30.12.2011

Réunion CCFF/EOLE:bilan de fin des patrouilles

Moussan CCFF.JPG

C'est autour du responsable Claude Codorniou et de l'ensemble des patrouilleurs moussanais que cette réunion de travail s'est déroulée.
Il  a été adressé des remerciements et des félicitations au groupe pour leur action pendant toute la saison 2011 à Gérard Raynier , Henri Olive , Frédéric Jové, Daniel Delpech, Antoine Batailler (guide 2011), Jean Pierre Salsegnac et Pierre Zannier .
Sur une proposition d'Antoine, acceptée par tout le groupe c'est Gérard Raynier qui sera le nouveau guide 2012.
Les patrouilleurs déjà en poste ont souhaité la bienvenue aux nouveaux rentrants Jean Paul Schembri et Pascale Mariot.
Claude Codorniou a tenu à souligner:'' cette structure est ouverte aux gens disponibles et serviables, qu'ils se fassent connaître en venant à la mairie laisser leurs coordonnées , nous ne manquerons pas de les convoquer''.
L'ordre du jour a ensuite suivi, mise à jour des équipements manquants, discussion sur l'allongement du parcours avec l'intégration du domaine de Taillevent,... Ce dernier point a été entériné par toute l'équipe.
En conclusion le responsable Claude Codorniou a tenu à remercier l'équipe pour leur disponibilité entière et leur engagement total, un exemple à suivre...

 

26.12.2011

Le ''collectif de défense des intérêts moussanais'' demande des explications

 

Le collectif de défense des intérêts moussanais représenté par Mmes Chorin, Fourcault, Laborde, Madern, Montosson , Palancade et de Mrs Azéma, Codorniou, Dauriac, Galibert et Montagnac a demandé des explications par une lettre ouverte à Mr le maire de la commune :
«  Monsieur le maire , à l'initiative de ''réseau ferré de France'', une réunion des élus concernés par le passage de la ligne grande vitesse a eu lieu le 14 novembre dernier à Colombiers; l'atelier portait sur la desserte du territoire et des éléments importants pour notre commune ont été abordés.
Le 3 décembre 2011, Edouard Parrant, le chargé de mission de RFF parlait  dans la presse régionale des défis à relever: '' dans la basse plaine de l'Aude, en zone inondable, autour de Cuxac d'Aude, il faudra faire quelques kilomètres de ponts. Nous aurons aussi plusieurs kilomètres de tunnels.''
Le 4 décembre 2011, la presse alimentait nos inquiétudes en citant:'' un nouveau projet pourrait sortir des cartons... du côté de Moussan''.
Suite à ces nouvelles le collectif des intérêts moussanais qui représente 750 pétitionnaires, demande impérativement à Mr Jean Paul Schembri et Henri Olive , présents à tous ces ateliers, une réunion publique avant le 12 janvier 2012 pour renseigner les moussanais sur les informations qu'ils retiennent.
En espérant une réponse rapide de votre part,... »

12.12.2011

Ligne grande vitesse Montpellier-Perpignan

La mairie communique: suite au débat du printemps 2009 et à l'étape 1 des études préalables à l'enquête publique, Mr le maire porte à la connaissance de la population que cette première étape vient d'être validée le 14 novembre 2011 par le ministre en charge de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement. Notre commune reste donc à ce stade des études, concernée par le projet ligne grande vitesse Montpellier Perpignan.

Afin que l'ensemble des administrés puissent prendre connaissance de cette décision, réseau ferrée de France met à disposition en mairie et ce aux heures d'ouverture :

- une carte plastifiée représentant la zone de passage et sa position par rapport à la commune
- fait distribuer dans chaque boite aux lettres un flyer annonçant l'exposition
- met à disposition de la population en mairie un cahier de concertation; ce dernier permettra à tous les administrés qui le souhaitent de formuler leurs avis et remarques sur la zone de passage, ou plus largement sur ce projet. Ce registre devra être retourné à RFF avant fin janvier 2012.
Il est toujours possible de consulter tous ces documents sur le site internet du projet  www.lalignenouvelle.com

04.11.2011

Des panneaux dérangeants; pour qui ?

