04.08.2012

Le charme d'une voix... et d'un orgue!

Moussan un orgue , une voix  1.JPGC'est par une belle soirée de cet été qu'au milieu des vignes et des oliviers,la voix de Christine Latore, accompagnée par Jean François Escourou au clavier, s'est élevée pour nous faire entendre de belles mélodies, les unes très connues comme le psaume Laudate Dominun de Mozart, ou le largo de Haendel, ou encore l'Ave Maria  de Shubert. Mais on entendit aussi des pièces moins connues et pourtant fort belles .

Toutes ces pièces interprétées avec beaucoup de maîtrise et de talent par Christine Latore , laissèrent le public sous le charme de ce programme mélodique. Quant à Jean François Escourou, il avait choisi de faire connaître au public qui remplissait la chapelle , un musicien peu connu dont il interpréta plusieurs œuvres, il s'agit de l'auteur italien d'un recueil de pièces d'orgue, Narciso de Milano. Ce personnage, dont le vrai nom est le père Giuseppe Burocco 

Moussan un orgue , une voix  2.JPG

était franciscain au couvent de Santangelo de Milan en 1689. Son œuvre est encore peu connue et Jean François Escourou fit entendre une elevazzione et une sonate pour l'offertoire, pièces invitant au recueillement et à la méditation qui s'accordaient parfaitement avec le cadre de la chapelle Saint Laurent.

Rappelons que ces deux artistes étaient venus se produire l'an dernier à Saint Laurent , en septembre dernier pour les journées européennes du patrimoine(JEP). Ils sont connus et familiers de Moussan , c'est en soulignant leur fidélité et l'amitié mutuelle qui les lie au comité que le président François Amigues les remerciait de leur générosité pour avoir offert bénévolement, une fois encore, cette belle prestation à la chapelle Saint Laurent.

Après un bis réclamé par l'assistance, celle ci se retira enchantée et ravie par cette soirée musicale. 

08.07.2012

Le caniveau en pierre de taille sort de terre!

 Moussan patrimoine 3.JPG

Sous l'impulsion d'une partie de la commission du patrimoine , la mise à jour du caniveau situé à l'intérieur du Parc Rouaix qui permettait de récupérer les eaux du lavoir a été réalisée.
Cette initiative  a permis de découvrir les pratiques d'antan, des pratiques communautaires d'avant garde sur l'arrivée d'eau pour des jardins potagers et partagés. En effet ce caniveau creusé à même la pierre avec des saignées pour l'incorporation de ''martelières'' est une véritable richesse du patrimoine moussanaise. Enfoui sous la terre il était donc important de dévoiler ce procédé d'irrigation. Il faut s'imaginer le travail que cela a pu demander pour arriver à une telle réalisation des plus utiles pour les populations.
La commission patrimoine invite les moussanais à la découverte du tronçon nettoyé et mis en valeur afin de retracer une partie de l'histoire de notre commune.
Pour les journées du patrimoine des 15 et 16 septembre , patrimoine 5.JPGle thème sera la découverte et l'histoire du lavoir , à cet effet la commission lance un appel aux moussanaises et aux moussanais qui ont connu l'utilisation de ce bassin , ils peuvent se rapprocher de Claude Codorniou.
Cette matinée ludique de ''travail'' a permis à une dizaine de bénévoles de faire sortir de terre cet ancien caniveau. Pic, pioche, truelle et balayette ont été manipulés avec soin afin de conserver le lieu intact.
Martine et Jean Louis Rouby , très actifs pour cette initiative , ont en plus offert café et croissants à la troupe, quant à Eliette Malves , toujours prête à encourager les bonnes volontés moussanaises , elle a offert l'apéritif.
Cette matinée découverte s'est déroulée dans la convivialité, son initiateur Claude Codorniou était satisfait du résultat et félicite les bénévoles .

18:58 Publié dans patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0)

21.06.2012

Le lavoir mis en valeur

 Moussan lavoir.JPG

La commission du patrimoine invite la population à une matinée de travail afin de contribuer à la mise en valeur du lavoir. Cette matinée qui se veut ludique permettra aussi de mieux connaître ce lieu emblématique du village, elle aura lieu le samedi 23 juin à partir de 9h15 .
Le rendez vous est prévu à proximité du lavoir, il faut prévoir gants, pelles, brosses , truelles ainsi que croissants et café afin de rendre cette demi journée très conviviale.
Claude Codorniou, responsable de cette commission et coordonnateur de cette initiative remercie d'avance les moussanais qui répondront présents.

