24.10.2013

Procédure non respectée, conseil municipal reporté!

 

Les élus Yvon Garcia, Christine Chorin , Gisèle Dessieux, Marie France Montosson, Jacques Dauriac et Claude Codorniou communiquent: '' Faute de respect de la procédure d'affichage de l'ordre du jour du conseil municipal convoqué le 18 octobre 2013, ce dernier n'a pu se tenir. M. Yvon Garcia a en effet attiré en début de séance l'attention du premier magistrat sur les conséquences d'un tel manquement pour la validation des délibérations du conseil qui devra donc être reconvoqué. Cette légèreté qui n'est pas nouvelle témoigne à l'égard des élus dans leur ensemble d'une certaine désinvolture. Elle est d'autant plus regrettable que les délibérations engageaient des investissements importants pour l'économie locale''.

03.06.2013

La fête du PCF, un rendez vous politique et festif à ne pas manquer

 

La cellule de Moussan espère que comme chaque année, ils seront nombreux les moussanais à parcourir les allées de la fête et à participer aux débats proposés lors de la fête de Coursan du 7, 8 et 9 juin .
Différents groupes animeront ces 3 jours de fête ; Zazoos, Goulamas'k, Elmer foot beat, les inoucents,... Le samedi à 15h30, c'est Bernard Thibault, ancien secrétaire  de la CGT qui débattra sur le mouvement social et les perspectives politiques. Le lendemain à16h c'est Marie Pierre Vieu, conseillère régionale Midi Pyrénées et présidente du groupe front de gauche qui interviendra sur la refondation sociale et démocratique ... vers une nouvelle république. D'autres débats viendront enrichir ces 3 journées.
Venez nombreux, le bon de soutien est fixé à 5 euros pour les 3 jours de festivités, les programmes et les bons d'entrée sont disponibles auprès du secrétaire de la cellule du PCF; Henri Galibert au 8 lotissement Jean Moulin ou au 06.80.88.55.88.

24.03.2013

Le front de gauche local ne peut pas cautionner!

 

Le collectif moussanais du front de gauche tient à apporter des précisions:  ''Suite à l'article annonçant dans la presse la candidature de Claude Codorniou au poste de maire, nous nous devons de réagir sur certains termes. Non cette liste ne sera pas une liste de rassemblement , une liste d'union. Il est vrai que les entrevues entre la section locale du PS et du PCF ont été courtoises et honnêtes avec notamment l'attribution de 8 sièges dont 2 d'adjoints pour le front de gauche. Mais l'accord n'a pu être validé, car la volonté du candidat au poste suprême n'était pas identique. Il voulait bien des camarades du front de gauche, mais avait déjà dès le départ, une idée sur les personnes qui l'intéressaient  et celles dont il pouvait se passer, pratiquant une méthode qui a malheureusement fait recette dans la grande ville voisine et dans quelques villages du canton. De plus drôle de façon de vouloir rassembler alors que les postes à responsabilité étaient déjà attribués. Rien ne change, cela fait des décennies que les responsables communistes de la commune sont écartés de la gestion municipale.
Que les choses soient claires, le mouvement s'est maintenant élargi,il y a des instances sur la commune qui prennent les décisions collectivement, les militants du front de gauche le témoignent, cette formation ne figure pas sur cette liste, ceux qui s'y engageront le feront à titre personnel et uniquement à ce titre.
La population peut compter sur le front de gauche qui a su et sait fournir les militants pour défendre le territoire, le service public, électoralement près de 30%  de la population est derrière nous et refuse la politique actuelle qui aggrave les inégalités. Localement nous ne pouvons soutenir telle ou telle liste dont nous ne connaissons rien du programme, nous serons constructifs et nous surveillerons , nous dénoncerons tout dysfonctionnement d'où qu'il vienne, toute main mise ''familiale'', tout privilège ou arrangement car dès aujourd'hui mieux vaut prévenir que guérir!''

20.01.2013

Voeux au Parti socialiste

La section de Moussan du parti socialiste communique: Mme Anne Marie Martinez  présidente et le conseil d'administration du comité d'animation du PS du canton de Narbonne Rural vous invitent à la présentation des vœux qui se déroulera à 18h30 dans la salle des fêtes de Canet d'Aude le vendredi 25 janvier.

Tous les militants et sympathisants de Moussan sont cordialement conviés à partager la galette des rois. D'ores et déjà , retenez cette date et venez nombreux passer avec nous, un moment d'échange, de complicité et de fraternité autour du verre de l'amitié.

24.12.2012

Les dérives du pouvoir

Trois élus, Claude Codorniou, 1er adjoint , Christine Chorin et Marie France Montosson , conseillères municipales réagissent suite au dernier conseil municipal:

''Le  conseil municipal du lundi 10 décembre 2012 a été le théâtre d'un dérapage du premier magistrat. Dès l'ouverture des débats, le décor est posé: Jean Paul Schembri sera insultant envers le premier adjoint et une élue. Il méprisera le reste de l'assemblée soit par son mutisme délibéré, soit par son autoritarisme exacerbé. Il affirme qu'il ne répondra pas aux questions des élus qui n'ont pas le même avis que lui et trouve légitime de décider seul.

