29.12.2010

Des palmes académiques bien méritées pour André Farnos

Notre concitoyen André Farnos a été promu chevalier de l'ordre des palmes académiques  lors de la cérémonie qui a eu lieu le mercredi 15 décembre à l'inspection académique de Carcassonne. Juste reconnaissance pour cet ancien directeur de l'école de Moussan qui a laissé que de bons souvenirs sur notre commune.

Il a reçu la médaille des mains de l'inspecteur d'académie, Daniel Koch, directeur des services départementaux de l'Education nationale de l'Aude en compagnie d'Antonin Andrieu, président de l'association des membres de l'ordre des palmes académiques.

Gérard Roques, inspecteur de la circonscription de Namoussan andré palmes académiques.JPGrbonne2, parrain choisi par le récipiendaire a voulu saluer sa carrière :«  C'est en qualité d'instituteur qu'André Farnos a commencé sa carrière le 1er septembre 1976 à Caunettes en Val, commune de 58 habitants. De là au Sultanat d'Oman, il n'y avait qu'un avion à prendre ; c'est ce qu'il a fait pour effectuer son service national en qualité de professeur de français langue étrangère. Ce séjour à l'étranger lui aura permis d'acquérir des compétences professionnelles mises directement au service des élèves, dès son retour à Alzonne. C'est là qu'il prendra en charge des enfants musulmans rapatriés d'Algérie dans un centre. Déjà on notait une grande conscience professionnelle ainsi qu'une belle capacité à travailler en collaboration étroite avec les enseignants et les éducateurs de ce centre. En 1990, il est repéré comme particulièrement intéressé par l'informatique qui est à ses débuts en matère d'application pédagogique. Il devient maitre formateur technologies et ressources éducatives. Il lui faudra beaucoup d'enthousiasme, d'optimisme , de patience et de rigueur pour porter ce dossier qui n'était pas gagné d'avance. Son désir d'impulser, d'animer, le conduit à prendre la direction de l'école de Moussan en 1994, il va d'ailleurs mener de front la direction de l'école et le service informatique de la circonscription.

Chacun a une fois de plus reconnu l'excellent travail fait par celui qui infatigablement va chercher à se perfectionner. Maître formateur en TICE, puis formateur en EPS, il obtient en 1998 un 2e certificat d'aptitude aux fonctions d'instituteur et de professeur des écoles. Comme il ne pouvait s'arrêter en cours de route, en septembre 2000, il devient conseiller pédagogique départemental chargé des TICE. Enfin depuis 2004 il procède au pilotage de la circonscription Narbonne2. De ce qui le caractérise le plus, il faut retenir son engagement auprès des jeunes collègues, la patience  dont il sait faire preuve, l'enthousiasme dont il nourrit son quotidien professionnel, le bel investissement au service départemental qu'il manifeste soit en construisant de toutes pièces des applications informatiques performantes, soit en participant activement à plusieurs groupes de travail. Cet engagement quotidien , il l'accomplit avec générosité ».

Rose, son épouse , Mikael, leur fils accompagnaient le récipiendaire pour cette cérémonie officielle. Un lunch convivial cloturait cette remise des palmes académiques. Les Moussanais se félicitent d'une telle reconnaissance envers notre concitoyen André qui, au delà de sa carrière professionnelle a été aussi le précurseur de notre école de football dont il a tenu les rênes pendant plus de 10 ans.

Rose, quant à elle était très émue et fière pour les honneurs rendus à André il faut dire que cette dame est aussi très estimée sur notre village car elle a marqué de son empreinte indélébile les services sociaux.

Cette famille est décidément « une famille en or », tout le village félicite André pour ses palmes académiques largement méritées.

03.12.2010

Un nouveau curé pour notre paroisse

curé 2.JPG Le dimanche 14 novembre, une messe de neuvaine a eu lieu dans l'église Notre-Dame-de-Moussan ; les fidèles ont pu ainsi faire connaissance avec leur nouveau curé. En effet depuis le départ de l'abbé Sabathier, notre paroisse était dépourvue de prêtre. Cette lacune a été en partie résolue grâce à l'arrivée de l'abbé Dumec de la paroisse Saint Vincent de Narbonne. Celui ci célèbre les messes dans 19 paroisses du Narbonnais.

Ce 14 novembre, il était assisté à l'office par le frère Raphael du Roucan et le diacre Jean Claude Lasserre de Névian.

