06.12.2014

Une conférence passionnante de Gilbert Gaudin

Moussan conférence Gaudin 1.JPGMoussan conférence Gaudin 2.JPG 

 

En clôture des manifestations du centenaire de 1914 , l'association des anciens combattants avait invité Gilbert Gaudin , historien à présenter sa conférence '' Narbonne et son arrondissement dans la grande guerre''. Une grosse vingtaine de personnes avait pris place dans la salle Jean Pierre Pépy pour assister à cet exposé. Celui ci a été clair, précis et a permis de comprendre comment ''à l'arrière'', à 900 kms du front, là où normalement il ne se passe rien, la guerre était présente dans sa brutalité: 100 morts parmi les soldats de l'arrondissement, tous dans l'infanterie, pour la seule terrible  journée du 20 août 1914.

Schémas, diagrammes, analyses, photos à l'appui, l'auditoire pouvait suivre l'implication totale de toute une région. La mobilisation générale d'août 1914 avait vidé de ses hommes et propulsé dans la guerre ce territoire rural, essentiellement viticole. Avec les premiers morts, les échanges de correspondances, les colis envoyés vers le front et surtout le retour au pays des blessés en convalescence , la guerre envahissait l'arrondissement et marquait durablement la population. Il s'agissait bien d'une guerre totale; sur le front ou à l'arrière tout le monde était concerné. 

A la fin de l'exposé de nombreuses  questions montraient le grand intérêt porté par l'auditoire à cette période dramatique de note histoire locale, inscrite dans l'histoire de notre pays.

La section numérique de la MJC  était présente pour enregistrer cette conférence des plus instructives.

 

 

12:43 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

16.06.2014

Le ''petit Moussoulens'' à la grande époque médiévale

Moussan médiévale 5.JPGMoussan médiévale 6.JPGMoussan médiévale 7.JPGmédiévale 8.JPGmédiévale 9.JPG
Moussan médiévale 1.JPGMoussan médiévale 2.JPGMoussan médiévale 3.JPGMoussan médiévale 4.JPG

 

Pour la 3ème année consécutive, la Mesnie de Moussoulens organisait le rendez vous incontournable des nostalgiques du moyen âge.. Au delà de faire revivre dans ses moindres détails cette époque, les nombreux participants sont des puits de science intarissables sur ce sujet. Les amoureux de cette époque médiévale sont venus de toute le France, Hérault, Var, P.O, Haute Garonne,... mais aussi de Suisse et du Luxembourg.

Ainsi ces 7 et 8 juin , le petit moussoulens s'est métamorphosé, tentes , décors , costumes et le flottement des banderas  nous transportaient au 12ème et 13ème siècle. Ces rencontres de l'ATAX, opus III avaient pour thème cette année: ''jours de guerre, jours de paix''.  Les organisateurs interrogés sur ce sujet témoignent :'' à cette époque , en temps de guerre on pensait à la paix , alors qu'en période de paix , on préparait la guerre''.

Les tenues vestimentaires des plus recherchées ainsi que les objets, rien ne laissait transparaître qu'on était en 2014; on se retrouvait plongé dans un autre monde. Vivre , s'habiller, manger, fabriquer, pratiquer des combats de lice,le travail minutieux de l'haubergier, ... tout y était !

Au programme de ces journées, les quelques spectateurs ont pu assister au concours de tir à l'arc des combats de lice véritable duel où on croise le fer, de la poésie  mais on a aussi festoyé et un bal médiéval a animé ces rencontres jusqu'à tard dans la soirée.

Au delà de ces moments, on a pu découvrir le travail de l'haubergier qui fabrique des cottes de maille, à ce niveau la mesnie locale de Moussoulens et les chevaliers du Roi d'Aragon sont les plus experts. On reste bouche bée devant ''Maux dire'' d'Ollioules  qui fabrique sur place du papier comme à l'époque à base de laitue, d'orge,... et qui après enlumine les lettres, Moneta Médiaevalis qui est un des derniers à fabriquer des sceaux, Dame Alex qui crée des costumes médiévaux,... Au niveau festivité , les turlupins  spécialistes de l'art de festoyer  et le groupe catalan Dovergn clan dans l'art d'animer avec ses airs celtiques médiévaux , tout y était pour réussir cette initiative 

Ces rencontres ont permis de redécouvrir cette époque qui encourageait une société de partage, en 2014 certains auraient été bien inspirés de se replonger quelques siècles en arrière. Bravo à la Mesnie de Moussoulens  qui a mis sur pied ces deux journées d'une grande richesse culturelle. Même le beau temps  était de la partie, beaucoup d'efforts pour une telle organisation, mais le résultat est là , seul regret  que ce lieu soit à l'écart du village car cette initiative aurait mérité plus d'intérêt de la part des populations.  Bravo à tous ces médiévaux d'un jour qui ont animé ces rencontres, ces gens là sont formidables car ils font partager leur passion.