14:29 Publié dans patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0)

27.12.2011

Commission du patrimoine:rénovation du lavoir et bancs publics

Moussan patrimoine 1.JPG 

La commission du patrimoine pilotée par le 1er adjoint Claude Codorniou s'est réuni dans la salle du conseil municipal.
Autour de cette commission, une réunion débat a permis d'opter pour la rénovation du lavoir ainsi que la mise au propre du caniveau prolongeant le lavoir, à l'intérieur du Parc Rouaix .
Cette rénovation sera proposée et mise en place, au printemps 2012, elle se fera avec l'aide de la population moussanaise  où la motivation et la convivialité seront impératives.
Autour des délégués du conseil , Christine Chorin, Marie France Montosson , Claude Codorniou, Rémi Fabre, Henri Olive, Jean Paul Schembri, maire ainsi que les délégués extérieurs Josy Bonnery, Cathy Puig, Martine Rouby, Zannier Katia et Yannick Salsegnac, il a été décidé à la fin de cette réunion d'en faireMoussan patrimoine 2.JPG le point afin d'interroger le conseil municipal sur le devenir du lavoir.
La commission a également proposé, à la majorité, de faire procéder à la mise en place des bancs publics place du 1er mai . Cette suggestion sera faite lors du prochain conseil municipal.
Il a été également décidé de faire une esquisse pour mettre en valeur l'entrée du village; avenue de la promenade. En effet, la commune possède un pressoir en bon état, on pourrait  donc avec quelques pieds de vigne, réaliser un espace agréable. Cette esquisse sera présentée lors de la prochaine réunion du patrimoine.

13:02 Publié dans patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0)

15.11.2011

Faire revivre le patois local, telle est leur obsession

5 Moussanais; Riri Mestre, Antoine Batailler, André Girard, Pierrot Marquier et René Rouaix n'ont qu'une obsession et elle est noble ; que le patois local ne parte pas dans l'oubli.

On les reconnaît volontiers, eux qui se plaisent à parler couramment cette belle langue de notre terroir.
Ils se réunissent donc hebdomadairement afin de créer un véritable lexique où déjà 1200 mots sont répertoriés. Au delà de ce travail de recherche ces 5 copains aiment à expliquer au passage l'étymologie du mot en patois local qui parfois prête à sourire.

André se plaît à le signaler : ''Ce n'est pas un ouvMoussan patois local.JPGrage en occitan, le but est de perpétuer le patois local, le parler moussanais''.
Antoine explique ainsi la tâche accomplie : ''Il nous reste encore beaucoup de travail, de recherche, mais courant 2012 ce lexique sera à la disposition et accessible à tous''.
Riri, qui est à l'origine de cette initiative, déborde de bonheur de voir que ses copains se mobilisent afin que cette langue ne tombe pas dans l'oubli, car elle fait partie du patrimoine.

Pierrot tient cependant à préciser : ''Il ne faut pas que les puristes  nous tiennent rigueur car le patois local diffère des fois sensiblement des fois beaucoup de l'occitan''.
René, quant à lui c'est la mémoire de la bande des cinq, il, a toujours une anecdote à rapprocher à telle ou telle signification en patois.

Ces 5 Moussanais sont complémentaires, ils forment une équipe soudée , on se régale de les entendre palabrer sur le sujet.

Ce lexique comprendra le patois local écrit phonétiquement, sa traduction en français et en occitan; un ouvrage qui se veut pédagogique mais accessible à tous.

Quelques exemples permettent de mieux comprendre ce travail ; prègo diù bernado en patois local, prega diu bernada en occitan qui équivaut à la mante religieuse en Français ;l'anecdote c'est  le prègo diù (prie dieu) est en rapport avec la position de l'insecte qui semble faire la prière; l'embeut en patois local, l'embeuc en occitan et l'entonnoir en Français...
La complexité de la tâche ne fait pas peur à nos aînés moussanais qui espèrent avec ce lexique laisser une trace de ce passé.

19:22 Publié dans patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0)

13.10.2011

Les bénévoles du CCFF félicités pour leur disponibilté

 

Mr le maire et certains élus du conseil recevaient en mairie les patrouilleurs du comité communal des feux de forêts . Ce groupe composé de Jean Pierre Salsegnac , Gérard Raynier, Daniel Delpech, Frédéric Jové, Antoine BatMoussan CCFF 5.JPGailler, Henri Olive, Pierre Zannier et Claude Codorniou , est à féliciter pour leur bénévolat et leur disponibilité tout au long de l'été.
Claude Codorniou , adjoint en charge de cette structure a tenu à exprimer sa satisfaction de la tenue irréprochable de cette troupe. Il espère récupérer d'autres bonnes volontés hommes et femmes pour la saison 2012. Il retraça ensuite les missions effectuées et déclara:'' malheureusement cette fin de saison a été riche en événement , notamment la dure journée du 18 septembre et son terrible incendie. Le CCFF a su canaliser les intervenants et la population ; le groupe est bien perçu au niveau des autres communes pour l'aide apportée. Sachez que les habitants, la commune toute entière vous remercie de votre dévouement ''.
L'élu félicita aussi le guide Antoine qui a bien su mener la troupe .
Henri Olive revint également sur sa journée de patrouilleur du 18 septembre avec son ami Jean Pierre :'' il faut se rappeler ces moments forts , dérouler les tuyaux et voir les flammes qui nous poursuivent; une journée très intense jusqu'à 22 heures, on a vraiment touché du doigt ce qu'est le rôle du patrouilleur, il restera un souvenir important gavé dans nos mémoires''.
Mr le maire Jean Paul Schembri s'exprima alors:'' ça a pris du temps , on l'a mis en place pour la première année et j'en remercie les bénévoles, la population moussanaise a pu mesurer l'efficacité de cette structure. Cela fait de la peine de voir le patrimoine partir en fumée , et à ce sujet je tiens à féliciter les pompiers qui ont sauvé l'essentiel. Je ne saurais qu'encourager les moussanais à leur ouvrir les portes en fin d'année . Enfin au delà de tout le corps des sapeurs  , j'aurai beaucoup de reconnaissance envers le capitaine Piedecoq qui a géré le début du sinistre avec professionnalisme''.
Ensuite les questions et ''revendications'' ont fusé dans la salle; équipemeMoussan CCFF 1.JPGnt complet chez soi, formation de nouveaux  guides,, renforcement des effectifs , amélioration de la réactivité des appels envers le CCFF...
Avant de lever le verre de l'amitié , Mr le maire  a tenu à rappeler , ce jour de mars 2008 où Gérard Raynier avait demandé une entrevue pour créer cette structure , aujourd'hui c'est fait et c'est efficace!

