14.11.2010

Vers une nouvelle signalétique du territoire

signalétique 1.JPGLundi 18 octobre  s'est tenue en mairie de Moussan une réunion de présentation du programme de mise en place de la nouvelle sgnalétique à l'échelle du territoire du Grand Narbonne.

Après avoir été accueilli par Jean Paul Schembri, maire de la commune, Gérard Cribaillet  vice-président en charge de la viticulture du Grand Narbonne a donc initié un groupe de travail autour des communes de Moussan, Cuxac, Coursan, Salles-d'Aude et Ouveillan en présence des professionnels des caves coopératives, des domaines viticoles et oléicoles, des gîtes mais aussi les offices du tourisme...

Après un premier secteur dans le site classé du massif de la Clape c'est un nouveau périmètre qui va faire l'objet d'un aménagement pour valoriser l'identité du territoire.

En pratique, le Grand Narbonne prend en charge toute la signalisation du domaine public selon une charte précise à savoir des panneaux undiquant l'entrée dans le Grand Narbonne , les relais information service (RIS) et les panneaux de jalonnement.

Les propriétaires sont ensuite invités à respecter une charte pour les panneaux de leur domaine.

Il est donc nécessaire d'identifier précisément tous les domaines et les activités concernés pour finaliser un plan d'aménagement.

M. Schembri s'est félicité de cette initiative qui devrait largement contribuer à valoriser le patrimoine viticole et les activités économiques tout en poursuivant la promotion touristique du territoire.

Les participants qui ont salué cette démarche , doivent se rapprocher des communes pour le recenssement des activités.

C'est avec la dégustation de quelques produits locaux que s'est terminée cette réunion.

02.11.2010

La crémation progresse à Moussan comme en France, mais...

CREMATISTE 3.jpgA Moussan, l'antenne locale qui fait partie de l'association du Coursanais ne cesse de progresser, avec aujourd'hui une centaine d'adhérents. Il faut dire que le président Henri Azéma ne ménage pas ses efforts avec le bureau pour venir en aide et informer les sociétaires.

A la Toussaint, beaucoup de nos concitoyens vont sans doute , tout en rendant hommage à leurs défunts, penser à leur devenir, à leur mode d'obsèques, à leur mode de sépulture.

Incontestablement , la progression continue de la crémation (29% des obsèques en 2009) est liée à une évolution sociologique de la société et à des motivations économiques ou environnementales.

Et malgré la loi du 19 décembre 2008 qui restreint la liberté à disposer des cendres, la dispersion de celles ci est toujours possible, que ce soit en pleine nature ou dans un cimetière communal. Ce mode de sépulture est désapprouvé par certains. Est ce pour autant qu'on ne pense pas à ses chers disparus? Non, bien sur ! 4 Français sur 5 , selon une enquête du CREDOC en 2009, disent n'avoir pas besoin de se rendre dans un cimetière pour cela. Sans le savoir, ils partagent ainsi une citation, chère aux crématistes:" le vrai tombeau des morts, c'est le coeur des vivants".

La loi précitée est à modifier, ne serait ce que pour revenir sur la possibilté offerte de déposer provisoirement une urne dans un lieu de culte,le principe républicain de la laïcité et les prescriptions de la loi concernant le lieu de sépulture n'étant pas respectés.

De même, la plus grande vigilance est nécessaire vis à vis de l'important pouvoir laissé à "la personne ayant qualité pour pourvoir aux funérailles", en l'absence d'un testament écrit indiquant les volontés du défunt (...lesquelles doivent être impérativementrespectées!)

Dautres dossiers , concernant notamment le coût et le financement des obsèques, restent à traiter prioritairement :

-l'application du taux réduit de TVA à 5,5% pour les prestations funéraires

- la réelle application des devistypes pour lutter contre la hausse des prix dans le funéraire ( 2 fois plus vite que l'inflation)et contre les pratiques abusives de certains opérateurs

- l'encadrement et la moralisation des contrats obsèques, proposés par beaucoup trop d'organismes sans compétence dans le domaine funéraire.

C'est sur tous ces points que le mouvement crématiste Français et l'antenne locale de Moussan, défenseurs de la liberté, de l'environnement, de la laïcité entendent agir avec d'autres.

150 associations, 80 000 adhérents composent ce réseau associatif de bénévoles , parmi elles l'antenne de Moussan qui fait partie de l'association Coursanaise; pour plus d'nformation vous pouvez contacter Henri Azéma au 04.68.93.55.42 ou au 06.20.40.65.14 ou par courriel henri.azema@free.fr

 

27.10.2010

Les services techniques présents au cimetière

cimetière 2.JPGBien qu'un entretien régulier soit effectué tout au long de l'année, les services techniques ont apporté un soin tout particulier au cimetière à la veille des fêtes de Toussaint.