Les bénévoles de la paroisse Georgette Bataller, Pierrette Borrull et Alain Camps étaient très satisfaits de voir que notre église était à nouveau ouverte aux fidèles pour les messes et les célébrations.

Le prochain office religieux aura lieu le 24 décembre à 21h30; les Moussanaises et les Moussanais auront donc droit à leur messe de Noël.

29.06.2010

Les anciens combattants de 39/45 à l'honneur

ancien combattant.jpgSur proposition du secrétaire d'Etat aux anciens combattants, Jean Paul Schembri, maire de la commune et le conseil municipal avaient invité les anciens combattants à une remise de diplôme d'honneur.

C'est dans la cour de la mairie que cette cérémonie s'est déroulée ; cérémonie qui se voulait à la fois d'une grande simplicité et qui mettait en exergue des anciens combattants de la seconde guerre guerre mondiale , quels que soient leurs origines , leur lieu de résidence et les unités au sein desquelles ils ont combattu.

Dans son allocution le maire a souligné : « Ce geste envers ceux qui ont combattu pour notre liberté est un geste de portée nationale qui va bien au delà d'une simple opération de communication; c'est la reconnaissance de la nation toute entière à celles et ceux qui ont résisté à l'occupation de notre pays. » Il concluait son allocution par cette phrase : « Si nous vivons en ce jour, dans un monde libre nous le devons à ces femmes et ces hommes qui ont lutté afin de nous offrir le plus beau des cadeaux; la liberté. »

Ensuite le maire et Claude Codorniou, 1er adjoint remettaient aux récipiendaires le diplôme d'honneur en présence des anciens combattants groupés autour de leur porte drapeau. Ce diplôme a été attribué à  Lucette Bonnet, Pierre Laguierce, Francis Pachéco et Pierre Revel. Cette cérémonie s'est déroulée autour d'un buffet élégamment préparé par Nathalie Lagoda et Ginou Martinez et avec l'aide des agents communaux.

16.06.2010

Baptême républicain pour Eléa

Bapt-me El-a GARCIA.jpgSamedi 5 juin, la mairie était ouverte afin de procéder au baptême républicain d'Eléa.

Parents et amis étaient réunis, c'est l'adjoint Christiane Salsegnac qui a officié pour cérémonie où Eléa Garcia, fille de Jérome et de Julie a été baptisée le jour de son premier anniversaire.

Cet acte citoyen permet d'accueillr Eléa dans la République ; c'est aussi l'engagement moral du parrain et de la marraine laïque à suppléer les parents s'ils venaient à manquer et à élever l'enfant dans le respect des valeurs républicaines.

Après la signature, l'adjointe a donné aux parents  le certificat de parrainage civil et un petit présent souvenir de la part de la municipalité.

02.06.2010

Le village pleure Florian

florian.jpgDimanche 24 mai, la triste nouvelle a parcouru notre village, Florian Aguilar à l'approche de ses 19 ans a succombé à un terrible accident. Le soir même toute la jeunesse , à l'initiative de "Lou" se réunissait sous la halle pour partager leur peine. Guilhem et Julien ont émis l'idée de confectionner une banderole , Nicolas d'organiser une marche silencieuse dès le lendemain afin d'honorer la mémoire de Florian. Rémi et Arthur sont les artistes qui ont rédigé :"Flo on t'oubliera jamais"; sur cette banderole chacun a pu marquer un témoignage envers leur copain disparu , mais toujours dans leur coeur. On pouvait lire entr'autres " merci pour notre histoire, bye mec,, ta simple présence servait à notre bonheur, Flo tu vas nous manquer...".

Réuni sous la halle , les jeunes moussanais ont ensuite entamé une marche silencieuse dans le village; une marche remplie d'émotion , dont le point d'arrivée était la maison familiale. La jeunesse a ensuite remis les témoignages d'amour et d'amitié aux parents Marie Claumarche silencieuse.JPGde et Christophe.

Ce drame a plogé la jeunesse , tout un village dans la peine; notre village qui a déjà payé un lourd tribut en perdant déjà un de ses enfants et ami de Flo, Aurélien en novembre 2009.