20:21 Publié dans patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0)

26.09.2011

Journée du patrimoine: toute une histoire d'eau!

MOUSSAN patrimoine 9.JPG 

La commission du patrimoine sous l'égide de Marie France Montosson  et le conseil municipal avaient tenu à sortir du village afin de faire découvrir l'histoire du canal de la Robine  au fil du temps. Les moussanais intéressés par cette visite commentée étaient présents dès 10h30 à l'écluse de Moussoulens .
Mr François Amigues , maître de conférence honoraire à la faculté de Perpignan, intarissable sur le sujet a décrit  avec précision  l'histoire des trois canaux  du Midi , de la Robine et de jonction qui concernent notre commune.
Claude Codorniou ,premier adjoint a félicité les personnes présentes pour l'intérêt qu'ils portent à leur patrimoine , il déclara:'' le thème de cette année est des plus instructifs , les explications de Mr Amigues vont apporter beaucoup à la commission du patrimoine mais aussi à la connaissance de notre village pour les populations''.
Marie France Montosson a tenu ensuite à souligner:'' c'est un véritable défi que Mr Amigues a relevé, raconter en 1 heure de temps environ l'histoire des 3 canaux et se replonger dans 2000 ans d'histoire . L'ensemble hydraulique est classé à l'UNESCO, au delà du sujet qui nous concerne aujourd'hui , nous nous devons , nous les autochtones de défendre bec et ongle notre patrimoine''.
Parmi l'assistance , Eliette recadra le lieu de l'écluse de Moussoulens, c'était la piscine des moussanais , c'était là qu'on apprenait MOUSSAN patrimoine 4.JPGà nager  un lieu où Jean et Gérard Fayet  excerçaient leurs talents de '' maîtres nageurs '' bénévoles.
Plus de vingt moussanais assis sur les marches de l'écluse ont ensuite savouré les explications du conférencier François Amigues, il entama son discours par trois dates symboliques;1660 le début des travaux du canal du Midi , 1680 la fin du chantier puis 1690 le début de la réalisation de la Robine.
Le roi durant cette période favorise l'ouverture des voies pour favoriser les usines et ainsi rebooster l'économie du pays par le fluvial . Il revint ensuite sur l'histoire de Paul Riquet qui collectait la gabelle et est ainsi devenu rapidement très riche comme c'était coutumier pour cette fonction. Il proposa au Roi de créer le Canal du Midi et il  payera de ses deniers pour voir l'aboutissement de son projet. Malheureusement il ne verra pas son œuvre terminé car il meurt un an avant la fin des travaux.
Cette initiative ne date cependant pas du 17ème siècle car Agrippa , empereur Romain en avait déjà eu l'idée  et plus encore la technologie bien pensée du Seuil de Naurouze avait été envisagée sous la préhistoire pour le transport de l'étain .
Il faut cependant rendre à ''César'' , l'archevêque de Narbonne Dillon , un scientifique , un esprit moderne notre patrimoine hydraulique ,   il  a eu l'idée de la Robine et du canal de joMOUSSAN patrimoine 5.JPGnction pour désenclaver le Narbonnais.Il convaincra l'état et c'est lui qui l'inaugurera juste avant la révolution.
Au delà de l'aspect historique  François Amigues eut des explications techniques claires  sur le passage des eaux , l'aspect économique ,sur le Seuil de Naurouze et le partage des eaux , l'alimentation par le lac de Saissac et du Lampy...
Les moussanais se sont instruits , ils  ont appris beaucoup de choses sur un lieu à proximité de chez eux et dont ils ignoraient l'essentiel . Au delà de cette connaissance individuelle , cette journée permettra de transmettre ces données à d'autres générations.
La journée du patrimoine a rempli son rôle , tant pis si le match de l'équipe de France lors de la  coupe du monde de rugby en a retenu à la maison , cet événement a tenu toutes ses promesses, félicitation au conférencier et à la commission du patrimoine ; que nous réservent ils en 2012?

16:38 Publié dans patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0)