 

 

10.10.2013

Une expo conférence inoubliable sur la guerre d'Espagne

aréva et guerre d'espagne 035.JPG 

L'idée tenant à cœur à l'adjointe en charge de la culture Pascale Mariot , celle ci a demandé à Rose Farnos déjà organisatrice d'une telle initiative, des conseils précieux et l'exposition conférence sur la guerre d'Espagne pouvait alors avoir lieu dans la salle Pépy.
Cette journée où le devoir de mémoire était la priorité a été bien remplie en commençant par le vernissage en fin de matinée. Pascale Mariot ouvrit cette exposition:''mes grand parents , tous deux réfugiés politiques, républicains, n'ont cessé de me raconter leur histoire, elle est gravée en moi. Il faut maintenant passer le flambeau, relayer la parole car l'actualité nous montre inlassablement que le danger du fascisme, du racisme, du nationalisme exacerbé est toujours présente autour de nous''.
M.Urtado, représentant l'association FFREEE,regroupant les enfants et petits enfants d'exilés de cette guerre civile était très ému de nous lire un poème espagnol .
Rose Farnos revint alors sur cette période:'' lorsqu'au tournant de sa vie où l'on dresse le bilan, mon père a eu cette phrase terrible, pourquoi avoir tant souffert? j'ai tout perdu, cela valait il la peine? j'ai compris que pour donner un sens à sa vie, il devait transmettre ses saréva et guerre d'espagne 044.JPGouvenirs, c'est pourquoi je l'ai incité à rédiger ses mémoires que notre écrivain local Jean Pierre Grotti a dévoilé la vie de cet homme d'une grande dignité''.
Gérard Baylet , écrivain , petit fils de républicain dont le travail de recherche est impressionnant a expliqué cet intérêt qu'il porte à cette période,il insista:'' cela m'a pris daréva et guerre d'espagne 046.JPGès l'âge de 8 ans, aujourd'hui tous ces documents , tous ces objets ont une histoire , c'est un travail de mémoire , pour faire honneur aux parents et grand parents , oui cela valait la peine''.
M.le maire Jean Paul Schembri était fier de cette expo conférence dans son village:'' 450.000 réfugiés, des dizaines de milliers de morts, voilà ce qu'est la guerre d'EspagnMoussan  guerre d'espagne 1.JPGe. Ici les braises sont encore là, il faut balayer devant chez soi car la bête immonde est encore là. Je félicite Rose Farnos et Pascale Mariot qui ont mis tout leur cœur pour cette journée mémorable''.
Devant plus d'une centaine de personnes Gérard Baylet pouvait alors commencé sa conférence en début d'après midi, une conférence émouvante et passionnée. Cela a débuté pour lui lorsqu'il a découvert une valise dans la chambre des grand parents et c'est l'histoire du grand père, le camarade Simon, qui est tombé dans la tranchée de Huesca qui resurgit, la guerre , les souffrances la lutte pour la liberté.
Cette conférence a été des plus passionnantes car c'était une véritable visite guidée , des objets ( foulards, épave d'arme, queue de cochon qui tenait les barbelés, vestige du village de Belchite détruit par les franquistes....), des lettres, des billets , les cachets  tout y était pour retracer cette période de la guerre d'Espagne et la retirada qui s'en suivit. Gérard Baylet, intarissMoussan guerre d'espagne 2.JPGable sur ce sujet a séduit par ses explications des plus précises, le public venu de toute la région. Une exposition inestimable au niveau financier, certaines pièces de collection étant uniques, mais surtout inestimable au niveau des moments forts qu'elle a permis à tous de revivre.
Pour compléter cette grande journée de mémoire 4 auteurs étaient venus présenter leurs ouvrages sur ce sujet; Raymond San Gérotéo avec les oliviers de l'exil et la fille de l'anarchiste; Maria Garcia Maynadier avec elles s'appelaient Maria , Jean Pierre Grotti et le long chemin de Joaquim et enfin le maître conférencier Gérard Baylet qui présenta la révolution espagnole, el caMoussan guerre d'espagne 3.JPGmino de Juan et entre val et sente.
Bravo aux organisateurs, cette journée était vraiment une grande journée, le conférencier était un grand monsieur qui a su avec des mots simples mais emplis d'émotion, transmettre ce passé qu'il ne faut surtout pas oublier pour ne pas recommencer.
Après cette conférence débat, expo, la partie récréative est venue clôturer la soirée , mais ça c'est une autre histoire à suivre!