09.04.2011

Conseil municipal :le budget en ligne de mire!

 

Il est porté à la connaissance de la population qu'un conseil municipal se réunira le lundi 11 avril 2011 à 18heures dans la salle de la mairie.
L'ordre du jour sera le suivant:
-Approbation du compte rendu du conseil municipal du 1er mars 2011.
1) Compte administratif 2010 du budget principal
2) affectation des budgets
3) Budget primitif 2011
4) Vote du taux d'imposition 2011.
5) Subvention aux associations.
6) Compte administratif 2010 du budget du CCAS
7) Affectation des résultats.
8) Budget primitif du CCAS 2011.
9) Suppression de l'exonération de deux ans des constructions nouvelles à usage d'habitation.
10) Taxe locale d'équipement :fixation du taux à 5
11) Création de 8 contrats saisonniers de 3 semaines à mi temps.
12) Désignation des représentants de la commune à la commission locale chargée de l'évaluation du transfert des charges (CLET) du Grand Narbonne, communauté d'agglomération
13) Création d'un conseil de développement unique et commun aux différentes structures du territoire du Grand Narbonne.
14) Avis sur le projet du plan particulier d'intervention pour l'entreprise COMURHEX.
15) Questions diverses.

07.02.2011

Crise, vous avez dit, c'est la crise !

 

moussan illuminations 9.JPGLa cellule Sarda/Courounel du PCF s'interroge car la crise qui secoue tous les jours la grande majorité des Français ne ferait qu 'effleurer notre localité. Ainsi à en voir le train de vie de notre commune, les moussanaises et les moussanais peuvent raisonnablement se poser des questions. Ainsi sur les dépenses énergétiques, lors de la traditionnelle cérémonie des vœux, Mr le maire s 'est félicité d 'avoir fait installer des thermostats sur tous les radiateurs pour économiser sur la consommation; c 'est formidable! Mais à côté de cela que dire de l 'éclairage indécent  mis en place pour les festivités et au delà  cela dépasse outrageusement le raisonnable.

Une mairie inondée de lumières avec la promesse d'en mettre toujours plus année après année, une rue du 1er mai  couverte de plus de 700 ampoules  ( de la halle à la maison pour tous), alors que certains n 'arrivent pas à se chauffer. Il est vrai qu'à ce sujet en 2009 une taxe locale de 8% sur l 'électricité a été votée à Moussan, ajoutée aux 2% d 'augmentation EDF en 2010 et 3% en 2011; la population va vite prendre conscience que tourner l 'interrupteur devient un luxe !

Que dire aussi des frais engagés lors du dernier congrès des maires à Paris, que dire des 1500 euros chuchotés au conseil municipal de décembre pour envoyer Mr le maire et un adjoint à cette réunion. Lors du dernier conseil municipal dès la 8 ème minute, Mr le maire apporte une précision anecdotique:« Je veux vous rassurer cela représente un peu moins de 1200 euros et l 'association des maires de l'Aude nous a attribués 350 euros ».

Bingo! 1550 euros pour un voyage celui de l 'adjoint (celui du maire retraité SNCF étant gratuit) et 3 nuits d 'hôtel , c 'est réellement une note de frais scandaleuse en période d 'austérité. D'autant plus scandaleux que cela n 'a rien apporté à la collectivité, aucun compte rendu, aucune intervention , même au niveau des achats , ceux ci sont regroupés avec la CAN ; alors pourquoi dilapider une telle somme ?

A moins que cela ne serve  de week- end de remise en forme suite aux multiples déboires survenus dernièrement sur notre commune. L 'argent des moussanais est jeté par les fenêtres, on apprend ainsi au conseil municipal  que l 'écho municipal baptisé « écho moussanais » aurait un coût de 1200 à 1500 euros par parution. Cela représente une dépense de 1,50 à 2,00 euros par foyer moussanais. Un coût exorbitant pour une publication sur papier glacé ,d'autant plus que l' opposition n 'a pas obtenu le droit de s'y exprimer  et que les associations « non gouvernementales » ne sont pas les bienvenus, non plus.

Des réceptions  à répétition avec des frais de bouche inconsidérés, au delà de l'aspect financier nous ne pouvons qu 'être inquiet pour la santé de certains élus et de leurs amis , nous les encourageons vivement à surveiller leur taux de cholestérol..

Notre commune qui était soi disant endettée , au bord de la faillite n'en finit pas de surprendre , tant son train de vie est élevé. Devant tant de dysfonctionnements certains élus démissionnent, d 'autres donnent de la voix, d 'autres baissent la tête et continuent accrochés à leurs indemnités et privilèges. La cellule du PCF dénonce une telle gestion qui affaiblit encore plus les plus démunis; la cellule du PCF dénonce un système « oligarchique » qui prend une ampleur considérable sur notre village.

La cellule de Moussan du PCF apporte son soutien à tous les moussanais, élus ou non , victimes d'excès de pouvoir municipal, nous serons vigilants sur de tels débordemenets et alerteront immédiatement la population...

