21.05.2012

Le travail viticole saccagé !

Moussan Montosson 1.JPG Dans note région  chacun a conscience  et  doit respecter le dur labeur de la viticulture, et notamment ce que représente la plantation et la conduite d'un ''mailheul'' . Voila que notre commune échappe à la règle et vient défrayer la chronique . En effet notre concitoyenne Marie France Montosson a fait les frais d'un ou plusieurs tristes individus qui n'écoutant que leur courage, ont effectué une sortie nocturne pour saccager le travail de la vigneronne.

Moussan Montosson 2.JPGLa vigne de 6000 pieds située à proximité de la départementale en face des jardins de la ''font de Rabau'' a été visée, les fils pour faire monter les ''mailheuls'' ont été sectionnés à mi hauteur à l'aide d'un couteau.

Ces cordes appelés dans la profession le tuteur du pauvre doivent donc être remplacées, si ces malveillances n'ont pas d'incidence au niveau financier, le travail à accomplir est colossal. Il faut couper les cordes, les enlever, en remettre d'autres, une charge de travail supplémentaire pour une viticultrice volontaire.

On peut s'étonner que ces exactions aient eu lieu sur cette parcelle, d'autres vignes identiques jouxtant celle-ci n'ont pas été touchées, Mme Montosson serait-elle visée ? Désolant d'autant plus que Marie France s'investit dans la vie du village et est très active au sein de la cave coopérative de Névian pour promouvoir le nectar de qualité.

La population moussanaise, la profession viticole sont scandalisées par de tels agissements qui ne grandissent pas leurs auteurs.

03.05.2012

Quand la bêtise n'a pas de limite!

Nuit agitée à Moussan entre jeudi 26 et vendredi 27 avril, une bande ''d'énergumènes'' a sévi sur un quartier de notre village. Le vol ne suffisant apparemment pas , ceux-ci ont cassé . Après avoir fracturé deux véhicules au lotissement Jean-Moulin, les malfrats ont volé un véhicule non loin de là,  rue de la Cave-Coopérative afin d'effectuer une virée nocturne. En effet ce véhicule a été retrouvé au petit matin à quelques mètres d'où il a été volé mais avec des dégâts. Force est de constater que la bêtise, l'incivilité, ces gestes lourds de conséquence pour les Moussan dégradations.JPGvictimes ne semblent pas avoir été mesurés par ces voleurs pitoyables.

En effet les véhicules visités sont des véhicules anciens mais utiles pour les propriétaires.  Parmi une de ces automobiles fracturées, une renault Clio a vu une serrure de portière démolie, celle du démarreur cassée, la colonne de direction sectionnée en tentant de la débloquer, une auto qui vue les réparations va certainement finir à la casse.

Ces gens là ont passé la nuit à voler et abîmer le bien d'autrui, et en milieu de semaine cela semble bien être l'œuvre de désœuvrés dans tous les sens du terme. Ces gens là ne savent pas dans quel désarroi  ils mettent le Moussanais qui se lève le matin pour aller travailler et qui ne récupère pas son véhicule. Ces gens là sont vraiment des désœuvrés car ils n'ont même pas pris la peine de voler les outils qui se trouvaient dans la Clio visitée. Ces méfaits n'honorent pas leurs ''petits'' auteurs qui cassent 3 véhicules pour en voler un.

Moussan défraie la chronique, déjà il y a quelques jours un véhicule a été volé plaçant une Moussanaise dans la difficulté, toutes ces incivilités, ces vols jettent le trouble dans notre village.
La gendarmerie de Narbonne a immédiatement enquêté sur place, relevé des indices intéressants afin d'élucider ces tristes affaires.

La population moussanaise doit rester vigilante afin de prévenir les forces de l'ordre sur le moindre comportement douteux, et d'éviter que de tels méfaits ne se reproduisent.

12.06.2011

Acte de vandalisme gratuit ou inconscience imbécile?

moussan défribilateur.JPG 

Profitant que la salle Jean Pierre Pépy était occupée dans la soirée du mardi 7 juin dernier , un ou des individus mal intentionnés ont profité pour dérober  le défribilateur positionné au rez de chaussée de la salle des fêtes. Acte gratuit ou acte imbécile? Toujours est il que cet appareil dont la commune s'est dotée il y a maintenant quelques mois a été subtilisé. Celui ci avait été positionné à cet endroit en concertation avec les associations .
La ou les personnes qui ont agi ne sont pas sans ignorer que cet appareil a un coût pour la collectivité mais surtout qu'il est utile pour sauver des vies . On ne joue pas avec une vie , qu'elle soit sienne ou celle d'autrui.

