux

moussan voeux 6.JPGLe maire Jean-Paul Schembri, entouré de 9 élus, avait convié la population  à la présentation des vœux dans la salle JeanPierre Pépy ce dimanche 9 janvier. Près de 200 personnes, dont certaines venues d'autres communes ont pris part à cette traditionnelle cérémonie.

Le maire  intervint pour ouvrir cette réception : « Je vous souhaite à tous une excellente année 2011, en cet instant, nous avons une penmoussan voeux 4.JPGsée particulière pour tous ceux de nos concitoyens qui sont dans la souffrance par la maladie, la solitude, la perte de leur emploi ; à celles et ceux qui sont dans l'inquiétude de ne pas voir le bout du tunnel, dans la crainte de rester au bord du chemin, de voir leur situation se dégrader davantage. Nous leur disons solidarité. La société de demain doit être porteuse d'espérance, de progrés, d'émancipationet de cohésion sociale. Il faut donc se battre pour construire un nouveau modèle plus juste et plus durable, plus solidaire et soutenable.

moussan voeux 12 (2).jpgLa responsabilité d'un maire, outre d'anticiper c'est de faire face à l'urgence, d'agir sur le court terme, mais aussi de tout mettre en œuvre pour préparer l'avenir. La responsabilité d'un maire c'est de savoir unir pour avancer collectivement même si cette démarche n'est pas toujours, loin sans faut , partagée par tous. La responsabilité d'un maire et de tout élu c'est aussi d'améliorer toujours plus le quotidien de ses concitoyens en faisant passer l'intérêt général avant l'intérêt particulier ».

moussan voeux 10 (2).jpgAprès avoir indiqué les travaux réalisés en 2010, il enchaina sur les projets pour 2011 en insistant sur l'élargissement de la communauté d'agglomération  du Grand Narbonne où Moussan tient toute sa place.

Il termina son discours par une citation d'Albert Camus : «  La vrai générosité envers l'avenir consiste à tout donner au présent. Soyez assurés chers concitoyens que je m'y emploierai pendant la durée de mon mandat ».

Après ces paroles, les personnes présentes se dirigeaient vers les tables pour un apéritif dinatoire  que les connaisseurs ont savouré.Cerise sur le gâteau la fête continuait grâce à l'enfant du village Christian Girard et son collègue musicien Richard Marcéro, tous deux de l'orchestre Alizée qui par leurs rythmes ont permis à certains de « s'éclater » sur la piste de danse.