Moussan tagage 2.JPG 

Le collectif des intérêts moussanais  qui avait balisé la zone de la future ligne grande vitesse, a eu la désagréable surprise de voir les panneaux tagués à deux reprises et en pleine nuit. Quel courage!; ces pancartes matérialisent les zones de nuisance que la population moussanaise va subir prochainement.
Le texte: vous entrez dans l'emprise LGV n'était en rien provocateur , bien au contraire. Des personnes , bien intentionnées, éprises de tolérance ont peint les panneaux et remplacé l'inscription LGV par PCF.
Le collectif mis en place est composé de citoyens moussanais fiers de défendre les intérêts de leur village et de leurs habitants, au delà de toute idéologie politique, syndicale, religieuse...
Certes des membres et des responsables du PCF sont partie prenante et se sont investis dans ce mouvement comme d'autres citoyens; mais il faut croire que l'impact de ce parti ( environ 30%) fait peur à certains, à tel point qu'ils ne sont même pas respectueux pour les autres.
Ces panneaux ont été posés sur des terrains privés avec accord des propriétairetagage 008.JPGs, oser mettre de telles inscriptions est une véritable provocation pour ceux ci.
Ces faits montrent le courage de tels individus qui attendent la nuit pour exprimer leur haine. Des personnes très téméraires qui sont favorables à un tracé qui impactera le bien être de notre village mais qui n'ont jamais osé affirmer leurs positions lors des nombreuses réunions publiques , confirmant ainsi la citation de Jules Renard:'' n'écoutant que son courage qui ne lui disait rien, il se garda d'intervenir''.
La bêtise humaine n'a pas de limite, les membres du collectif et un  propriétaire du terrain ont effacé ces inscriptions dont la peinture bleue utilisée ne semble pas être inconnue de certains moussanais.

30.10.2011

Les crématistes et la Toussaint 2011

L'antenne de Moussan des crématistes informe la population sur le respect des volontés et la défense des familles.

A la Toussaint, beaucoup de nos concitoyens vont sans doute, tout en rendant hommage à leurs défunts, penser à leur devenir, à leur mode de sépulture.

La progression continue de la crémation en France (plus de 30% des obsèques en 2010) est incontestablement liée à une évolution sociologique( volonté de prévoir et financer ses funérailles, éloignement voire éclatement des familles, distanciation vis à vis du fait religieux...) et à des motivations économiques ou environnementales.

Cependant, dans une société consumériste et de plus en plus individualiste, face aux intérêts mercantiles , il est plus que jamais nécessaire d'agir de manière concrète, bénévole et désintéressée, pour défendre et accompagner les familles confrontées à un deuil et pour faire respecter les volontés du défunt.

C'est tout le sens du rôle citoyen du mouvement crématiste français qui agit, grâce à son réseau associatif ( 150 associations; 80.000 adhérents), pour la liberté, la dignité, la laïcité du choix des obsèques par crémation, dans un esprit de tolérance et de respect, par le dialogue et la solidarité.

En cette Toussaint 2011, la fédération française de crémation rappelle les termes de la loi de 1887: '' tout majeur ou mineur émancipé... peut déterminer librement les conditions de ses funérailles... le caractère civil ou religieux à leur donner et le mode de sa sépulture..'' et reformuler plusieurs exigences:
- Révision de la loi du 19 décembre 2008, en ce qui concerne la restriction de liberté à disposer des cendres et l'atteinte à la laïcité que constitue la possibilité de dépôt de l'urne dans un lieu de culte.
- Sortie des textes d'application de cette loi, concernant le fichier national des contrats obsèques (label à réserver aux contrats avec prestations)
-Mise en place des schémas régionaux d'implantation des crématoriums (régularisation par les pouvoirs publics).
-Obligation d'instaurer, sous la responsabilité des pouvoirs publics, un comité d'éthique (présence de représentants associatifs des familles) dans chaque crématorium.
- Nécessité impérieuse de mettre en place un mécanisme de limitation de l'augmentation des coûts du funéraire (indexation sur l'inflation par exemple)
-Directives sous la protection de l'environnement en ce qui concerne la crémation ( cercueils, vêtements conseillés,objets tolérés, produits employés...)
-Pas de rapport intégral sur les usagers des surcoûts liés aux mesures imposées (système de filtration) dans les crématoriums).
-Obligation d'aménagement d'un site cinéraire dans chaque cimetière communal.

17.10.2011

Travaux avenue de la promenade

 

La mairie communique:
Dans le cadre du chantier d'électricité  réseaux distribution France de fiabilisation HTH/S Malvésy Livière , des travaux d'enfouissement des lignes sont en cours sur notre commune.
La découpe de voirie ''avenue de la promenade'' est prévue à partir du lundi 17 octobre 2011 par l'entreprise Gabrielle.
Une partie de l'avenue sera donc coupée à toute circulation pour une durée minimale d'un mois , ce qui entraînera la suppression des arrêts bus à '' la promenade'' et ''maison pour tous''. Ces arrêts seront reportés à l'entrée du lotissement '' la Condominette '' etr au ''jardin public''

26.09.2011

Plan de prévention des risques technologiques

 

Par arrêté préfectoral n°2009-11-1151 du 17 avril 2009 le plan de prévention des risques technologiques (PPRT) du site COMURHEX  sur les communes de Moussan et de Narbonne a été prescrit en application du code de l'environnement ( art L515-615).
Conformément aux dispositions contenues dans l'arrêté préfectoral le projet de plan de prévention des risques est soumis à la concertation avec la population tout au long de la procédure de l'élaboration du projet.
A cet effet Mr le maire informe la population que les documents relatifs au projet de plan de prévention des risques technologiques (PPRT) sur le site de COMURHEX sont mis à la disposition du public  en mairie ainsi que le registre prévu pour recueillir les observations de la population .
La concertation se tiendra sur un mois et se terminera le 21 octobre inclus.