17.04.2011

Vandalisme imbécile

moussan vandalisme 2.JPG 

Mardi dernier , le trésorier de l'association des anciens combattants se rendant à une réunion des chasseurs a découvert , stupéfait , que les portes de la salle de réunion et de la réserve de l'association avaient subi un traitement de choc. Les portes du local voisin de l'aéromodélisme  ont été dégradées également.
Après vérification minutieuse à l'intérieur des locaux, en pmoussan vandalisme.JPGrésence d'un adjoint au maire et du brigadier de police municipale , le constat était simple : ni dégradation, ni vol. Pas de trace d'effraction non plus sur la porte principale de la maison des associations donnant sur la rue. Les services techniques de la mairie ont remis les portes en sécurité dès le lendemain.
Ce fait divers navrant et sans mobile apparent soulève toutefois quelques questions. Qui a pu pénétrer sans effraction dans ce bâtiment  pour endommager gravement 4 portes au premier étage? Pourquoi s'attaquer si violemment à deux symboles communaux: la maison des associations (bâtiment municipal) et le local des anciens combattants? Une réponse rationnelle à un problème irrationnel parait bien difficile. Peut être qu'on touche là , tout simplement , aux limites extrêmes de l'imbécilité humaine...

11.05.2010

Les rafales de vent et la pluie ont eu raison des peupliers

tempête 4.JPGNotre village n'a pas été épargné lors des dernières intempéries. Le vent et les sols détrempés ont eu raison des très hauts peupliers, situés à proximité du terrain de tennis. Heureusement, le temps ne se prêtait pas ni à la balade, ni à la pratique du tennis, de ce fait personne n'était dans les environs de ces arbres. Ceux-ci n'étaient pas qu'un "peu pliés" et laissaient voir leurs racines; les employés communaux se sont empressés de sécuriser et d'interdire la zone jusqu'à l'abattage.

"Le Roucan", coin sensible qui a déjà subi plusieurs fois des dégats, a quant à lui fait l'objet de tous les regards, mais fort heureusement aucun dommage n'est à signaler, les pins ont tenu bon malgré les rafales impressionnantes dans coin encore plus exposé.

31.07.2009

Incendie à "Taillevent"

incendie 12.JPGincendie 15.JPGMoussan a frolé la catastrophe. En effet le transformateur EDF situé à "Taillevent" a explosé et littéralement fondu en quelques secondes ce vendredi 24 juillet en début de matinée. Le transformateur complètement détruit est la preuve de la violence de cet incendie. Chance inouie, l'absence de vent, la rapidité d'intervention des pompiers qui étaient en surveillance sur notre territoire, la vigne qui a servi de coupe feu ont épargné notre magnifique pinède. Au pied de la tour de Lebrettes on a évité le feu de forêt de justesse.

Les pompiers de Narbonne, Saint-Nazaireincendie 8.JPG et d'autres compagnies ont d'abord oeuvré afin que le feu ne se propage dincendie 7.JPG'avantage dans le domicile de Marie-France Montosson, pendant ce temps d'autres soldats du feu luttaient pour protéger notre environnement. Au bout d'une paire d'heures l'incendie était maitrisé, les pompiers ont ensuite sécurisé les abords.

La seule ombre au tableau se situera dans la maison de Marie-France Montosson qui a subi d'énormes dégats, le tableau électrique extérieur a pris feu, chez elle toute l'installation électrique a fondu provoquant des dommages importants tant au niveau électrique que dans son domicile. Marie-France et son fils Camille, tous deux témoins de la scène ont été et restent très affectés par cet incendie ; ils ont imaginé un instant voir les flammes détruire tout autour d'eux.

Heureusement, plus de peur que de mal ; les dégats matériels sont importants, les dégats économiques aussi. Marie-France subit une perte d'activité importante car elle a dû annuler des stages d'équitation programmés pour cet été ; mais cet incendie n'aura pas plus de conséquences.

Claude Codorniou, l'adjoint s'est immédiatement rendu sur place pour constater les dégats et apporter son soutien à Marie-France. Les hommes du feu ont rempli leur mission avec succés, la gendarmerie de Narbonne était aussitôt sur les lieux, ces deux corps sont à féliciter pour leur rapidité et leur compétence.

La vigne qui joue encore un rôle économique sur notre région, a cette fois ci joué un rôle de préservation de l'environnement comme coupe feu. Qu'adviendra-t-il de nos pinèdes le jour où les "bartàs" remplaceront les ceps ?