22.03.2010

La cellule du PCF tire le bilan du 1er tour des régionales

La cellule Sarda/Courounel du PCF remercie les 117 électeurs sur les 695 exprimés  qui ont voté pour la liste " à gauche maintenant" dès le premier tour des élections régionales.

Ce rassemblement des forces de gauche ouvre des perspectives pour l'avenir, avec 16,83% des voix , la liste Revol obtient un des meilleurs résultats du département. Il est vrai que les moussanais sont toujours attentifs à la défense des services publics, la liste correspondait à cette attente avec notamment Lépine pour la poste et Gasparini pour la SNCF

Avec ce résultat la liste "A gauche maintenant" obtient le 2ème score lors de ce premier tour, dommage cependant que le débat sur le fond politique ait été exclu par les médias au profit des phrases assassines et de la politique spectacle, sinon...

La cellule de Moussan du PCF continuera d'oeuvrer pour rassembler les forces de gauche et se servira de ce résultat encourageant pour préparer l'avenir.

11.06.2009

Le front de gauche deuxième force politique sur notre village

pcf 1.JPGLa cellule Sarda Courounel du PCF se félicite du score obtenu par le front de gauche sur notre village. Avec 107 voix sur 597 votes exprimés, la liste conduite par Jean-Luc Mélenchon où figurait notre camarade Serge Lépine obtient 17,92%. Le Front de gauche devient la 2e force politique de notre village, talonnant le PS  de seulement 30 voix.

Notre commune a un lourd passé combatif, notamment pour le maintien des services publics, de la viticulture, etc... Avec ce vote la population a donné une suite logique à ces actions, qu'elle en soit remerciée. Le Front de gauche sur Moussan obtient le meilleur résultat  du canton de Narbonne Ouest et un des meilleurs du département, cela est encourageant pour l'avenir.

Dérèglementation de l'énergie, privatisation des transports en commun, menaces sur les services sociaux et publics, forcing pour imposer le traité de Lisbonne, démantèlement du droit du travail... Les 5 députés du Front de gauche au sein du groupe GUE seront en 1ère ligne pour révèler au grand jour ce qui s'ourdit dans les coulisses du parlement où s'agitent experts patronaux, lobbyistes et libéraux de tous poils. Pour les communistes moussanais l'Europe sera anti-libérale ou ne sera pas ; en tout cas, pas une espérance.

La cellule du PCF invite la population à poursuivre le débat (défense et promotion des services publics, Palestine, Retirada...) lors de la fête de Coursan du vendredi 12 et samedi 13 juin. Les groupes As de trêfle, Wampas, La Varda, Idir,...des expos, du théatre, le livre, des stands de restauration... viendront animer cette fête incontournable.

Les programmes et les pass (14euros) donnant droit aux deux jours de fête sont disponibles chez Martial Ferrier rue cinsaults ou Henri Galibert lot Jean Moulin.

02.06.2009

Poursuivre le combat le 7 juin

La cellule Sarda-Courounel du PCF communique :

Le 7 juin, Moussanaises, Moussanais il faudra poursuivre votre combat. En effet plus de 7 Moussanais sur 10 ont rejeté le projet constitutionnel; certains élus et responsables politiques  n'ont pas tenu compte de votre avis. Droite, PS, Verts ont approuvé un traité de Lisbonne qui est la réplique exacte  de la constitution rejetée. Ce traité met à mal entr'autres nos services publics, les moussanais ont montré qu'ils étaient attachés à les préserver, alors!

Le combat pour notre bureau de poste en 2005 a été exemplaire et a ouvert la voie à la lutte dans d'autres communes. Notre camarade Serge Lépine , maire de Camplong et responsable de la coordination  audoise de défense de la poste a été et est de tous les combats dans nos villages, pour défendre les services publics dans la ruralité. Serge figure sur la liste du Front de Gauche, c'est une chance et un plus pour le maintien des services publics et du monde viticole. Sur le maintien des bureaux de poste certains élus pleurent sur leur sort, mais dans le même temps par leur politique approuvent cet état de fait. Le front de gauche est un véritable front populaire, il est issu du rassemblement du PCF, du parti de gauche de Jean Luc Mélenchon, de la gauche unitaire formée par des dissidents du NPA et des citoyens engagés sur les mêmes idées. C'est la réponse aux" bénis oui oui" qui occupent nos soirées télévisées, qui font semblant de se combattre mais dont rien ne les oppose.

Moussanaises, Moussanais, vous avez rejeté la constitution, vous ne voulez pas du traité de Lisbonne, vous avez défendu votre service public, il est grand temps de prolonger la lutte en votant massivement le 7 juin pour les listes européennes du front de gauche. Pour la première fois , Moussan sera doté de deux bureaux de vote, le bureau n°1 sera situé à la mairie, le bureau n°2 à l'école maternelle, ils seront ouverts de 8 h à 18 h, alors venez nombreux vous défendre.