28.10.2010

Décharge sauvage sur notre commune

dépôt sauvage 4.JPGdépôt sauvage 3.JPGOn croyait les décharges sauvages proscrites de nos paysages, mais force est de constater que ce phénomène perdure sur notre commune. Pourtant Moussan a la chance de posséder sur son territoire une déchetterie des plus opérationnelles, ouverte 3 jours par semaine et distante de seulement 1,5 kilomètres du centre du village.

Mais devant tant de facilté, certains préfèrent déposer leurs déchets en tout genre aux abords du stade, qui pourtant lui aussi est excentré par rapport à notre commune.

Comme chaqdépôt sauvage 2.JPGue année à pareille époque, le feu permet d'atténuer cette pollution mais seulement de visu.

A l'heure où tant d'efforts ont été réalisés pour encourager le tri sélectif dans les déchetteries, il est complètement anormal que de telles nuisances apparaissent. Aberrant d'autant plus que certains viennent déposer les jours où la déchetterie est officiellement ouverte, ce n'est donc pas une histoire de commodité, c'est une histoire d'incivilité.

Cette décharge sauvage d'environ 350 mètres carrés est placée aux abords du stade, mais fait plus grave à proximité de la piste "bike park" fréquentée par les enfants.

Ce dépôt sauvage interdit mais toléré à ce jour est ouvert depuis des années, on y vient de toute part, on y a vu au tout départ des branchages et des déchets verts, aujourd'hui, du tout venant, matériel de maçonnerie, ferraille...'tot es barrejat".

Espérons que cette nuisance disparaitra à tout jamais et que la campagne moussanaise redeviendra agréable à parcourir et à visualiser.

01.08.2010

Au jardin public, le transformateur est transformé!

Notre transformateur situé près du jardin public n'en finissait pas de subir des dégradations avec notamment des tags qui rendaient ce lieu peu agréable à la vue.

Dans le cadre d'un partenariat avec le Grand Narbonne  à travers le PLIE  de la Narbonnaise et ERDF , Narbonne insertion a oeuvré à la décoration du transformateur. Celui ci a été décoré grâce au savoir faire de Carole Dureau qui a fréquenté l'école des Beaux Arts de Montpellier. Avec l'équipe des artistes peintre de Narbonne Insertion, ils ont transformé notre transformateur.

Ce travail méticuleux a changé carrément l'aspect visuel de ce lieu , le rendant plus agréable et intégré TRANSFO 8.JPGdans le jardin public. Jamais on ne pourrait penser qu'un transformateur se cache TRANSFO 2.JPGderrière un tel décor.TRANSFO 5.JPG

En plus de l'aspect visuel ce travail de décoration permet aussi l'insertion par l'emploi ; c'est donc joindre l'utile à l'agréable. Une initiative que les Moussanais viennent contempler en nombre avec admiration.

La municipalité envisage donc à la rentrée d'inaugurer ce nouveau transformateur avec la population, les acteurs et les partenaires de cette réalisation qui est un plus pour notre village.

31.07.2010

Encore des incivilités!

INCIVILITES 1.JPGA l'heure où toutes les facilités sont mises en place pour trier et recycler, certains sont refractaires à ces avancées. La nature moussanaise est dégradée par les agissements d'une poignée d'individus peu respectueux des règles de bonne conduite en société.

Ainsi à deux pas de la nouvelle découverte archéologique , l'embarcadère de l'Aude retracé précédemment dans la presse, dépôt de gravats  et déchets viennent joncher le sol.

Le maire Jean Paul Schembri et Henri Olive adjoint venus contempler l'excellent travail des archéologues ont découvert cette incivilié. Force est de constater que sur Moussan, pendant que certains enrichissent notre patrimoine, d'autres le dégradent. Il faut signaler que la déchetterie est située à seulement 1,5 kilomètres du centre de notre village et que l'endroit souillé est bien plus éloigné ; comme quoi l'envie de nuire a prévalu sur la commodité!

Heureusement ce cas isolé ne doit pas perturber le civisme des écocitoyens moussanais majoritaires.

25.07.2010

ERDF enterre les lignes électriques

EDF 3.JPGLundi 19 juillet Joël Grandperrin  de la direction territoriale ERDF de l'Aude était en mairie avec Didier Cavaillés responsable de chantier ERDF , pour présenter les travaux d'enfouissement  des lignes électriques 20.000 volts sur la commune. Ce chantier sera réalisé dès le début 2011.

Jean Paul Schembri  maire et Claude Monié adjoint aux finances  étaient présents, Henri Olive chargé du technique était excusé.

Ces travaux sont très importants puisque ce sont 10 kilomètres de lignes aériennes  20 000 volts qui vont disparaitre du paysage. Ces lignes seront remplacées par 11 kilomètres de cables souterrains et 8 postes électriques seront changés.

