08.08.2013

Notre cher Daniel n'est plus

 

M. le maire Jean Paul Schembri communique:
'' Notre cher Daniel n'est plus, notre peine est immense, notre chagrin aussi. Le conseil municipal unanime, tous les agents communaux se joignent àMoussan daniel.jpg moi pour témoigner à son épouse, à ses enfants et à sa famille, toute notre sympathie et pour leur faire part de nos condoléances les plus attristées.
Daniel avait rejoint l'équipe des employés communaux  en avril 2002 sous la forme d'un emploi consolidé par la suite, en avril 2007 il était titularisé au sein des services techniques. Il a été depuis lors au service de la commune, il a su à travers tous les travaux qui lui étaient confiés, montrer ses compétences notamment en matière de maçonnerie. Depuis 2008, il mettait un point d'honneur à entretenir et bichonner les jardinières fleuries du village. Il s'est également occupé durant de nombreuses années de l'USM pétanque et savait transmettre son énergie à cette association.
Il a choisi de nous quitter en cet été 2013. Il nous manque à tous. Je veux dire à son épouse, à ses enfants que nous partageons leur peine et que nous sommes avec eux dans ces moments particulièrement douloureux.''

25.07.2013

L'USM pétanque dans la peine

 

Les membres de l'USM pétanque sont dans la peine après l'annonce du décès de leur copain Daniel Vidal, ils lui adressent ce message:Moussan Daniel Vidal.JPG
'' Daniel, pour certains tu étais un membre de la famille, pour d'autres un ami, mais pour nous tous tu as été quelqu'un d'exceptionnel avec qui nous avons passé des moments inoubliables. Un peu « morrut » tu étais, toujours jovial lors des repas partagés ensemble, parfois râleur à la pétanque, prêt à prendre à la plaisanterie toutes les blagues que nous te faisions, toujours disponible pour rendre service. C'est cette image que nous garderons à jamais dans nos cœurs , en espérant que maintenant tu reposes en paix là où tu es . Tu nous a fait découvrir les choses simples et belles de la vie , pour tout cela; merci .Adieu « la halte »!
A Carole, Mélanie et Jessie toute notre affection et notre disponibilité dans ces moments difficiles''.

03.04.2013

Les cousettes dans la peine

 

C'est avec une profonde tristesse que le  club des cousettes moussanaises a appris la terrible nouvelle. Leur amie Aline Vaquer est décédée le 24 mars des suites d'une longue maladie. Tous les membres sont dans la peine, car Aline était un pilier de l'association, d'humeur égale, d'une gentillesse débordante, elle était toujours prête à rendre service .
Les cousettes présentent à Louis son époux, à Didier et Philippe ses enfants , ainsi qu'à toute la famille les plus sincères condoléances

15.02.2013

Adieu, Gérard!

 

Notre concitoyen, Gérard Gleizes est décédé le 24 janvier à la veille de son 65ème anniversaire. Après une longue et cruelle maladie, c'est unMoussan Gérard Gleizes.jpge ''figure'' de notre village qui disparaît en laissant la population dans la tristesse.
Natif de Moussan, il était employé d'usine à Micron couleurs , lui qui était attaché à son clocher et au Plana ne pouvait pas travailler plus près de son village . En préretraite en 2002, il a profité, hélas, trop peu de temps de ses loisirs favoris ,; la chasse et les voyages avec son épouse Jacquie et leurs copains. Ainsi la Martinique, l'ïle Maurice , Madagascar,...n'avaient plus de secret pour lui.
Gérard était un garçon attachant et remarquable ,il était toujours prêt  à rendre service et à s'investir pour le village et les moussanais.
Il a effectué 4 mandats comme conseiller municipal, toujours bénévole et sans jamais rien attendre en retour. Attaché à son syndicat CGT, il était toujours disponible pour la mise en place et le succès de la fête de Saint Obre.
Le samedi 26 janvier, le cimetière de notre village était bondé pour rendre à Gérard un dernier hommage. Dans ces moments de douleur, toute la population, les copains pensent à Jacquie son épouse qui a soutenu Gérard jusqu'au bout de son dernier voyage, aux enfants Jérome, Babeth, Karine et Mathieu, aux petits enfants Yann et Zoé, ils leurs présentent de sincères condoléances .

05.02.2013

Au revoir Gérard !

Suite au décès de Gérard Gleizes, tes amis de Sarlat communiquent:'' C'est à des milliers de kilomètres que nous avons appris la terrible nouvelle, la maladie venait de t'emporter. N'ayant pas pu t'accompagner dans ce moment difficile, ces quelques lignes en hommage à une très longue amitié. Tu avais 20 ans, j'en avais 18, tu arrivais de Moussan et moi du Périgord, nos regards se sont croisés sur le quai d'une gare à Paris et de là est née une forte amitié qui ne fit que se renforcer au fil des années.