Plusieurs points de l'ordre du jour portaient sur des investissements qui auraient dû faire l'objet d'une concertation préalable de l'ensemble des élus. Environ 40.000 euros ont été rajoutés arbitrairement au marché initial du stade, de la même façon environ 42.000 euros pour des réfections de chaussées. Aux questions sur les choix de dépenses, Jean Paul Schembri refuse de répondre et affirme qu'il n'associe à ses projets que les élus soumis à son autorité. On comprend mieux que la commission d'urbanisme conduite par Claude Codorniou soit mise sur la touche!
Résultat: des investissements importants sont mis à l'ordre du jour sans cohérence avec les véritables besoins.

Pourquoi dépenser aux environs de 219 000 euros pour l'aménagement de la mairie avec la mise aux normes de sécurité et d'accessibilité et occulter les besoins de ''la maison pour tous'' ou des autres bâtiments publics?
Rien d'étonnant lorsqu'on se souvient de la toute première dépense engendrée par Jean Paul Schembri pour la réfection de son bureau avec le renouvellement de son mobilier...
Dans un autre registre il a refusé catégoriquement de donner un compte-rendu sur ses activités à Paris au ''congrès des maires''; il s'y rend pourtant chaque année avec l'argent des Moussanais. Là aussi il prétend ne pas avoir à donner d'explications aux personnes qui s'opposent à ses choix. Pouvons nous consciencieusement voter le remboursement des frais de missions d'un élu sans connaître ce que la commune en retire ? Et bien oui, sans nos voix bien sûr, le vote est passé. Quand le pouvoir ne rime plus avec le devoir, la cassure devient irréversible!''

21.11.2012

Les élus régionaux dans nos murs

Moussan visite des élus.JPG

Elus de terrain et de proximité, les élus régionaux, comme ils s'y étaient engagés, ont effectué ce mercredi 14 novembre une visite dans notre commune.

Jean Paul Schembri, maire de la commune entouré d'une partie du conseil municipal a accueilli les élus Didier Codorniou, Henry Garino , Magali Vergnes et Jean Luc Rivel directeur de la maison de la région à Narbonne.

Après les mots de bienvenue par le maire, Didier Codorniou vice-président aux finances a présenté en préambule la politique mise en place par la Région et le président Bourquin. Il est revenu sur les investissements faits par la région; à savoir plus de 500 millions d'euros par an ; le département de l'Aude à quant à lui bénéficié de quelques 410 millions sur 6 ans. D'autre part il a précisé que la moitié du budget de la région était consacrée à la politique de la jeunesse et aux lycées.

La discussion s'est poursuivie avec une intervention du maire qui a chaleureusement remercié la Région pour l'aide financière apportée lors de la construction du stade. Hugues Guichard, délégué aux sports est intervenu sur le projet de vestiaires. Rémi Fabre a soutenu l'aide à la rénovation de la chapelle Saint Laurent, Pascale Mariot est revenu sur la politique culturelle de la commune et notamment sur la manifestation Remp'arts , enfin Nathalie Lagoda a présenté la mise en place de Lud'éveil pour les tout petits.

Chaleureuse et amicale cette rencontre s'est terminée par le verre de l'amitié. 

24.07.2012

L'enrobé rouge de la piste d'athlétisme:encore un point noir!

Moussan piste 1.JPG 

5 élus Mmes Christine Chorin, Gisèle Dessieux, Marie France Montosson , Mrs Claude Codorniou et Jacques Dauriac s'indignent une nouvelle fois:
'' Lors du conseil municipal de juin, le point n°4 portait sur un avenant au lot n°1 du marché du stade. Celui ci devait entériner le changement de la couleur initiale de l'enrobé qui délimitera le futur gazon. Ainsi l'enrobé noir prévu dans l'appel d'offre passe au rouge pour 20.000 euros d'augmentation et ceci sans la moindre amélioration de la qualité du revêtement. Comme d'habitude l'avis des conseillers municipaux était inutile et le vote digne d'une parodie; l'enrobé rouge étant déjà en place depuis plusieurs semaines.
Rien ne change, les décisions émanent continuellement d'une minorité agissant dans l'ombre. Ce supplément de 20.000 euros est d'autant plus difficile à avaler quand on apprend au cours de la même séance les difficultés pour obtenir la totalité de l'emprunt de 900.000 euros nécessaire au paiement des investissements.
L'obligation d'avoir recours à la caisse de dépôt et consignation renforce nos réticences devant ces dépenses superflues et à la charge des moussanais. Décidément à Moussan certains élus sont déconnectés de la réalité économique ambiante.''