30.04.2014

Célébration du 1er mai

 

 

Le conseil municipal convie la population à la célébration du 1er mai, jour de fête du travail

Cette initiative aura lieu le jeudi à 11h , place du 1er mai.

Un vin d'honneur clôturera cette manifestation.

 

23.04.2014

Souvenir de la déportation

 
 
Dimanche 27 avril, l'association des anciens combattants  et victimes de guerre invite les élus et la population, tout particulièrement la jeunesse, à honorer la mémoire de toutes les victimes de la déportation, horreur absolue de la seconde guerre mondiale.
Le programme de la manifestation sera le suivant:
-11h00 rassemblement devant la mairie, défilé en ville
-11h30 cérémonie au monument aux morts
-12h00 vin d'honneur.

25.03.2014

Le cessez le feu en Algérie commémoré

Moussan 19 mars 1.JPGMoussan 19 mars 2.JPGMoussan 19 mars 3.JPGMoussan 19 mars 4.JPG 
 
L'association des anciens combattants avaient convié la population à la commémoration du cessez le feu en Algérie. Le cortège parti  de la mairie s'est rendu au monument aux morts derrière les deux porte drapeaux Antoine Batailler et Rémi Fabre.
C'est  André Marty qui a déposé la gerbe devant 35 personnes qui assistaient à cette cérémonie.
Le président Louis Saint Lèbes intervint alors:''combattants d'hier, anciens combattants d'aujourd'hui, nous avons à conserver , à partager et à transmettre notre mémoire. Ayant survécu à cette tragédie, nous savons combien est précieux un demi siècle de paix. Gardiens et porteurs de la mémoire, nous savons que commémorer c'est arracher à l'ignorance, c'est rechercher la vérité de l'histoire sans laquelle rien de solide ne peut se construire. Faisons tout pour construire un monde de paix et de solidarité. Nous avons du travail, mais imagination et enthousiasme nous aideront dans cette noble mission''.
M.le maire Jean Paul Schembri reprit alors le message du ministre Kader Arif.
Le président demanda ensuite une minute de recueillement avec une pensée toute particulière pour le camarade Salvador Véra, ancien combattant au Maroc, récemment disparu.
Après le retentissement de l'hymne national , les personnes présentes étaient conviées à lever le verre de l'amitié dans la salle polyvalente.
 
 

12.12.2013

5 décembre: une commémoration peu suivie!

commémo 009.JPG 

La journée nationale d'hommage aux morts pour la France a été commémorée ce jeudi 5 décembre. La place du monument aux morts n'a pas connu  l'affluence habituelle des commémorations.

Jeanne Rodriguez et Henri Olive ont déposé la gerbe devant le porte drapeau Rémi Fabre. Avant de lire le message du ministre, M.le maire Jean Paul Schembri a tenu à rappeler que c'est un décret du gouvernement qui a institué cette journée en 2003.Il compléta:'' c'est un hommage que nous rendons à ceux qui ont combattu et à ceux qui malheureusement ont été tués lors de la guerre d'Algérie ainsi que pendant les combats de Tunisie et du Maroc.'' Après l'observation d'une minute de silence, la Marseillaise a pu retentir pour clôturer cette cérémonie.

 

commémo 006.JPG

03.12.2013

Commémoration du 5 décembre

 
 
M. le maire et le conseil municipal invitent l'association des anciens combattants et la population à participer à la journée nationale d'hommage aux victimes civiles et militaires des combats de Tunisie, du Maroc et de la guerre d'Algérie, instituée par le décret du 26 septembre 2003.
Déroulement de la cérémonie du jeudi 5 décembre: 11h15 rassemblement au monument aux morts , 11h30 dépôt de gerbe , allocutions et hymne national.

20.11.2013

L'armistice de 1918 commémoré

 

La commémoration de l'armistice de 1918 a rassemblé plus de cent personnes au monument aux morts. Encadrés par les deux porte drapeaux Rémi Fabre et Roger Martinez ,  René Mousseaux a déposé la gerbe avant que les enfants Kalvin et Pauline  fleurissent le moMoussan 11 nov 1.JPGnument de chrysanthèmes .  Cette cérémonie débuta par la lecture d'un poème par les écoliers du CM2. Camille Barbaste lut ensuite le message de l'UFAC et l'adjointe Christiane Salsegnac le discours du ministre.
Le président des anciens combattants, Louis Saint Lèbes revint alors sur cette grande guerre :''elle fut qualifiée de der des der . Hélas, à peine Moussan 11 nov 2.JPGune génération plus tard, rancœurs accumulées, esprit de revanche, crise économique mondiale, mirent à bas la volonté de bâtir une paix stable exprimée en 1920 par la création du SDN. Le fascisme, enfant naturel du populisme, prit le relais des grands empires et entraîna le monde dans une catastrophe Moussan 11 nov 3.JPGpire que la première''.
M. le maire Jean Paul Schembri intervint alors:'' c'est précisément, quand tous les témoins ont disparu qu'il faut prendre garde que l'histoire n'anéantisse pas le souvenir, mais au contraire le fortifie. Comme nos ancêtres au retour des tranchées, nous sommes plus que jamais résolus à ce qu'une telle épreuve ne se reproduise pas. Commémorer le 11 novembre, c'est accomplir notre devoir de mémoire vis à vis de ceux qui nous ont légué les valeurs de courage pour la défenMoussan 11 nov 4.JPGse de la nation , de la démocratie, mais aussi celles du pacifisme''.
Antoine Batailler et Lucien Ferrier , ont demandé aux écoliers Benjamin, Rémi, Paco et Pablo , de citer les jeunes gens moussanais morts pour la France lors de cette guerre.
Après la minute de recueillement , le trombone de l'orchestre ''bleu nuit'' a interprété la sonnerie aux morts puis l'hymne national. La cérémonie terminée, les personnes présentes étaient alors invitées par l'association à lever le verre de l'amitié dans la salle polyvalente.

13.11.2013

Les anciens combattants rendent hommage ce 1er novembe

 

L'association des anciens combattants comme c'est la tradition depuis plus de 30 ans, a rendu hommage ce 1e novembre aux victimes de toutes les guerres.
Avant cette commémoration, le conseil d'administration de l'association est allé se recueillir et fleurir les tombes des deux anciens présidents André Roucoules et Léon Bonnet.
Dans le cimetière, derrière le porte drapeau Antoine Batailler , le 1er nov AC 1.JPGcortège se dirigea vers la stèle des victimes de guerre.  Après le fleurissement , le président Louis Saint LMoussan commémo AC.JPGèbes prit la parole:'' ces chrysanthèmes témoignent de notre respect et de notre reconnaissance envers toutes celles et ceux qui sont morts ou ont souffert profondément au cours des conflits qui ont fait notre histoire contemporaine commune. Ce sont ces victimes que nous honorons aujourd'hui pour leur engagement dans la défense de la nation et de l'idéal républicain. Sans eux que serions nous aujourd'hui?''
Le cortège pouvait alors regagner le carré militaire où reposent 4 de nos concitoyens , symboles de cette jeunesse sacrifiée au cours de la première guerre mondiale. Une minute de silence a été observée en leur mémoire.