Henri Olive maire adjoint et les agents du service technique ont invité Jean Paul Schembri maire de la commune et Claude Monié adjoint  à effectuer une visite du cimetière et constater les travaux engagés durant cette semaine précédant la Toussaint.

Ces travaux consistent à un nettoyage des allées , l'élagage des haies, un entretien des tombes abandonnées par les familles éloignées ou disparues, la réfection de certaines pierres tombales.

D'autre part, il a été procédé à la suppression d'une haie qui empiétait sur la voie de circulation ce qui a entrainé une remise en état de cette allée et la construction d'un muret de soutènement.

Enfin, comme les années précédentes, les agents du service technique ont apporté un soin tout particulier au fleurissement des espaces municipaux pour rendre la visite du cimetière plus agréable pour les familles.

Le maire a souligné "l'excellent travail" réalisé par tous les agents du service technique et a tenu à les féliciter très chaleureusement  à la fin de cette visite.

08.10.2010

Notre doyen fêté!

centenaire.jpgLe 24 septembre , le doyen de Moussan, Paul Gélis entouré de son fils Pierre et de sa fille Monique a soufflé ses 102 bougies. A cette occasion, le maire Jean-Paul Schembri, Christiane Salsegnac et Henri Olive adjoints au maire, Nathalie Lagoda délèguée au CCAS, Pierre Lembège membre du CCAS ont souhaité lui rendre visite afin de lui apporter quelques présents sucrés car parait-il M.Gélis serait gourmand.

Les élus lui ont adressé tous leurs voeux de bonheur et de santé de la part de la municipalité et du CCAS  et dans une ambiance joviale ont échangé quelques mots sur le passé avant de lui donner rendez-vous à Noël lors de la distribution des gourmandises.

15.06.2010

Huit saisonniers opérationnels cet été

jeunes été 2.JPGLa municipalité a souhaité renouveler l'opération qu'elle avait lancé en direction des jeunes Moussanais l'été dernier c'est à dire l'emploi saisonnier durant l'été.

Cette opération va donc permettre à 8 jeunes gens de Moussan, 4 filles et 4 garçons d'avoir un premier contact avec le monde du travail. Mardi 8 juin , le maire, l'équipe municipale  et la secrétaire  Fabienne Balard recevaient les jeunes gens embauchés dans la salle du conseil municipal.

Ces jeunes seront placés sous l'autorité de Henri Olive adjoint chargé du personnel technique, de Christophe Arnaud et Guy Brenner employés municipaux.

Le maire signala que ces jeunes ont été choisis parmi 16 candidatures  et que l'année prochaine d'autres jeunes seront désignés. Dans son discours, le maire insista : « N'oubliez pas qu'à travers votre comportement c'est l'image de votre village que vous représentez. La mairie a des devoirs envers vous en vous versant un salaire, mais de votre côté vous en avez envers la mairie. »

Henri Olive revint sur les travaux que ces jeunes réaliseront : peinture, marquage au sol, nettoyage et un brin de maçonnerie qui leur servira pour l'avenir.

Les huit jeunes Moussanais qui effectueront ces travaux sont Alison Brunatti, Morgane François, Chloé Lancezeux, Béatrice Lavagne, Maxime Espitallié, Clément Mauri, Sinclair Tailhan et Nicolas Voinier.

Jeunes saisonniers et élus se retrouvaient ensuite autour pour le verre de l'amitié sans alcool, bien entendu.

09.05.2010

Le CCAS convie nos ainés à un repas récréatif

C'est sous un beau soleil de printemps que s'est déroulé le traditionnel repas des ainés organisé par le CCAS de la marie de Moussan. Après le discours de Mme Nrepas ainés 6.JPGathalie Lagoda, conseillère municipale délèguée aux affaires sociales, de  Mr le maire Jean Paul Schembrepas ainés 2.JPGri et de  Mme Anne Marie Jourdet, conseillère générale du canton de Narbonne Ouest qui a mis l'accent sur l'importance des communes et leur rôle d'interlocuteur privilégié auprès des populations, ce n'est pas moins de 140 convives qui ont dégusté les mets de l'équipe de Mr Niguès.

Le temps d'un après midi, chacun a pu oublier ses "petits malheurs", danser au rythme des chansons d'hier et d'aujourd'hui avec l'orchestre "Recto, verso". Les personnes présentes ne furent pas au bout de leurs surprises  puisque deux jeunes et beaux "chippendales" offrirent un spectacle de qualité à un public conquis. En début de soirée les participants sont reparties chez eux avec un petit souvenir offert par la municipalité.

Cette année encorrepas ainés 1.JPGe Mr le maire et le CCAS, soucieux de ne pas laisser seules les personnes de plus de 90 ans qui n'avairepas ainés 7.JPGent pas pu se rendre au repas, ont mis un point d'honneur à leur apporter le dessert et un petit présent.