Le but est certes de renforcer la capacité en électricité mais aussi de sécuriser l'alimentation du village face aux intempéries, en plus cela apportera une évidente amélioration esthétique du paysage moussanais. Le partenariat entre la mairie et ERDF  sera utile au bon déroulement des travaux.

18.07.2010

Le Grand Narbonne modernise la collecte des déchets d'équipements électriques

DEEE 4.JPGLa communauté d'agglomération est venue présenter la nouvelle collecte des déchets d'équipements électriques et électroniques sur notre commune.

Marie Bat, maire de Bages, vice-présidente du Grand Narbonne chargée de l'environnement  est venue en mairie de Moussan présenter à son collègue Jean Paul Schembri  et son équipe municipale le dispositif de valorisation de ces déchets.

M. Rambaud  du sevice environnement du Grand Narbonne, M. Lombard directeur de cabinet du président Bascou et M. Rouby pour le prestataire Véolia étaient présents pour décrire ce nouveau service.

La communauté d'agglomération s'est engagée dans la récupération  des déchets électriques  et électroniques  en 2008 en partenariat avec "écologic" sur toutes les déchetteries. En clair il s'agit de récupérer tout ce qui possède une prise électrique, petit ou gros électroménager.

Ces appareils sont alors acheminés par les techniciens du Grand Narbonne au moyen d'un nouveau véhicule équipé d'un haillon, acheté en 2010 pour un montant de 32.000 euros. Véolia prestataire de collecte d'écologic évacue alors ces produits vers les déchetteries de regroupement, de recyclage, de valorisation et de traitement.

DEEE 1.JPGLe Grand Narbonne qui collectait 10 tonnes par mois en janvier 2009 est aujourd'hui passé à 25 tonnes par mois.

M. Rambaud du service environnement du Grand Narbonne souligne l'efficacité de ce système : « Moussan est un village pilote pour le DEEE car il y a une déchetterie de proximité , ce ramassage doit permettre de récupérer bon nombre d'appareils qui seront envoyés vers des centres où on enlèvera les polluants et où le reste sera recyclé. »

Mme Bat a mis l'accent sur la proximité de ces centres  de tri et sur l'aspect environnemental : «  Tous les appareils collectés ne finiront donc pas dans un enfouissement ou en dépôt sauvage  comme on le voit trop souvent. Pour impulser cette initiative il faut informer sur tout ce que l'on peut récupérer et ce que l'on peut recycler. En plus de son caractère  écologique  cette opération ne coûte rien au contribuable ; en effet une recette annuelle de 12.000 euros a été obtenue. »

Nicolas Rouby, du groupe Véolia est, quant à lui revenu sur le circuit de ces produits qui via des sites spécialisés sont traités, valorisés et recyclés.

DEEE 2.JPGLe maire Jean Paul Schembri  accompagné des adjoints Henri Olive et Claude Monié s'est dit heureux que Moussan soit à la pointe pour ce genre d'initiatives qui donne une deuxième vie aux déchets électriques. Il remercia les personnes présentes pour les explications fournies qui vont inciter les moussanais à trier donc à recycler.

Les techniciens de ce service ont ensuite pu faire visiter le camion spécialisé pour ce genre de ramassage. Le responsable du service équipement du Grand Narbonne a tenu à compléter ces explications en développant qu'au delà de la préservation  de l'environnement, un rôle social est aussi en bout de ligne. En effet les centres qui dépolluent et recyclent font travailler 28 associations d'handicapés.

Aprés toutes ces informations sur les DEEE  les moussanais qui ont un appareil électrique, électronique, électroménager ...défectueux sauront que grâce à ce service, ces produits auront une seconde vie et aideront à l'insertion par l'emploi; une initiative à saluer et à encourager!

12.04.2010

Le conseil général subventionne la chaudière à l'école primaire

école primaire 2.JPGEn dépit des difficultés financières auxquelles l'acculent les pratiques du gouvernement, le conseil général continue de soutenir l'utilisation d'énergies renouvelables dans le département.

Dans le cadre de son projet Audevant  en cours d'élaboration, il a réservé une place importante à ces nouvelles formes d'énergies économiques et peu polluantes en réponse à une forte demande des Audois qui ont assisté à ces forums.

Ce mois-ci, la commission permanente vient de voter une subvention de 1704 euros pour la chaufferie aux granulés de bois de l'école primaire de Moussan, dont le total s'élève à 18.548 euros. La région et l'ADEME soutiendront égalemnt cette réalisation aux côtés du conseil général. Par ses aides financières, d'autant plus précieuses qu'elles sont accordées dans un contexte difficile, grâce à un budget de rigueur, le conseil général améliore le confort de vie des jeunes audois.