12.03.2014

Elections municipales: M.Yvon Garcia réagit

 
 
 M.Yvon Garcia , ancien maire et conseiller municipal d'opposition informe la population :
'' Rétrospective: pour que rien ne soit tombé dans le domaine de l'oubli. Le dimanche 9 mars 2008, lors des  élections totalement remportées par l'équipe du candidat Schembri, celui ci allait pouvoir mettre en place une de ses promesses de campagne: la démocratie participative. Leurre ou réalité, il appartiendra à chacun d'entre vous de juger.
En effet, lors de leur première réunion le lundi 10 mars, voulant gérer son équipe d'une main de fer (sans gant de velours), le candidat Maire Schembri  dévoilait ses intentions. Il exigeait  déjà de son groupe la validation des postes d'adjoints qu'il avait choisi en comité très restreint.
Le lendemain 11 mars, coup de théâtre, la démission d'un élu était déposée en mairie. La demande de rétractation du 12 mars n'a pas été prise en compte par Monsieur le sous préfet. Le jeudi 13 mars, nouveau coup de théâtre, Monsieur Schembri m'informait que probablement il ne se présenterait pas le samedi 15 mars à la cérémonie concernant la mise en place du nouveau conseil municipal. Claude Codorniou averti dût faire usage de toute sa diplomatie afin de raisonner son interlocuteur, mais rien ne semblait gagné. Avec un de mes amis, nous étions témoin de cette mascarade!!!
Le samedi 15 mars, je procédais enfin à la mise en place du nouveau conseil municipal amputé de l'un de ses membres faut il le rappeler. Le dimanche 29 septembre, le maire avait élaboré des élections complémentaires pour faire réélire le candidat démissionnaire. Choisi par mon équipe pour me présenter à ce nouveau suffrage, j'étais élu au 2ème tour. Aussitôt, je sollicitais le 1er magistrat afin qu'il veuille bien me fournir les copies concernant: les comptes-rendus des conseils municipaux, les délibérations... etc, afin que je puisse m'informer. Sa réponse fut cinglante: je devais m'en acquitter !!! J'étais pourtant élu comme lui ainsi que ses collègues, mais à ses yeux, je n'avais pas les mêmes droits!!!...?? Estce une réponse digne de la part d'un prétendu démocrate?: à vous de juger. Il y a encore pire : je me suis vu refuser de procéder au mariage d'un enfant du village. Des 36.000 communes de France, je suis peut être le seul a être traité de la sorte.
C'est bien connu: en terme de démocratie, ce n'est pas celui qui en parle le plus qui la pratique le mieux.''
 

07.03.2014

Présentation de la liste ''Moussan c'est avec vous''

 
 
La population est informée que M. le maire Jean Paul Schembri présentera les candidats de la liste '' Moussan c'est avec vous'' le dimanche 9 mars à 11h00  dans la salle Jean Pierre Pépy de la maison pour tous.
Le verre de l'amitié clôturera cette manifestation.

04.03.2014

Présentation de la liste Moussan Avenir

 
 
Moussan Avenir ; vivons le ensemble .
Claude Codorniou  invite la population à la présentation de son équipe le jeudi 6 mars  à 19h00 dans la salle Jean Pierre Pépy de la maison pour tous . Un buffet campagnard clôturera la soirée.

28.02.2014

Claude Codorniou à la rencontre des moussanaises et moussanais

 
 
A l'annonce de la candidature de Claude Codorniou comme tête de liste de Moussan avenir, le correspondant de presse local a rencontré le premier adjoint au maire.
HG: Pourquoi cette candidature?
CC:  Cette candidature est la suite logique de mon engagement depuis 2002 envers les moussanaises et les moussanais. Ensemble nous avons tissé des liens qui me donnent l'envie de poursuivre cette relation de proximité et de confiance afin de restituer à Moussan  le caractère d'un village attachant dans le respect d'une vision partagée avec tous.
HG Quelles sont les motivations qui vous ont poussés?
CC: C'est de pouvoir mettre en œuvre collectivement le devenir de Moussan . Guérir mon village qui souffre malheureusement de divisions orchestrées. Etre un premier magistrat à l'écoute et au service de tous en toute simplicité.
HG: Vos projets pour Moussan?
CC: Avec l'équipe qui m'entoure nous avons déjà évalué les investissements prioritaires. Ces projets seront adaptés à l'évolution de l'urbanisation et de la démographie du village; je mettrai un point d'honneur à respecter la concertation pour chaque projet d'un Moussan à venir.
HG: Avec quelle équipe?
CC: Une équipe 100% domiciliée au village. Deux colistières à mes côtés depuis 2008 et 16 personnes investies dans la commune qui nous ont proposé spontanément  leur candidature parce qu'elles épousaient notre conception de la vie municipale. Je n'oublierai pas d'associer à nos projets les moussanaises et moussanais qui faute de place sur la liste n'ont pu nous rejoindre.
Moussan élection.JPG
 

24.02.2014

Claude Codorniou reste premier adjoint!