Un grand merci à toute l'équipe du CCAS , à Mme Julie Garcia, agent de convivialité, à Mmes Ginou Martinez et Chantal Brussolo pour la décoration des tables, aux cousettes qui ont habilement confectionné des écharpes pour l'élection de miss sénior qui malheureusement n'a pas pu avoir lieu faute de candidates, mais ce n'est que partie remise! Le CCAS remercie également la cave coopérative de Moussan/Névian pour le vin rouge et rosé qu'elle a gracieusement offert pour ce repas.

26.03.2010

Deux assemblées générales pour les crématistes

crématistes 3.JPGcrématistes 5.JPGL'antenne des crématistes de Moussan a réuni ses adhérents, le jeudi 18 mars dans la salle polyvalente de la maison pour tous en présence de Mmes Martine Kohler présidente de l'association du coursanais et de Pascale Mariot adjointe déguée aux associations. A l'ordre du jour il y avait l'assemblée générale extraordinaire pour la modification des statuts, puis l'assemblée générale ordinaire.

Le président Henri Azéma a accueilli et remercié les nombreux asdhérents. Le président a rappelé que le conseil d'administration avait tenu , cette année, à mettre en phase les statuts de l'antenne crématiste afin d'être au plus près de l'actualité juridique. La secrétaire Dany Potas, a donné lecture des articles à modifier et les modifications proposées qui ont toutes été votées à l'unanimité.

Avant l'ouverture de l'assemblée générale , le président a demandé une minute de silence en hommage aux adhérents décédés en 2009, soit Mmes Rolande Mestre , Christiane Pesqué Mr André Roucoules ainsi que Mme Renée Bonnery décédée en début d'année 2010. La secrétaire dans son rapport d'activité pour 2009 a signalé que l'antenne de Moussan comptait à ce jour 93 membres dont 5 adhésions enregistrées depuis le 1er janvier 2010. Elle a ensuite fait le compte rendu des différentes réunions auxquelles ont participé les membres du conseil d'administration du coursanais. Le président accompagné de Martine Kohler a participé à l'assemblée générale de la fédération française de crémation à Epinal au mois de mai et aux mois de septembre et octobre 2009 aux réunions de l'union régionale des crématistes à Béziers. Le 10 novembre 2009, la colonne du souvenir en marbre rose a été inaugurée au cimetière de Mossan, en présence de Mr le maire. Cette colonne financée à 50% par la mairie et 50% par l'association des crématistes permettra d'apposer des plaques gravées au nom des personnes décédées dont les cendres ont été ou seront répandues dans le jardin du souvenir. Le 21 septembre, une vingtaine d'adhérents de l'association du coursanais a visité le site du Pech Bleu à Béziers. Dans son rapport moral, le président a évoqué brièvement la loi 1901 sur les associations et rappelé ce que peut apporter l'antenne de Moussan aux familles qui le souhaitent c'est à dire , une aide et un soutien dans les différentes démarches lors de la perte d'un être cher. Il a ensuite parlé de la loi du 19 décembre 2008 qui interdit d'une part , la conservation des cendres au domicile et, d'autre part, qu'il n'est plus possible de les diviser. Il est aussi obligatoire de faire une déclaration à la mairie du lieu de naissance du défunt pour indiquer la destination des cendres. Dans cette loi, il est possible de conserver l'urne dans un lieu de culte avant que la famille ne décide de la destination des cendres. N'y a t'il pas à ce niveau un problème constitutionnel?

Le trésorier Jean Louis Malves a donné ecture du compte de résultats de l'exercice 2009, précis et détaillé qui fait ressortir un solde déficitaire de 220,02 euros ce qui est normal compte tenu de la somme versée pour la colonne en 2009. Il a été ensuite procédé au vote du renouvellement du tiers sortant; ont donc été réélus Henri Azéma, Antoine Batailler et Jacques Blanchard.

Martine Kohler a rappelé quelques points de la loi Sueur en regrettant que cette loi devienne de plus en plus restrictive; notamment en ce qui concerne la conservation des cendres dans un lieu de culte. Cette précision ne satisfait pas la FFC qui regroupe 116 associations de crématistes et qui demande à ce qu'une modification soit apportée à e exte qui porte atteinte à llaïcité. Pour terminer elle signala que l'association du coursanais organisera l'assemblée générale de la FFC qui se déroulera à Gruissan en 2011. Elle déclara:" ce sera un gros travail mais un honneur de recevoir 250 congressistes venus de toute la France avec leurs familles et qui visiteront notre région".

Pascale Mariot a dit regretter cette loi Sueur qui est une atteinte à nos libertés, elle termina son discours en rappelant que la mairie sera toujours présente pour soutenir l'antenne de Moussan. Pour conclure cette assemblée, le président remercia tous les participants et intervenants et proposa de lever le verre de l'amitié.