21.07.2010

L'embarcadère sorti de l'eau

Notre village n'en finit pas de dévoiler des richesses d'antan, ainsi c'est l'association narbonnaise de travaux et d'études archéologiques subaquatiques (ANTEAS) qui vient de faire une découverte qui récompense des mois et des mois de labeur.

Les Moussanais connaissent bien FOUILLES 2.JPGla maison du passeur et son fameux cable qui servait à faire la liaison d'une berge à l'autre de l'Aude. Voilà qu'aujourd'hui Jean Marie Falguéra, président de l'association et toute son équipe de bénévoles viennent de mettre au jour, dans ce lieu, un embarcadère datant d'avant la Révolution. Après des fouilles réalisées en 2009 sur la rive gauche de l'Aude à Sallèles, un projet s'est concrétisé sur le côté moussanais d'avril à fin juillet 2010. Le but était de rechercher un ouvrage immergé à 2,20 mètres sous le lit du fleuve et qui avait été reconnu  lors des fouilles précédentes.

Après la réalisation d'un sondage subaquatique, le dégagement de la construction de berge du XVIIe et XVIIIe siècle a pu avoir lieu. Ce travail est maintenant visible avec le dégagement total de la chaussée en pavement de galets menant à l'embarcadère et la mise au jour de cet embarcadère avec sa structure en bois encore en parfaite conservation (poutre, longrine et coffrage de bois).

Le maire Jean Paul Schembri et Henri Olive adjoint sont venus rendre visite à M. Falguéra sur le chantier, ils ont pu ainsi constater l'avancement des travaux. Les élus ont tenu à féliciter le groupe pour ce travail énorme qui valorise le patrimoine de notre commune .

M. Falguéra a tenu à préciser : « La poursuite de la fouille consiste au dégagement du bassin juqu'aux niveaux les plus anciens. La rampe d'accés a été dégagée sur plus de 25 mètres de long et 5,50 de large. » Il conclut ses explications en remerciant les services techniques de Moussan pour leur aide.

Cet endroit très stratégique permettait à l'époque de faire passer les hommes mais aussi les chevaux qui tiraient la traille, les chalands sur l'autre berge grâce au bac.

Cette exploration archéologique dévoile une page de l'histoire de notre village, visiter cet endroit c'est imaginer l'activité qui pouvait avoir lieu dans ce site qui parle. Nul doute que bon nombre de moussanais vont se précipiter pour découvrir ce lieu magnifique.

Le maire envisage d'ailleurs une soirée à la rentrée pour expliquer  à la population  cette découverte, l'attrait et la richesse de ce trésor archéologique.

19:39 Publié dans patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0)

24.06.2010

Assemblée générale du comité Saint Laurent: la restauration de la chapelle à l'ordre du jour

AG saint laurent 1.JPGAG saint laurent 2.JPG 

Le comité Saint Laurent a tenu son assemblée générale dans l'ancienne école maternelle, c'est dans une salle bien remplie , en présence de Mme Pascale Mariot , adjointe au maire que le président François Amigues a ouvert la séance. Celui ci présenta le rapport moral et l'état de santé du comité:" l'avenir de l'association est assuré par un nombre de gens d'une classe d'age assez jeune , qui assureront eux même la relève , le monent venu et qui participent déjà très activement à l'organisation des activités. Bref le comité vit comme une famille au sein d'un village à la taille humaine et bien des gens ont l'avantage de se connaitre. Il est à souhaiter que cela se poursuive encore très longtemps".

Le secrétaire Henri Olive a donné lecture du rapport d'activités, après avoir énuméré toutes les initiatives du comité, il déclara" il est à rappeler que la chapelle peut être prétée pour y organiser des cérémonies ou des événements à sa condition particulière. C'est le cas de temps à autre pour les mariages . Par ce genre de participation des actions collectives locales, le comité entend s'intégrer à l'activité du village".

La parole était ensuite donnée à Pascal Génibrel qui présentait les comptes de l'année écoulée ainsi que le budget prévisionnel pour 2010. Cette année sera encore consacrée à économiser de l'argent en vue de la restauration des murs extérieurs de la chapelle et la pose d'un drain pour assainir le coté nord où se déversent les eaux de pluie, ce qui évitera ainsi l'humidité dans cette paroi. Parallèlement les demandes de subvention sont en cours et une souscription publique sera ouverte avec le concours de la fondation du patrimoine . Ensuite, le comité a examiné le projet de voyage qui pourrait se dérouler au printemps 2011.

A l'issue de cette réunion , le traditionnel pot de l'amitié était offert aux membres présents.

13:20 Publié dans patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0)