 

 

Les élus Claude Codorniou, Christine Chorin Monié, Marie France Montosson, Gisèle Dessieux, Jacques Dauriac et  Yvon Garcia  communiquent:

'' Le premier point à l'ordre du jour du conseil municipal du 12 février 2014 portait sur l'examen du conseil municipal sur le maintien en qualité d'adjoint au maire de Claude Codorniou suite aux retraits de ses délégations. 7 refus de vote , 6 en faveur du maintien: la tentative d'éviction par le maire de son premier adjoint a échoué.

Il est vrai que les griefs exprimés étaient faibles autant qu'infondés. Il reste maintenant au maire, comme l'exige la loi, à réattribuer , sans délai à Claude Codorniou une délégation, sauf à remettre en cause l'ensemble des délégations déjà attribuées.

Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage ; proverbe populaire cité en séance par M.Yvon Garcia, conseiller municipal d'opposition. Eh oui, faut il s'assurer que la pierre est bien attachée.

Pour couronner ce conseil municipal, peut être ultime de la mandature, le premier magistrat , égal à lui même, a évacué le dernier point de l'ordre du jour en rejetant les demandes d'interventions au titre des questions diverses.''

Moussan conseil municipal.jpg

 

15.02.2014

Le maire Jean Paul Schembri brigue un deuxième madat

Moussan interwiew.JPG 
 
A l'annonce de la candidature du maire Jean Paul Schembri  aux prochaines élections municipales, le correspondant de presse local a rencontré  le premier magistrat.
HG:  Quelles motivations vous ont poussé à vous représenter ?
JPS: J' ai décidé de briguer un deuxième mandat pour 3 raisons:
-à la demande d'un groupe d'élus dont mes 4 adjoints qui ont souhaité que nous continuions à travailler ensemble pour le village.
- en rencontrant mes concitoyens dans le village, j'ai été sensible à leurs marques d'encouragement à poursuivre la tâche qu'ils m'ont confié en mars 2008.
-enfin marié à une moussanaise depuis 40 ans, je suis attaché à ce village et je souhaite continuer à m'investir car j'ai de l'ambition pour mon village.
HG: Quel regard portez vous sur ce premier mandat?
JPS: J'ai le sentiment qu'en 6 ans beaucoup a été fait, mais nous devons continuer dans ce sens car la demande des administrés est toujours croissante. Cependant avec la création d'une médiathèque, l'aménagement d'un boulevard, un stade avec des vestiaires, la mise aux normes de la mairie, un centre de loisirs le mercredi ce bilan me parait somme toute positif , le tout sans augmenter la pression fiscale. Mais j'aurais l'occasion d'y revenir plus en détail durant la campagne officielle.
HG: Quels sont les projets à venir ?
JPS:Des projets comme tout un chacun nous en avons pour notre commune . Notamment un grand projet à destination de nos enfants scolarisés à Moussan, mais vous me permettrez de réserver avec mes colistiers la primeur de ces projets à nos concitoyens .
HG: Et avec quelle équipe?
JPS: Etre maire , c'est s'entourer de gens responsables pour servir, écouter, respecter, partager, arbitrer, le tout dans l'intérêt général. Quant à moi je n'ai pas à camoufler mon appartenance politique puisque je n'ai pas été désigné, investi et soutenu par un parti politique; je me considère donc  comme un homme libre. Léquipe sera renouvelée aux 2/3 et composée de 9 femmes et 10 hommes issus d'horizons différents  qui sont impliqués dans la vie municipale, associative, sportive et culturelle de Moussan.
 

22.01.2014

Claude Codorniou candidat aux municipales 2014

Moussan Claude Codorniou.JPG

 

Claude Codorniou communique:

'' Impliqué dans la vie politique de la commune de Moussan depuis 2002, aujourd'hui, je désire m'engager en tant que premier magistrat de la commune. Fort d'une équipe solide et compétente, je veux rassembler l'ensemble de la population de Moussan autour de nos propositions et de nos actions.

Moussan Avenir est une équipe paritaire, énergique qui souhaite représenter l'ensemble des habitants de la commune de Moussan.

Les moussanaises et les moussanais ont des besoins mais aussi des idées pour faire vivre leur commune et lui permettre de faire face aux défis d'aujourd'hui. Moussan  Avenir regroupe des femmes et des hommes de tous les horizons et de sensibilités diverses. Nous nous retrouvons autour de valeurs fondamentales; celles de la République  et de l'engagement citoyen.

L'équipe Moussan Avenir, rigoureuse dans son approche de la gestion des biens communaux, travaille sur des objectifs évidents:

- urbanisme raisonné et valorisation du patrimoine

- amélioration du cadre de vie

- reconstruction du lien social

- promotion de l'économie locale

Les défis de notre engament sont importants:

- les infrastructures doivent être mises à niveau

-le tissu économique revitalisé

- les activités périscolaires imaginées

L'équipe Moussan Avenir vous présente ses meilleurs vœux pour l'année 2014.

2014 sera une année pour tisser des liens entre tous les moussanaises et les moussanais et faire face aux défis d'aujourd'hui. En tant que citoyens, nous souhaitons nous engager au service de notre commune pour rendre à notre village le dynamisme nécessaire à la construction d'un avenir meilleur pour tous.

contacts: http://moussan-avenir.blospot.com ou sur face book:Moussan Avenir ''.