Ton sourire éclatant et tes yeux couleur méditerranée auxquels se rajoutaient ta gentillesse et ta convivialité, faisait de toi une personne attirante avec qui on ne pouvait passer que des bons moments. Les années ont défilé, nos familles respectives se sont agrandies et toi, avec l'appui exceptionnel de ton épouse Jacquie et de tes enfants vous avez tout fait pour renforcer cette amitié.

Tu étais aussi un homme de conviction, très attaché aux valeurs républicaines, et c'est en 1984 que fort de ces valeurs, tu fus à Sarlat en Dordogne le premier à parapher le registre du parrainage civil de Thyphanie, ta filleule. Tu étais fier d'avoir pris cet engagement républicain. Ces valeurs, tu les mis aussi au service de tes compatriotes de Moussan en tant qu'élu pendant de longues années.
Durant ta vie, ton plus grand bonheur fut aussi de pouvoir te retrouver avec ta famille et tes amis autour d'une bonne table pour savourer des plats succulents (civet de lièvre, cassoulet, paella, escargots) que Jacquie  nous préparait avec amour.
Aujourd'hui, cette maladie qui vient de t'emporter nous fait prendre conscience  que rien ne sera jamais plus comme avant, cette joie de vivre que tu savais nous faire partager, se transforme en une immense tristesse.

Nous serons toujours au côté de ta famille mais dorénavant il y aura toujours un vide. Au revoir l'ami Gégé on ne t'oubliera jamais''.

04.02.2013

Notre doyenne Andrée Fourtouill s'est éteinte

Moussan centenaire.JPG

Notre doyenne du village, Andrée Fourtouill  s'est éteinte dans sa 106e année. Après une vie auprès des siens qui l'entouraient avec beaucoup d'affection, elle avait rejoint la maison de retraite de Montredon depuis plus d'un an . Sa famille et le personnel de l'établissement ont été aux petits soins pour la centenaire.

Andrée était pupille de la nation, après des études supérieures à Limoux elle fait carrière aux P.T.T . Elle occupera la fonction de receveuse à Moussan, étant très attachée à son clocher, elle restera sur ce poste,  privilégiant l'amour du village au déroulement de carrière. Durant celle ci, elle s'attachera à la notion de service public en  rendant  d'énormes services à la population. Mme Fourtouill, était érudite, elle lisait beaucoup jusqu'à ses dernières années et fréquentait la société de lecture locale. 

Aujourd'hui Andrée vient de rejoindre son cher et tendre époux Etienne .
Les obsèques ont eu lieu le samedi 26 janvier en l'église de Moussan suivis de l'inhumation au cimetière, la population est venue lui rendre un dernier hommage , elle présente à M. et Mme Lucien Hourmet  et aux trois générations qui suivent les sincères condoléances.

04.08.2011

Roger Cabrol a quitté le chemin des arênes...

 

Du chemin des Arênes, son destin a emprunté une autre voie...Après presque 40 ans passés à Moussan Roger Cabrol a quitté le n°7  terrassé par une maladie qui lui a pris jusqu'à son dernier souffle .
Il repose désormais sur sa terre natale , le Minervois . Il y a vu le jour en 1944 , dans le petit village de Félines , entre les vignobles et la Montagne Noire.
Quand il décide d'en partir , une vingtaine d'années plus tard , aux côtés de sa femme Carmen , c'est pour s'installer à Montpellier , en tant que chauffagiste. Puis , sa petite Catherine dans le berceau , il s'établit définitivement à Moussan en 1972.
D'abord , aux Hortes du Roucan ; quelques années plus tard , la petite famille est l'une des premières à s'installer sur le chemin des arênes , dans cette maison bien connue de tous , derrière la haie de cyprés...
Mais depuis ce 12 juillet 2011, la voix grave et si familière de Roger ne résonne plus dans le voisinage. Pourtant , dans le quartier comme dans le cœur de ses proches , le souvenir de l'homme , à la fois droit , intelligent et combatif , et de l'auto-entrepreneur , au brillant parcours professionnel , demeure vif.
A ceux qui le croyait distant, il était avant tout sensible et intègre. A Roger , qui a quitté le chemin des arênes , vers une route qui nous est encore inconnue , et à ses proches , nous adressons nos plus profondes pensées.

L'ensemble de la municipalité tient à exprimer toutes ses condoléances à Mme Cabrol ainsi qu'à toute sa famille . Ceux ci garderont de Roger , l'image d'une personnalité de devoir et d'exemple.