La cérémonie religieuse a eu lieu le vendredi 28 mai , la place de la séparation jouxtant l'église était noire de monde. La population, ses amis, ses copains de lycée étaient là pour rendre un hommage à "Flo" qui a quitté ce monde à la fleur de l'age. Guitare à la main ( passion de Flo), ses amis lui ont rendu un hommage musical, chanté ,ensuite des témoignages très poignants  ont ému l'assistance. Il faut remercier le diacre Mr Pierre Rouanet qui, grace à une cérémonie écourtée a permis aux amis de Flo de délivrer leurs messages.

Après l'incinération à Trèbes, lFlorian repose désormais au cimetière de Moussan . Toute la population adresse à Marie Claude et Christophe ses parents, à Maëva sa soeur jumelle, à Audric son frère, aux parents et alliés leurs plus sincères condoléances et comme le disait souvent Flo:" t'inquiète mec!"

30.04.2010

La MJC fête ses 40 ans d'existene et honore son 1er président

maugard.JPGLe bureau de la MJC  avait tenu à fêter ses 40 ans d'existence , on ne pouvait célèbrer cet évènement sans avoir une pensée et honorer la mémoire de son premier président Louis Maugard. Les élus et les responsables de la MJC  accompagnés de Mme veuve Lucienne Maugard étaient invités à déposer une gerbe sur la tombe de ce premier bénévole de la MJC de Moussan.

En effet, le 22 avril 1970, la sous préfecture enregistrait la déclaration déposée par Mr louis Maugard. Le conseil d'administration comprenait alors Mmes Périlhou, Gélis, Monié, Tirefort, Pérez, Lopinto , Montagnac et Vézinet ainsi que Mrs Palacio, Darles, Arnaud, Vayssières, Buffolo, Ruiz, Pagès, Rocamora, Véra et Fayet. Nous ne pouvons que leur être reconnaissants d'avoir su ouvrir la voie de l'éducation populaire à Moussan.

Mr Olivier Lafforgue, président de la MJC rappela que depuis le début de cette aventure, les différentes équipes municipales ont été aux côtés de cette association  et leur a permis d'exister tout en respectant la neutralité. Il fit ensuite un petit rappel historique afin d'attirer la vigilance : "lors du centenaire de la loi 1901, Marie Georges Buffet, alors ministre de la jeunesse et des sports rédigea le livre blanc de l'éducation populaire après avoir multiplié les rencontres avec le monde associatif. Elle notait alors  que l'extension de la notion de marché comme mode d'explication du monde  quel qu'en soit le secteur , a peu à peu opéré avec une efficacité parfois sournoise dans les secteurs du social, de l'éducation et bien sur de la culture. Le libéralisme économique a délité les solidarités les plus essentielles, forgées de longue date, et s'est même approprié certaines missions de l'éducation populaire les intégrant dans l'économie de marché".

Il revint ensuite sur le rôle du premier président et de son conseil 'administration:" ainsi 40 ans, après Louis Maugard et ses compagnons, la MJC de Moussan est toujours en construction. Certes, nous n'n sommes plus à la première pierre, mais il est à souhaiter que jamais nous n'arrivions à la dernière. L'éducation populaire ne se conçoit que dans l'action".

Mme Maugard, les élus , les responsables de la MJC déposèrent alors la gerbe sur la tombe du premier président, Mr Lafforgue demanda ensuite d'observer une minute de silence à la mémoire de ce bénévole qui a su montrer le chemin à suivre.

13.03.2010

18 livrets citoyens délivrés en mairie

livret citoyen 3.JPGLe maire et le conseil municipal avaient invité les jeunes qui ont accédé à la majorité  afin de leur remettre officiellement leur première carte d'électeur et le livret du citoyen. Depuis 2007 un décret rend obligatoire la tenue d'une telle cérémonie de la citoyenneté. Ce sont ainsi 18 jeunes moussanais qui recevaient ce livret.

livret citoyen 1.JPGLe maire Jean-Paul Schembri après avoir rappelé que dans le monde des gens se battent ou meurent  pour obtenir le droit de vote, insista : « Le droit de vote reste encore le plus sûr moyen de faire entendre sa voix et d'exprimer sa volonté; c'est un droit acquis de longue lutte, le suffrage universel est aussi un devoir . Un devoir de conscience , celui de s'intéresser à la vie de la cité, de préparer l'avenir et de participer à la construction du pays. » Il invita ensuite les jeunes à ne pas laisser les autres décider à leur place.

Après ces bonnes paroles, les élus présents ont remis à chaque jeune le livret citoyen et la carte d'électeur qui doit servir rapidement. Le verre de l'amitié a cloturé cette cérémonie.